Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #architecture-design

Une cuisine-conteneur mobile

16 Octobre 2015, 20:09pm

Publié par Grégory SANT

Alors que le coût des appartements flambe en centre ville et que beaucoup sont vieux et en mauvais état, l'entreprise Kasita a trouvé une solution mobile et technologique pour résoudre la crise du logement.

L'idée a émergé suite à l'expérience réalisée par son fondateur, Jeff Wilson, qui a vécu pendant un an dans une benne à ordures de 10 mètres carrés. Même si son expérience était extrême et pas forcément agréable, il a réussi à s'en inspirer ayant notamment apprécié la grande mobilité de son habitat de fortune et la possibilité d'être en plein centre-ville. Il a donc ensuite conçu un logement de 19,3 mètres carrés, entièrement équipé des dernières technologies et très fonctionnel. Celui-ci a la particularité d'être dans un conteneur et peut donc être déplacé de manière très simple.

Ce concept de conteneur a déjà été utilisé en France et dans les pays nordiques pour les étudiants, mais la grande nouveauté de Kasita est de proposer une application permettant de changer de ville en un clic.

Un autre avantage de ces petits appartements est d'être abordables, un loyer en centre ville d'Austin avec Kasita ne coûte que 600$. La « casita » accueille son pensionnaire avec sa playlist préférée au retour du travail ou encore plie son lit toute seule. Elle intègre de nombreux capteurs qui prennent en compte les commandes vocales du locataire afin de rendre le logement aussi fonctionnel que possible. Après l'appartement du futur transformable d'un mouvement de main, voici donc le temps de l'appartement intelligent et mobile. Pour le moment, l'entreprise n'est présente qu'aux Etats-Unis et en Suède, il faudra encore attendre un peu pour déménager de Bordeaux à Lille du jour au lendemain dans ces petits cocons technologiques.

Source : atelier.net

Voir les commentaires

Brise soleil en terre cuite pour l'Université de Queensland

9 Octobre 2015, 17:24pm

Publié par Grégory SANT

L'architecte Richard Kirk a réalisé l'AEB Advanced Engineering Building destiné aux futurs ingénieurs sur le campus de l'université de Brisbane. Il a été imaginé comme une vitrine des dernières technologies à la fois par son dessin et par les installations qu'il présente. Longoton Natural Red, produit en terre cuite du fabricant Moeding, a été choisi pour créer les brises-soleil de la façade nord.

Le programme de l'AEB de l'université du Queensland combine des salles de classe, de grands amphithéâtres et des laboratoires de recherche. Le bâtiment de 22 000 mètres carrés est organisé autour d'une série d'atriums traversant toute la hauteur de la structure, dominés par divers escaliers, passerelles et des balcons.

Le bâtiment est situé dans l'hémisphère sud, la façade nord a donc retenu une attention particulière de la part des architectes qui voulaient maitriser les apports solaires à l'intérieur du bâtiment. La façade est criblée de lamelles de terre cuite fixées sur des axes métalliques. La peau ainsi créée produit une ombre optimale, protégeant le bâtiment. Le matériau utilisé produit aussi une atmosphère et une lumière particulière, que seule la terre cuite peut offrir. La course du soleil tout au long de la journée offre aussi un jeu d'ombres et de lumières à l'intérieur du bâtiment.

Source : archidesignclub.com

Voir les commentaires

Le nouvel hippodrome de Longchamp

1 Octobre 2015, 20:07pm

Publié par Grégory SANT

Tel un cheval au galop, le nouveau bâtiment de l'hippodrome de Longchamp arbore un profil dynamique, fuyant et aérien. Conçu par l'architecte Dominique Perrault, la future structure se veut résolument moderne et en phase avec les critères internationaux du monde des courses hippiques. Interview.

Cela fait vingt ans que le projet de rénovation de l'hippodrome de Longchamp est dans les tuyaux. Vingt ans qui s'apparentent à un véritable « parcours du combattant », selon les termes de Bertrand Bélinguier, président de France Galop, lors de la présentation du projet ce mardi 29 septembre 2015. Entre le benchmarking - voir ce qui se faisait à l'étranger notamment - le lancement du concours d'architecte (2011), les négociations avec la Ville de Paris (propriétaire du site) avec qui France Galop vient de signer une convention jusqu'en 2056, le dépôt du permis de construire en 2013 et l'obtention de son agrément l'année suivante, sans compter les autorisations du Conseil d'administration de France Galop et des ministres de tutelle… Le projet va enfin voir le jour.

"Il était indispensable que le galop ait un hippodrome phare. A l'époque où de nombreux hippodromes dans le monde ont été restaurés, il fallait une structure qui réponde au goût du jour", explique Bertrand Bélinguier. Situé au cœur du bois de Boulogne, à Paris, l'hippodrome a été construit au 19e siècle, sous Napoléon III. Depuis, des travaux ont bien été réalisés, mais les derniers datent de la fin des années soixante. C'est pourquoi, le maître d'ouvrage, France Galop, a décidé de détruire pour tout reconstruire.

Source : batiactu.com

Voir les commentaires

Table MESA par Zaha HADID

30 Septembre 2015, 19:27pm

Publié par Grégory SANT

Zaha Hadid qui est devenu il y a quelques jours la première femme à avoir reçu la médaille d’or royale pour l’architecture. Son travail en architecture est très connu mais ses meubles et créations valent aussi le détour comme cette table de 2005 pour la Miami Art Fair Mesa avec sa structure très futuriste.

Voir les commentaires

Une plateforme-salon flottante par Alexander Lotersztain

28 Septembre 2015, 17:00pm

Publié par Grégory SANT

Une plate-forme flottante révolutionnaire

Alexander Lotersztain, designer australien, a conçu une plate-forme modulaire flottante pour le groupe Superior, entreprise spécialisée dans la construction de ponton et de produits industriels de flottaison. Celle-ci est prévue pour s’adapter à toutes les situations.

Ce produit révolutionnaire a rapidement fait parler de lui. Il est en lice pour les Good Design Awards, système d’évaluation et de récompense en matière de design industriel.

Le niveau de flottabilité peut être réglé pour permettre à l’appareillage de rester statique en dépit des mouvements de l’eau. Un garde-boue translucide est installé autour de la structure et permet d’éviter les chocs lorsqu’un bateau est amarré. Par ailleurs, les accessoires de ce petit îlot sont tous moulés dans un alliage qui résiste aux intempéries et aux ravages de l’eau.

Le Waterscape peut être éclairé à l’aide de lampes LED et la lumière peut être contrôlée à l’aide une télécommande. Le Waterscape peut ainsi également avoir la fonction de phare personnel que l’on repère dans la nuit.

La date de commercialisation et le prix n’ont pas encore été dévoilé.

Waterscape, une plate-forme aux usages multiples

Cette plate-forme unique peut être modifiée et disposée de différentes façons. Professionnels comme particuliers pourront ainsi profiter de ce concept révolutionnaire. Piste de danse, terrasse, dock, héliport…sont autant de fonctions à attribuer au Waterscape. Ainsi, sièges, glacières, parasols ou encore générateurs électriques font partie des nombreux accessoires fournis. Waterscape a été crée pour être une extension de sa maison sur l’eau. C’est un endroit où amis et famille se rassemblent pour profiter d’un moment chaleureux en se laissant voguer sur l’océan.

Ce ponton personnel permet à ses acquéreurs de réaliser leurs plus folles idées.

Voir les commentaires

Publié depuis Overblog

18 Septembre 2015, 16:54pm

Publié par Grégory SANT

Un joyau architectural a été intégré sur les parois escarpés des Alpes kamniques, en Slovénie. Les grimpeurs du Pic Skuta trouveront un refuge contre les éléments dans ce nouvel abri moderne et sculptural.

Cette structure préfabriquée modulaire a été conçue par les étudiants de Harvard, les architectes d’OFIS et les ingénieurs d’AKT II. Un travail remarquable de modernisme rural, une structure qui se mérite, où seuls quelques chanceux aventureux pourront la découvrir et l’expérimenter.

La structure modulaire a donc été fabriquée en pièces détachées, transportées et montées sur site. Ses trois modules individuels sont conçus pour refléter les sommets autour d’eux, en prenant le caractère visuel des Alpes. Ils sont alignés avec une peau métallique sur les murs et le toit, une fonctionnalité qui protège la structure de l’environnement hostile tout en se mélangeant visuellement avec le paysage. Chaque extrémité de l’abri dispose de verre du sol au plafond et offre des vues à couper le souffle. L’abri est ouvert à tous, il dispose d’un espace de stockage et de préparation des aliments, une série de couchettes pour dormir et d’une pièce de vie commune pour que ses occupants puissent échanger.

Source : journal-du-design.fr

Voir les commentaires

Poissonnerie design à Montreal

20 Juin 2015, 19:23pm

Publié par Grégory SANT

En signant le design intérieur de cette poissonnerie située à Montréal, le designer Québecois Jean de Lessard donne un souffle de fraîcheur à un lieu traditionnel. L’espace se compose ainsi d’une fresque sculpturale formant un camaïeu de bleu, de graphismes rayés au sol et de présentoirs sous forme de modules blancs et géométriques.


Source : fubiz.net

Voir les commentaires

Robinetterie TAI par Fabrizio Batoni

19 Juin 2015, 19:27pm

Publié par Grégory SANT

Voir les commentaires

Tabourets Within par Studivision

19 Juin 2015, 19:26pm

Publié par Grégory SANT

Within est un concept de meuble deux en un avec deux pièces qui s’emboitent pour former une table d’appoint et une fois dissociés ces deux éléments peuvent devenir des tabourets. On notera que la forme de jointure est plutôt complexe et très graphique.

Voir les commentaires

Luminaires Freeform par John Procario

19 Juin 2015, 19:21pm

Publié par Grégory SANT

Un des coups de coeur de l’ICFF 2015 fut pour le designer John Procario et ses luminaires FREEFORM – entre sculptures et lampes…

Avec un baccalauréat en beaux-arts, John Procario a pris son amour pour la sculpture et l’apporta dans le monde du design. Après avoir étudié la sculpture durant la majorité de sa vie, il a développé un type spécifique de l’esthétique qui influe sur son travail dans le mobilier et l’éclairage. Il a commencé avec son idée que le bois est une métaphore du corps. Le bois peut se plier confortablement à un point, puis casser; tout comme les os ou les muscles, le bois a sa limite….

Ses meubles et les luminaires sculpturaux sont constitués de bois courbé, et fait d’une manière telle qu’aucun deux sont les mêmes. Il aime ne pas contrôler la forme et laisse le bois agir à sa guise, rendant le processus de quelque chose comme une collaboration entre l’artisan et la personnalité du bois. Le résultat est quelque chose de beau et bio comme les luminaires FREEFORM

Source : deco-design.biz

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 > >>