Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

architecture-environnement

Sandworm par Marco Casagrande et Casagrande Laboratory

12 Juin 2012, 19:09pm

Publié par Grégory SANT

L’architecte finlandais Marco Casagrande et Casagrande laboratory (c-lab) réalisent une structure pour le Beaufort04 nommée « Sandworm » de cinquante mètres de long, qui s’étire entre les dunes comme un énorme ver de bois.

 

Les trous dans le boyau invitent les visiteurs à la rencontre et la structure propose une protection sur le sable de Wenduine en Belgique. L’installation est une coquille biologique (qui pourrait faire penser de loin à un géant couché sur le côté), construite avec des branches de saule tissées en arcs de cercle de hauteurs diverses, d’une taille totale de 45 mètres de longueur et de 10 mètres de largeur pour son maximum. Une ode à la nature qui invite les visiteurs à se reposer au sein de cette structure naturelle.

Tristan.

sandworm Sandworm au Beaufort04 par Casagrande laboratory

sandworm 1 Sandworm au Beaufort04 par Casagrande laboratory

Source : journal-du-design.fr

Voir les commentaires

Une ville fantôme pour tester les green-technologies

11 Mai 2012, 16:35pm

Publié par Grégory SANT

En général, les villes fantômes du Far West résultent d'une catastrophe naturelle ou d’une débâcle économique qui avaient contraint les habitants à abandonner leur maison pour une vie meilleure. Aujourd’hui, on s’apprête à construire une ville fantôme de toutes pièces pour la science, rapporte The Daily Telegraph.

Construite au Nouveau-Mexique, cette cité factice d’environ 40 000 habitants aura pour but de mettre les nouvelles technologies vertes à l’épreuve du réel. Absolument tout, du réseau routier jusqu’au Wi-fi, sera conçu pour être le plus respectueux de l’environnement possible. Par exemple, les scientifiques y élaboreront de nouvelles technologies de constructions, essaieront les premières voitures sans chauffeurs ou les appareils d’électroménager intelligents et réactifs.

La ville s’appellera The Center (le Centre), et coûtera 1 milliard de dollars (soit 772 millions d'euros environ).

Le maire de la ville voisine, Hobbs, estime que cette bourgade fantôme est très intéressante pour sa propre agglomération : "Ce projet apporte de nombreuses opportunités de développement et nous met sur la scène mondiale", a-t-il expliqué rapporte le site Sky News. En effet, le projet devrait créer 350 emplois permanents et environ 3 500 emplois indirects.

Source : atlantico.fr

Voir les commentaires

wNw Bar par Vo Trong Nghia

13 Avril 2012, 18:10pm

Publié par Grégory SANT

Les architectes vietnamiens de Vo Trong Nghia ont conçu ce bar exclusivement avec des matériaux naturels comme le bambou et avec les pratiques de design contemporain. Au-delà d’être culturellement pertinent, la structure du wNw Bar combine des fonctions environnementales comme l’aspiration de l’air froid de l’eau à travers le trou du toit.

 

Cette cloche en chaume abrite un intérieur très spacieux avec une hauteur de plafond impressionnante et permet à ses visiteurs de découvrir le magnifique squelette en bois et bambou de la structure.

 

wNw Bar Vo Trong Nghia wNw Bar par Vo Trong Nghia

wNw Bar Vo Trong Nghia 2 wNw Bar par Vo Trong Nghia :

Source : journal-du-design.fr

Voir les commentaires

Green Cast par Kengo Kuma

3 Avril 2012, 21:02pm

Publié par Grégory SANT

Voici un projet de Kengo Kuma qui parle de l'intérêt continu dans l'architecture de reconnecter avec la nature ou, pour citer l'architecte, la nécessité de «récupérer de la place". Utilisation de l'architecture comme un cadre de nature, le projet semble faire écho à un besoin pour vivre l'espace bâti grâce à son interaction avec les éléments et les transformations touchées par le passage du temps. Le mur à facettes est garnie de plantes, créant une impression de deux forces tectoniques, le naturel et l'artificiel, la lutte pour la suprématie.

Source : evolo.us

Voir les commentaires

La maison Succulent par Murmur

9 Février 2012, 18:08pm

Publié par Grégory SANT

La Maison Succulent exige une réorganisation systémique et structurelle de l'architecture résidentielle contemporaine. Elle explore les solutions possibles aux problèmes de pénurie d'eau et de la conscience de l'environnement en traitant la collecte des eaux  des maisons comme partie intégrante de la conception, au lieu de le réduire à une problématique extérieure. Les grands rideaux en plastique se gonflent lorsqu'ils sont remplis avec de l'eau, permettant à l'ensemble du processus d'être vu de l'intérieur. Outre devenir une source d'énergie renouvelable, ce mécanisme crée une expérience durable qui est gravé dans le subconscient.

La surface du toit est divisé en deux et est maximisée pour la collecte de l'eau, de stockage et de distribution. Il recueille l'eau non-potable utilisée pour les douches, les toilettes et le lavage. En matériau élastique, les rideaux agissent comme des "vessies". Conçu par Murmur , la Chambre Succulent est une proposition pour la construction durable de l'avenir. 

Source : evolo.us

Voir les commentaires

Un immeuble paysager à Porto Rico par les architectes Oppenheim

14 Janvier 2012, 19:21pm

Publié par Grégory SANT

Parcelle D (Oppenheim Architecture + Design)

© Oppenheim Architecture + Design

Le projet remet en question la typologie de l'habitat résidentiel, en visant un hybride entre une maison unifamiliale et une résidence urbaine. À cette fin, les architectes répondent non seulement au zonage, mais aussi prend comme point de départ les paysages naturels de l'île, en particulier d'El Yunque Rainforest (Forêt dans les nuages). Ils ont aussi un regard sur la notion de jardins aériens en particulier ceux mythifié dans le croquis de Babylone [KM] antique. Puerto Rico est historique et cosmopolite, belle et attachante, exotique et accessible et la conception est finalement un point d'appui pour cette île. 

Parcelle D (Oppenheim Architecture + Design)

Parcelle D - © Oppenheim Architecture + Design 

Cette topographie de jardins tropicaux contiendra 165 résidences enroulé autour d'une cour centrale luxuriante (bio-climatiques du poumon), d'arcades au niveau du sol de détail, des piscines immaculées, un gymnase entièrement équipé, des restaurants / cafés et hors-sol et un parking souterrain. De nombreux impératifs environnementaux ont été intégrés dans la conception qui servent à réduire la consommation d'énergie, soutenir les ressources naturelles et de fournir de l'environnement de vie plus sain et agréable.

Parcelle D (Oppenheim Architecture + Design)

Parcelle D - © Oppenheim Architecture + Design

Source : architecturenewsplus.com 

Voir les commentaires

Projets de tours souterraines

3 Décembre 2011, 18:21pm

Publié par Grégory SANT


Evolo / via

Le concours Evolo , recherche les jeunes architecte les plus imaginatifs .

 Ainsi ils imaginent des villes outerraines comme ce Bunker Arquitectura pour Earthscraper , une pyramide inversée dans le centre de Mexico.


Bunker Arquitectura / via

Ce n'était pas une idée nouvelle, mais en deux ans, elle est devenue un buzz  dans le monde entier. 


Evolo / via

Une autre proposition antérieure de 2007 qui avait le même nom, Earthscraper. et du point de vue environnemental, était peut-être un peu mieux résolu:


Evolo / via

La lumière du soleil entre dans le bâtiment à travers le trou central et un système de miroirs autorégulée transmet l'éclairage complémentaire dans les profondeurs. La circulation d'air naturelle est forcée à travers quatre buses d'aspiration qui injecte de l'air renouvelé pour les "anneaux verts".


Evolo / via

Mais quand il s'agit de résoudre les questions environnementales, Matthieu Fromboluti propose un gratte-ciel qui cherche non seulement à intégrer une véritable société de personnes et d'usages, mais cicatrise simultanément le paysage balafré du désert de Bisbee, en Arizona. Son projet, intitulé «Au-dessus-dessous," propose le remplissage d'un goufre de 900 pieds et près de 300 acres de large, laissé par l'ancienne mine à ciel ouvert, composé d'une structure qui servira de lieu de vie et de travail, des espaces verts pour l'agriculture et les loisirs .


Matthieu Fromboluti / via

Ce système passif fonctionnent bien dans les climats chauds, en y intégrant des refroidisseurs à évaporation et une cheminée solaire pour  créer une circulation d'air.


Matthieu Fromboluti / via

Source : evolo.us

 

Voir les commentaires

Le complexe paysager de Nangjing Jianning

24 Novembre 2011, 20:33pm

Publié par Grégory SANT

Le projet est situé à Xiaguan District, Nanjing, en Chine. Le site est sur ​​le côté sud du Jianning, dans cette zone urbaine qui est traditionnelle et historique. Les architectes sont tenus de concevoir une zone puridisciplianire, y compris divertissement, sportifs, commerciaux et de bureaux administratifs. D'où la préoccupation majeure de la conception est la façon de fusionner cette «énorme complexe» dans la nature existante.

La répartition des volumes architecturaux dans cette conception suit l'idée de jardins traditionnels chinois, qui transforme les éléments de l'eau, des pierres, des collines, de ponts et de fleurs dans significatifsformes urbaines animant et vitalisant la vie quotidienne de l'ensemble du district. Comme le site est dans la zone traditionnelle, qui est très sensible à l'architecture avant-gardiste. 

Membres de l'équipe: Xinyu Wan, Dingliang Yang, Wang Keming, Jialong Lai, Jie Li

Source : evolo.us

Voir les commentaires

Psychic Factory imagine des emballages de denrée réutilisable en briques

18 Novembre 2011, 20:00pm

Publié par Grégory SANT

Voici un concept intéressant qui détourne  les paquets d'aide alimentaire en quelque chose d'utile, surtout s'il est utilisé en cas de catastrophe. L'idée est de regrouper les produits alimentaires (riz) et de l'eau dans ce module en forme de brique, qui peuvent ensuite être utilisés pour construire des abris temporaires. Leur forme est inspirée directement du légo pour créer des habitats temporaires robustes.

Concepteur: Usine Psychic

Source : yankodesign.com

Voir les commentaires

L'île Seguin : un jardin habité

18 Novembre 2011, 19:58pm

Publié par Grégory SANT

Située sur la Seine, en bordure de la ville de Boulogne-Billancourt, l‘ïle Seguin ne cesse d’animer les esprits des architectes, des politiciens et des riverains. Anciennement occupée par les usines Renault, cette gigantesque île de 11,5 hectares sera entièrement réhabilitée. Le projet dirigé par l’architecte Jean Nouvel prévoit d’y construire 5 tours de bureaux de grande hauteur (la plus haute fera 150 mètres de haut et devrait accueillir un hôtel), un long jardin couvert sous verrière, des commerces, des cinémas, et des pôles d’art et de musique à chaque extrémité.

Ile Seguin : Le grand jardin couvert

A la pointe amont, un pôle consacré à l’art contemporain d’environ 17 000 m2, le « Portail de l’art », regroupera un ensemble d’activités qui participera à la dynamisation du marché de l’art en France tout en facilitant l’accès du public à la création contemporaine.

Ile Seguin : Le grand jardin ouvert

Au centre de l’île, le cinéma déploiera un complexe d’envergure, visant une clientèle régionale. Équipé de technologies de pointe, il proposera une programmation variée, la retransmission de grands événements sportifs, musicaux, culturels, en France et dans le monde.

Ile Seguin : La rue commerçante

Une vie commerciale tournée vers la culture et les loisirs se développera le long d’une rue de 400 mètres, reliée par des passages aux quais de la Seine et à de grandes places-jardins bordées de restaurants.

L’île accueillera aussi des immeubles de bureaux qui représenteront environ 1/3 du programme de l’île. Une programmation hôtelière diversifiée de grande qualité permettra d’accueillir de nombreux visiteurs.

Une offre d’hébergement sera dédiée aux artistes, aux étudiants, aux chercheurs et aux visiteurs des entreprises.

Ile Seguin : les terrasses hautes plantées

La promenade sur les berges de l'ïle Seguin

L’île Seguin est conçue pour anticiper et innover en matière d’environnement. Sur le plan énergétique, le projet cherchera à atteindre un objectif ambitieux, avec 100% d’énergies renouvelables. Pour préserver une île largement piétonne, les nouvelles formes de mobilité seront multipliées. Sur les 11 hectares de l’île seront créés 7 hectares d’espaces plantés : jardins sous verrière bioclimatique, promenade basse, terrasses… La gestion alternative des eaux pluviales sera généralisée pour garantir la qualité des eaux, la limitation et le contrôle des rejets en Seine. Un monitoring en temps réel des performances des installations sera mis en place afin d’opérer un suivi, une évaluation et une restitution aux utilisateurs et gestionnaires de la Ville, grâce aux dernières technologies de l’information.

Ile Seguin : La place sur l'eau

La forme urbaine proposée par Jean Nouvel sera elle-même un monument. Elle renvoie l’image unitaire du site, réinterprétant la silhouette unique de l’île Seguin. Ses strates bâties inscrivent l’île dans la géographie et les paysages de la Seine, des coteaux de Meudon, du Trapèze, et du Grand Paris. La base du projet est constituée d’éléments bas, rythmés et interrompus par des espaces publics végétaux et minéraux ouverts sur le fleuve. Sur cette base horizontale, divers objets, châteaux et champs solaires animent et ponctuent le paysage de l’île. En son coeur se déploie un grand jardin central conçu par Michel Desvigne, dont la couverture mobile crée une fonction bioclimatique assurant des usages en toute saison, et fait écho à la grande verrière de l’usine d’autrefois.

Ile Seguin : vue de Paris depuis les tours de Jean Nouvel

Ile Seguin : Projet de tours de Jean Nouvel

Ci-dessous une photo exclusive des 5 tours de l’ile Seguin dessinées par Jean Nouvel (vue depuis le quartier du Trapèze de Boulogne-Billancourt)

Photo exclusive des tours de Jean Nouvel sur l'île Seguin

3 grands noms pour transformer l’ïle Seguin

Choisis après concours, ce sont des concepteurs de tout premier plan, connus pour les projets qu’ils mènent dans le monde entier, qui vont concevoir et réaliser l’île Seguin du XXIe siècle.

Jean Nouvel conçoit le projet urbain. Il a reçu en 2008 le prix Pritzker, considéré comme le Nobel de l’architecture. Parmi ses références majeures, l’Institut du Monde Arabe et le musée du Quai Branly à Paris, le Louvre d’Abou Dhabi…

Michel Desvigne, paysagiste, assure la conception du paysage de l’île. Il a déjà réalisé le jardin ouvert au public pour l’été 2010. Il participe notamment au projet Lyon Confluence et mène une mission d’étude pour l’aménagement du plateau de Saclay.

Yann Kersalé utilise la lumière pour créer des ambiances nocturnes créatives. Souvent associé à Jean Nouvel – comme pour le musée du Quai Branly -, il met en lumière des lieux comme l’opéra de Copenhague, le Louvre d’Abou Dhabi.

Maquette de l'île Seguin du futur par Jean Nouvel

Source : leblogdeco.fr

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>