Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #design-concept

Transformez vos bouteilles d'eau en humidificateurs

4 Juin 2013, 21:12pm

Publié par Grégory SANT

humidificateur

Lorsque vous nommez votre produit ‘Mykleenair’, vous avez tout intérêt à assurer vos arrières. Certes il y a plus sexy qu’un simple humidificateur d’air, mais croyez-nous, ce concept est particulièrement ingénieux.

Lassé de vous lever avec la pâteuse et la peau desséchée ? Il vous faut un humidificateur qui va vous coûter un bras. Sauf si… Sauf si vous dégainez votre arme secrète !

Amazing

Ce bouchon alimenté via une connexion USB se transporte partout et s’associe à toutes les bouteilles, qu’importe la marque ou la taille. Une bouteille de taille moyenne devrait le faire fonctionner pendant huit heures, soit le temps d’une charge complète.

Une longue éponge filtre s’enfonce profondément dans le contenant, absorbant l’eau tout en empêchant les particules indésirables de colmater le mécanisme d’évaporation. Le tout pour 70 euros, pas mal !

Source : tomsguide.fr

Voir les commentaires

L'art du Chindogu arrive en France

3 Juin 2013, 18:16pm

Publié par Grégory SANT

Chindogu
Kenji Kawakami ©

L'art du Chindogu débarque en France. Le concept, imaginé dans les années 80 par le Japonais Kenji Kawakami, consiste à créer un objet pour répondre aux difficultés de la vie quotidienne, mais qui sont inutilisables. Mélange de dérision, d'humour et d'anarchie, ces inventions ratées ont été présentées à la Foire de Paris cette année.

En se promenant dans les allées de la Foire de Paris cette année, l'on a pu entendre des éclats de rire et des commentaires étranges en provenance du pavillon 2. A l'origine de ces réactions, l'exposition "Le monde insolite des Chindogu", qui a fait découvrir pour la première fois aux Français les créations saugrenues d'un concepteur tout aussi loufoque, le japonais Kenji Kawakami.

Ingénieur et inventeur, mais aussi un peu artiste, Kawakami a crée dans les années 80 le concept de Chindogu, qui pourrait se traduire du japonais par "instrument rare". Derrière le mot, se cache une notion difficile à définir, qui se rapproche du dadaïsme par sa dérision, et qui critique ouvertement le système consumériste japonais. "Les Chindogu sont des objets utiles que l'on pourrait adorer, mais qui s'avèrent finalement impossibles à utiliser" explique Jean-Christophe Lecocq, inventeur et directeur de Polymonde, interrogé par Maison à part.

Inutilisables, anarchiques et drôles

Pour définir la philosophie du Chindogu, l'ambassadeur français de ce concept insolite, qui est à l'origine de l'exposition à la Foire de Paris, renvoie vers les "10 commandements" (voir page suivante) de Kenji Kawakami. Inutilisables, trop difficiles à dupliquer, anarchiques et drôles, les Chindogu ne doivent être ni brevetés ni vendus.

Chindogu
Kenji Kawakami ©

Parfois ubuesque, souvent fantasmagorique, le Chindogu n'est toutefois pas un objet inutile. Certes, il s'avère peu pratique à l'utilisation. Mais, à l'origine de sa création, il y a toujours un petit inconvénient de la vie quotidienne auquel l'on cherche une solution. "Il faut l'avoir fabriqué, le poser, tenter de s'en servir, pour réaliser que ce n'est pas une invention géniale mais un Chindogu", explique Jean-Christophe Lecocq. Les pantoufles avec balayette intégrée, le casque avec porte-livre, le ventilateur pour aliments fixé sur les couverts ou la cuillère télescopique pour atteindre le fond du bocal en sont quelques exemples.

Une idée géniale pour une invention ratée

L'aspect humoristique de l'objet est également essentiel. "On doit pouvoir imaginer le sourire de la personne qui découvrira le Chindogu" ajoute Jean-Christophe Lecocq. A mi-chemin entre l'invention ratée et l'œuvre controversée, le Chindogu est finalement une création unique par définition, à la dérision totalement assumée.

Si le concept fait écho à la société de consommation japonaise, il s'importe depuis peu en France, où Jean-Christophe Lecocq vient de créer l'Académie française de Chindogu. La première exposition des inventions loufoques "à la française" doit avoir lieu lors de la Foire de Marseille, en septembre prochain.

Pour en savoir plus sur l'Académie française de Chindogu : www.expochindo

 

Source : maisonapart.com

 


Voir les commentaires

Un frigo Smeg au look Fiat 500

3 Juin 2013, 18:04pm

Publié par Grégory SANT

 

Fiat et Smeg se sont associés pour réaliser un frigo adoptant le look de la 500. Un design très frais "made in Italy".

Le réfrigérateur « Smeg 500 », fabriqué par Smeg et Fiat avec la collaboration d'Italia Independent pour le style, a été présenté en première mondiale à Paris, dans le célèbre magasin Colette de la rue Saint-Honoré.

Il adopte la forme d'un avant de Fiat 500, avec les roues et le capot. L'idéal pour ceux qui aiment bien avoir une auto dans leur salon, même si ce n'est qu'une moitié ! Il s'agit d'un véritable réfrigérateur (classe énergétique A+, capacité totale nette 100 litres, ouverture/fermeture à deux portes coulissantes, 3 porte-bouteilles amovibles, 1 tablette spéciale pour canettes). Il est disponible en blanc, vert et rouge.

Ce co-développement élargit la gamme « Fiat 500 Design Collection » de produits exclusifs, qui réunit déjà un canapé, une table et une console, inspirés par la voiture. Tous ces objets, y compris le frigo de la Smeg peuvent être commandés directement sur le site www.fiat500design.com.

Source : mensup.com

Voir les commentaires

Rotation Saw par Hoyoung Lee

2 Juin 2013, 20:26pm

Publié par Grégory SANT

Concepteur : Hoyoung Lee
Source : yankodesign.com

Voir les commentaires

Prix Design et Autonomie 2013 : le premier prix revient à Wheelo

1 Juin 2013, 16:19pm

Publié par Grégory SANT

Michèle Delaunay, ministre déléguée aux Personnes âgées et à l’Autonomie a remis le 30 mai dernier, le prix Design et Autonomie, financé par la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA)*. Le premier prix revient à Wheelo, un nouveau dispositif permettant de se déplacer plus facilement et en faisant des pauses à tout moment grâce au siège intégré.

La ministre a récompensé les initiatives suivantes :
- Premier prix : Wheelo – Batia Bertho


Wheelo

Wheelo est un nouveau dispositif permettant de se déplacer plus facilement et en faisant des pauses à tout moment grâce au siège intégré. Plus design qu’un déambulateur, plus léger, facile à manier grâce à ses trois roues et pliable, Wheelo est le nouvel accessoire qui permettra aux personnes âgées de se promener davantage et en toute sécurité.
- Deuxième prix : Bijoucom – Raphaël Goute


Bijou comm

Un clic sur son pendentif et la personne âgée concernée déclenche un appel téléphonique de secours. Le principe ? un dispositif portatif doté d’un micro, avec une coque interchangeable pour s’adapter aux goûts et envies de la personne, et des enceintes placées dans les pièces du logement, dissimulées derrière des cadres photo, pour communiquer avec le service d’aide. Efficacité et discrétion réunies pour une sécurité accrue.
- Troisième prix Adjusto – Sola Takahashi


Adjusto

Ce déambulateur « nouvelle génération » s’adapte à la taille, à la corpulence et à la difficulté de déplacement de chacun, pour offrir une aide personnalisée. Hauteur réglable, assise motorisée, tout est prévu pour permettre à la personne de se déplacer, s’asseoir et se lever plus facilement.
 
Par la remise de ces prix, Michèle Delaunay, la FHF et la CNSA souhaitent encourager la silver économie, ou économie liée à l’âge, et montrer que ces objets du quotidien peuvent aussi être design.

Source : senioractu.com

Voir les commentaires

Read Me : une punaise lumineuse

29 Mai 2013, 17:04pm

Publié par Grégory SANT



Si vous oubliez souvent les choses importantes que faites vous ? Il est temps d'utiliser Read Me :  un tableau électrique de punaises qui éclaire vos post-it les plus urgents.
Source : bluelarix.com

 

Voir les commentaires

Adidas Labs présentes ses nouveautés technologiques

28 Mai 2013, 17:46pm

Publié par Grégory SANT

adidas labs 2

Nous en parlons régulièrement, Nike et Adidas se livrent à une guerre technologique sans précédent depuis de nombreuses années. Tout est fait pour offrir toujours plus de performance, de data, de services aux pratiquants.

Fin de semaine derrière c’est Adidas, avec son Adidas Labs basé à Londres qui a révélé deux nouveaux produits des plus intéressants et tout simplement nécessaires pour jouer au foot, des chaussures et un ballon.

adidas labs shoes

Les nouvelles adizero, ont la particularité de ne peser que 99g et d’être connectées au système MiCoach. Et pour aller avec vos nouvelles chaussures, un nouveau ballon qui, comme vous le voyez, intègre une puce et de nombreux capteurs.

Relié a une application dédiée, le ballon vous permet de connaitre la vitesse, la vitesse de rotation, la distance, la direction…bref on imagine déjà les séances (entre autres) de coup franc…

Le système peut même savoir avec quel pied vous frappez le ballon. Tout ce que vous vouliez savoir sur votre puissance et votre précision balle au pied, sera désormais connu.

adidas labs 1

Le ballon pourrait également être une bonne alternative technologique pour savoir si le ballon est entré ou non dans le but. Mais ceci est une autre histoire que nous laisserons à la FIFA et l’UEFA.

A noter que les données sont accessibles en temps réel sur tous les devices (apple uniquement). Plus besoins d’attendre la fin de séance pour connaitre vos stats, vous pouvez vous corriger/améliorer instantanément.

Le produit est fourni avec un socle qui permet de le recharger car forcement, les capteurs ont besoin d’énergie pour fonctionner. Cependant aucune info précise sur la durée de la batterie n’a été donnée.

Voila donc 2 produits qui devraient plaire, maintenant, comme bien souvent, nous attendons la réponse de Nike…

Source : digitalsport.fr

Voir les commentaires

Résultats du Concours "L'aluminium pour l'éco-design"

28 Mai 2013, 17:41pm

Publié par Grégory SANT

 

Pour la septième édition du concours 'L’aluminium pour l’éco-design', trois projets ont été primés par le jury*. La remise des prix a lieu le 27 mai 2013, au Lieu du Design, Paris 12e. Adaptés aux espaces souvent confinés de la ville, ces projets améliorent le bien-être humain en favorisant la réduction des nuisances sonores au travail, la mobilité des personnes diabétiques ou l’optimisation de l’espace dans les logements. Tous répondent à des contraintes environnementales de haut niveau.

 

France

 

Avec plus de 45 projets soumis au jury, l’édition 2013 a été marquée par une participation en hausse, doublée d’une mobilisation importante sur le site Internet participatif du concours, ouvert à tous : plus de 12.000 votes ont été enregistrés entre le 25 avril et le 5 mai 2013 sur www.concours-alu.com.

Le jury, composé de personnalités reconnues dans diverses disciplines*, a sélectionné les projets en fonction de cinq critères principaux :

 

  • > L’intégration du projet dans une démarche d’éco-conception ;
  • > La valorisation des qualités de l’aluminium ;
  • > La qualité de l’innovation proposée ;
  • > La faisabilité apparente du projet ;
  • > La qualité de présentation.

 

Résultats 2013

Les trois projets primés cette année participent à l’amélioration de la qualité de vie - travailler dans de bonnes conditions, bien vivre sa maladie, se meubler facilement - par des moyens innovants de haute qualité environnementale.

02(@Robin Apprioual)_S.jpg Le premier prix (doté de 3.000 euros) est allé à Robin Apprioual (20 ans), étudiant à l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Appliqués et Métiers d’Art (ENSAAMA Olivier de Serres, Paris), pour son projet 'Noisy Open-Space'.

Noisy Open-Space est un projet de panneaux antibruits pour les bureaux organisés en plateaux ouverts, uniquement conçu en aluminium. Les fentes capturant le son dans sa structure forment le motif d'une dentelle. Ce choix graphique est motivé par la volonté d'associer des techniques très industrielles - plaque extrudée, découpe au laser, mousse expansée - à un art majoritairement artisanal.

Ce projet se décline en deux produits : un panneau à suspendre au-dessus des bureaux pour capter le son avant sa propagation et un panneau amovible pour former des espaces protecteurs et calmes dans les bureaux.

Selon son concepteur, 'Noisy Open-Space' apporte «une touche de poésie et d'élégance dans un milieu souvent froid et neutre». L’aluminium s’est imposé pour ses caractéristiques techniques : résistant, facilement usinable, hypo-allergénique et recyclable.

03(@Alvin Arthur)_S.jpg Une mention spéciale 'santé', dotée de 1.000€, a été attribuée à Alvin Arthur (20 ans), étudiant à l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Appliqués et Métiers d’Art (ENSAAMA Olivier de Serres, Paris), pour son projet 'Diaday Care'.

'Diaday Care' est une petite unité de soin destinée aux personnes atteintes du diabète de type 1 ou 2 nécessitant l’insulinothérapie. Son format nomade permet aux personnes diabétiques de l'emporter partout sans difficultés. Diaday met en avant les caractères robuste, léger et recyclable de l'aluminium dans l'univers médical.

«Le boîtier est au format compact pour faciliter le transport et le soin quotidien. La bande d'élastomère TPE permet de fermer l'ensemble à la manière d'un carnet intime. Il s'agit tout de même d'un objet personnel, que l'on n'aime pas trop exposer. Chaque élément du boitier correspond à une tâche indispensable que doit effectuer la personne diabétique durant son traitement. Le code couleur permet d’engager un dialogue entre l'utilisateur et l’objet. Le vert indique une interaction mécanique possible», explique Alvin Arthur.

04(@Pierre-Felix So)_S.jpg Une mention spéciale 'industrie', dotée de 1.000€ également, a été attribuée à Pierre-Félix So (20 ans), étudiant à l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Appliqués et Métiers d’Art (ENSAAMA Olivier de Serres, Paris), pour son projet 'Extrusion Furnitures'.

Il s’agit d'une gamme de mobilier composée d'aluminium et de bois. Conçue pour être montée facilement et intuitivement, elle est pensée pour l'utilisateur mais aussi pour tous les acteurs du cycle de vie du produit dans une logique d'éco-conception.

«Extrusion Furnitures utilise les propriétés techniques de l'aluminium et les propriétés visuelles du bois. Les assemblages se font uniquement par emboitement, le tout tenant grâce à un jeu entre les pièces extrudées et les parties en bois usinées. Certains éléments tels le lit et le tabouret possèdent des tourillons pour stabiliser les parties trop fragiles ou instables», indique son concepteur.

«A travers ce concours, nous souhaitons répondre à trois objectifs : inciter les étudiants à tenir compte de critères environnementaux exigeants, les rapprocher des industriels pour les sensibiliser aux réalités du marché et enfin soutenir financièrement et humainement les projets qu’ils nous ont proposés», a précisé Caroline Colombier, déléguée générale de l’Association Française de l’Aluminium.

«Avec l’aluminium, les designers de demain bénéficient non seulement d’un matériau noble, esthétique, malléable et offrant un support idéal pour la couleur, mais aussi issu d’une matière première abondante, permettant la conception de produits entièrement recyclables et réutilisables», a-t-elle ajouté.

05(@Robin Apprioual)_S.jpg * Le jury est composé des personnalités suivantes : Lionel Blancard de Léry, vice-président de l’UNSFA / Caroline Colombier, déléguée générale de l’Association Française de l’Aluminium / Brigitte Kahane, fondatrice de l’Observatoire de l’EcoDesign / Monique Large, chasseur de tendances / Yann Leroy, professeur d'éco-conception à Centrale / Myriam Puaut, ingénieure au département Eco-conception et Consommation durable de l’ADEME / Anne-Marie Sargueil, présidente de l’institut français du design / Evangelos Vasileiou, architecte et designer / Hélène Boudou, Marie Dhoosche et Nicolas Houel, distingués lors de l’édition 2012.

Pour la septième édition du concours 'L’aluminium pour l’éco-design', trois projets ont été primés par le jury*. La remise des prix a lieu le 27 mai 2013, au Lieu du Design, Paris 12e. Adaptés aux espaces souvent confinés de la ville, ces projets améliorent le bien-être humain en favorisant la réduction des nuisances sonores au travail, la mobilité des personnes diabétiques ou l’optimisation de l’espace dans les logements. Tous répondent à des contraintes environnementales de haut niveau. Communiqué.

 

France

 

Avec plus de 45 projets soumis au jury, l’édition 2013 a été marquée par une participation en hausse, doublée d’une mobilisation importante sur le site Internet participatif du concours, ouvert à tous : plus de 12.000 votes ont été enregistrés entre le 25 avril et le 5 mai 2013 sur www.concours-alu.com.

Le jury, composé de personnalités reconnues dans diverses disciplines*, a sélectionné les projets en fonction de cinq critères principaux :

 

  • > L’intégration du projet dans une démarche d’éco-conception ;
  • > La valorisation des qualités de l’aluminium ;
  • > La qualité de l’innovation proposée ;
  • > La faisabilité apparente du projet ;
  • > La qualité de présentation.

 

Résultats 2013

Les trois projets primés cette année participent à l’amélioration de la qualité de vie - travailler dans de bonnes conditions, bien vivre sa maladie, se meubler facilement - par des moyens innovants de haute qualité environnementale.

02(@Robin Apprioual)_S.jpg Le premier prix (doté de 3.000 euros) est allé à Robin Apprioual (20 ans), étudiant à l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Appliqués et Métiers d’Art (ENSAAMA Olivier de Serres, Paris), pour son projet 'Noisy Open-Space'.

Noisy Open-Space est un projet de panneaux antibruits pour les bureaux organisés en plateaux ouverts, uniquement conçu en aluminium. Les fentes capturant le son dans sa structure forment le motif d'une dentelle. Ce choix graphique est motivé par la volonté d'associer des techniques très industrielles - plaque extrudée, découpe au laser, mousse expansée - à un art majoritairement artisanal.

Ce projet se décline en deux produits : un panneau à suspendre au-dessus des bureaux pour capter le son avant sa propagation et un panneau amovible pour former des espaces protecteurs et calmes dans les bureaux.

Selon son concepteur, 'Noisy Open-Space' apporte «une touche de poésie et d'élégance dans un milieu souvent froid et neutre». L’aluminium s’est imposé pour ses caractéristiques techniques : résistant, facilement usinable, hypo-allergénique et recyclable.

03(@Alvin Arthur)_S.jpg Une mention spéciale 'santé', dotée de 1.000€, a été attribuée à Alvin Arthur (20 ans), étudiant à l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Appliqués et Métiers d’Art (ENSAAMA Olivier de Serres, Paris), pour son projet 'Diaday Care'.

'Diaday Care' est une petite unité de soin destinée aux personnes atteintes du diabète de type 1 ou 2 nécessitant l’insulinothérapie. Son format nomade permet aux personnes diabétiques de l'emporter partout sans difficultés. Diaday met en avant les caractères robuste, léger et recyclable de l'aluminium dans l'univers médical.

«Le boîtier est au format compact pour faciliter le transport et le soin quotidien. La bande d'élastomère TPE permet de fermer l'ensemble à la manière d'un carnet intime. Il s'agit tout de même d'un objet personnel, que l'on n'aime pas trop exposer. Chaque élément du boitier correspond à une tâche indispensable que doit effectuer la personne diabétique durant son traitement. Le code couleur permet d’engager un dialogue entre l'utilisateur et l’objet. Le vert indique une interaction mécanique possible», explique Alvin Arthur.

04(@Pierre-Felix So)_S.jpg Une mention spéciale 'industrie', dotée de 1.000€ également, a été attribuée à Pierre-Félix So (20 ans), étudiant à l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Appliqués et Métiers d’Art (ENSAAMA Olivier de Serres, Paris), pour son projet 'Extrusion Furnitures'.

Il s’agit d'une gamme de mobilier composée d'aluminium et de bois. Conçue pour être montée facilement et intuitivement, elle est pensée pour l'utilisateur mais aussi pour tous les acteurs du cycle de vie du produit dans une logique d'éco-conception.

«Extrusion Furnitures utilise les propriétés techniques de l'aluminium et les propriétés visuelles du bois. Les assemblages se font uniquement par emboitement, le tout tenant grâce à un jeu entre les pièces extrudées et les parties en bois usinées. Certains éléments tels le lit et le tabouret possèdent des tourillons pour stabiliser les parties trop fragiles ou instables», indique son concepteur.

«A travers ce concours, nous souhaitons répondre à trois objectifs : inciter les étudiants à tenir compte de critères environnementaux exigeants, les rapprocher des industriels pour les sensibiliser aux réalités du marché et enfin soutenir financièrement et humainement les projets qu’ils nous ont proposés», a précisé Caroline Colombier, déléguée générale de l’Association Française de l’Aluminium.

«Avec l’aluminium, les designers de demain bénéficient non seulement d’un matériau noble, esthétique, malléable et offrant un support idéal pour la couleur, mais aussi issu d’une matière première abondante, permettant la conception de produits entièrement recyclables et réutilisables», a-t-elle ajouté.

 

Source : lecourrierdelarchitecte.com

Voir les commentaires

Exposition "Mineral Design" au Lieu du Design

25 Mai 2013, 18:12pm

Publié par Grégory SANT

Mineral Design

Jusqu''au 5 juillet 2013, le Lieu du Design présente "Mineral Design". Ron Arad, Maurizi Galante, David Lynch, Mathieu!Mercier… nombreux sont les créateurs à s'être appropriés ces matières minérales aux!qualités plastiques, ancrées dans la tradition et à la pointe de l'innovation.

Vaisselles, luminaires, cloches, lustres, mais aussi murs, tissus, stylo, radio ou téléphone… le verre et la céramique se prêtent ici à tous les usages et à toutes les formes grâce au talent des designers.

Une quarantaine de projets tournés vers l'innovation et le développement de nouveaux produits sont ainsi présentés et associés à une gamme d'applications originales et inspirantes de ces matières.

Cette exposition est réalisée à l'occasion des 20 ans du Craft et de la restitution du programme Silinnov lancé et financé par le Ministère du Redressement Productif et piloté par Le Lieu du design, en partenariat avec la Société Française de Céramique et le Centre de recherche et de Formation aux Arts Verriers. Ce programme permis de développer des projets qui associent des entreprises des filières du verre et céramique à des designers.

Source : italieparis.net

Voir les commentaires

Foosball ultime B99 par Michaël Imbert

23 Mai 2013, 17:14pm

Publié par Grégory SANT

Le B99 apporte quelques ajouts  Hi-Tech pour au baby-foot, qui restait inchangé dans sa conception.celui-ci se synchronise sans fil avec votre smartphone pour vous donner une formation, des statistiques de match ou même les ralentis. Comme bonus supplémentaire, il dispose d'un système de sonorisation Bang et Olufsen et vous pouvez diffuser vos playlist pendant que vous jouez !

Concepteur : Michaël Imbert

Source : yankodesign.com

Voir les commentaires