Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #design-concept

Nettoyeur Haute-Pression VariClean

3 Mars 2016, 20:09pm

Publié par Grégory SANT


  • Source : industrialdesignserved.com

Voir les commentaires

TappLock : le cadenas connecté

29 Février 2016, 20:01pm

Publié par Grégory SANT

Si les lecteurs d’empreintes digitales sont de plus en plus présents chez les flagship de nombreuses marques téléphoniques, c’est désormais le cas sur nos bons vieux cadenas.

Comme tous les éléments de la vie quotidienne, les cadenas aussi sont désormais connectés ! C’est notamment le cas du TappLock, un projet de crowdfunding audacieux sur Indigogo. Ce cadenas est en effet doté d’un lecteur d’empreintes digitales qui permet de débloquer le mécanisme sans avoir à utiliser de clé. Jusqu’à 200 empreintes peuvent être enregistrées, et se mettra à sonner si il est coupé.

Son créateur, un Canadien nommé David Tao, a largement dépassé ses objectifs sur le site. Le TappLock a en effet pas mal d’atouts. Il est léger, waterpoof et dispose d’une batterie conséquente qui peut durer jusqu’à 3 ans (et même recharger votre téléphone). Il peut également envoyer des notifications pour indiquer le besoin de recharge ou encore si quelqu’un d’autre a essayé de l’ouvrir. Il existe une version « Lite » de l’objet, pour des besoins moins importants (pas de recharge téléphonique).

Il est compatible avec iOS, Android et Windows Phone pour un peu plus de 60 dollars (si vous en achetez deux, un troisième sera offert).

Voir les commentaires

Gagnants du A’ Design Award 2015

26 Février 2016, 20:52pm

Publié par Grégory SANT

Hiza-contemporary cottage Single family holiday house by Proarh. Silver A’ Design Award Winner in the Architecture, Building and Structure Design Category. See all A’ Design Award Winners 2015.

Strata Chair by Ben Preston. Golden A’ Design Award Winner in the Furniture, Decorative Items and Homeware Design Category.

Volksbier PET container by Cristian Stancu, Viorel Rusu. Golden A’ Design Award Winner in the Packaging Design Category.

5X5 LED Lamp by BARBARA PRINCIC. Golden A’ Design Award Winner in the Lighting Products and Lighting Projects Design Category.

Ane Stool by Troy Backhouse. Platinum A’ Design Award Winner in the Furniture, Decorative Items and Homeware Design Category.

Minimal Bookshelf Bookshelf by Chan Hwee Chong. Silver A’ Design Award Winner in the Furniture, Decorative Items and Homeware Design Category.

Paper Teller Cuckoo Clock by Benjamin Ben Kemoun. Silver A’ Design Award Winner in the Furniture, Decorative Items and Homeware Design Category.

Source : mocoloco.com

Voir les commentaires

Le miroir du futur par Max Braun

9 Février 2016, 18:50pm

Publié par Grégory SANT

Max Braun n'est pas un ingénieur comme les autres. D'abord, il travaille chez Google. Ensuite, il est capable de concrétiser ses rêves futuristes, même pendant son temps libre.

Fasciné par les miroirs high tech qui affichent la météo, les infos et l'agenda dans les films de science fiction, comme celui qu'il a vu dans À l'aube du sixième jour avec Schwarznegger, notre ingénieur regrettait de ne pas trouver d'équivalent dans le commerce.

En bon bidouilleur, il s'est donc employé à bricoler le sien. Mais là où certains ont transformé un écran pour s'en approcher, avec un affichage par transparence, il a voulu un véritable miroir. "Je me suis commandé un miroir sans tain, une tablette, un panneau de contrôle, plus quelques composants et un peu de matériel de bricolage", explique-t-il sur son blog.

Le résultat est impressionnant, avec un véritable miroir, fonctionnel, peu encombrant. L'affichage est presque totalement monochrome pour rester discret. Quant aux informations, elles se mettent à jour automatiquement, mais une commande vocale existe tout de même. Max Braun admet avoir reproduit les principales fonctions de Google Now.

Tenté de faire la même chose? Max Braun a gentiment publié une photo détaillée de son montage électronique. Bon courage pour le reproduire...

Source : huffingtonpost.fr

Voir les commentaires

Des étoiles au poignet avec Van Cleef & Arpels

9 Février 2016, 18:45pm

Publié par Grégory SANT

La haute joaillerie et la haute horlogerie n’ont jamais fait si bon ménage. Si les maisons investissent massivement le créneau de l’horlogerie féminine et les métiers d’art reviennent sur le devant de la scène. Mais Van Cleef & Arpels n’a pas attendu que le sujet soit à la mode pour se tailler une place à sa mesure dans ce domaine.

« La mission d'une maison comme Van Cleef & Arpels, c'est avant tout d'enchanter et de faire rêver surtout dans le monde dans lequel on est explique Léa Dassonville, Directrice Marketing adjointe horlogerie. Aujourd'hui, ce que l'on a envie de susciter quand l'on regarde son poignet c'est une émotion, ça nous rappelle un souvenir, un sentiment d'éternité parce que les pierres qui sont là, représentent des années d'expérience, une bulle de beauté et de poésie dans la journée de la personne qui la porte. »

Enchanter le temps

Credit Photo - Van Cleef & Arpels

La spécialité Van Cleef & Arpels ? Le Temps Poétique. Voilà qui en dit long sur la manière dont le joaillier envisage le temps, prétexte à rêverie. Saison après saison, la maison enchante la ronde des minutes. Leur écoulement inexorable se métamorphose en carrousel poétique. Une ondine rêve au bord d’un lac, des papillons traversent les nuages, une hirondelle caresse les heures de la pointe de son aile. Ici le temps ne s’écoule plus entre nos doigts : Van Cleef & Arpels en fait une fête.

« On part toujours de ce que l'on a envie de dire, d'exprimer, une histoire, un dessin et on va chercher la technicité après » poursuit Léa Dassonville, faisant référence à une nouveauté de l’année, La Ronde des Papillons. « Nous avons trois aiguilles pour les minutes, qui sont en fait trois papillons, qui ont chacun un axe de rotation différent, une vitesse de rotation différente ». L’ensemble forme un sorte de petit théâtre du temps. « Nous aimons surprendre et réveiller l'enfant qui sommeille en chacun de nous. »

La nature comme source d'inspiration

Credit Photo - Van Cleef & Arpels

La nature fournit à Van Cleef & Arpels une source d’inspiration toujours renouvelée, un rêve et un étonnement permanent. Montres à secrets, complications poétiques, profusion de gemmes serties, les montres se font parures. Joyau parmi les joyaux, le bracelet montre Rubis Secret est une merveille. Il aura fallu 8 années pour rassembler les 115 rubis flamboyants et tous différents qui le composent, 1500 heures pour les sertir. Une expertise dont le joaillier s’est fait une spécialité, les « bijoux qui donnent l’heure », à l’origine des complications poétiques dans lesquelles la marque excelle plus que toute autre.

Surprise de cette édition 2016, Van Cleef & Arpels a trouvé un nouvel artifice pour étonner. Grâce à système astucieux, le tout nouveau mouvement de la Midnight Nuit Lumineuse produit de l’électricite, pour illuminer les diamants de la constellation de la Licorne. « Comment allumer une étoile dans le ciel ? » questionne Léa Dassonville. « Nous avons eu cette idée un peu folle il y a environ 4 ans ». L’équipe technique a utilisé la piézo-électricité pour faire briller les étoiles de ce ciel nocturne. « Pour nous c'est vraiment une nouvelle dimension, c'est comme si on ouvrait une porte, il y a un champ narratif qui s'ouvre ». Un champ tellement vaste qu’il ouvre bien des perspectives en matière d’astronomie poétique. « Nous sommes très heureux de partager cette enthousiasme et de voir en retour des petites lumières qui s'allument dans les yeux ».

Voir les commentaires

Le bikini au secours des océans

8 Février 2016, 18:24pm

Publié par Grégory SANT

Pour sauver les océans, n'ayez pas peur de vous mouiller.

Des chercheurs de l'université de Riverside, en Californie, ont conçu un bikini qui vous permet de réduire la pollution marine en barbotant. Baptisé Spongesuit, ce "costume d'éponge" hydrophobe absorbe tout sur son passage – tout sauf l'eau. Sa matière recyclable et poreuse, dérivée du saccharose, se gorge de tous les polluants : jusqu'à 25 fois son propre poids, sans rien rejeter dans la mer et sans contact avec votre peau. Le maillot de bain contient des sortes de coussinets tampons qui piègent les polluants et qui, une fois pleins, peuvent être recyclés et remplacés par des neufs. Vous allez enfin apprendre à nager proprement, du moins si vous acceptez de porter un bikini. Autant dire que tout baigne dans l'huile.

Source : soonsoonsoon.com

Voir les commentaires

Bootle Light par Steve Gates

8 Février 2016, 18:17pm

Publié par Grégory SANT

  • Source : industrialdesignserved.com

Voir les commentaires

Fontus : quand l'air se transforme en eau

1 Février 2016, 17:31pm

Publié par Grégory SANT

Kristof Retezar, un designer autrichien, a conçu Fontus, une bouteille capable de convertir l’air en eau. Elle condense l’humidité de l’air, la transformer en vapeur et après un passage à travers une série de « dents » hydrophobes, en fait des gouttelettes d'eau qui remplissent progressivement son récipient.

En une heure, la quantité d’eau obtenue est estimée à 0,5 litres, une durée assez longue pour ceux qui sont vraiment assoiffés. Néanmoins, pour bien fonctionner, le dispositif requiert un taux d’humidité supérieur à 80 % et une température comprise entre 30 et 40 °C. Des conditions qui s'apparentent à celles des pays tropicaux.

La Fontus est encore au stade de prototype et quelques améliorations sont à apporter. Ainsi, elle parvient à filtrer les petits insectes et la poussière tandis que les sédiments passent facilement. Son concepteur espère surmonter ce problème avec des filtres à carbone.

Retezar lancera une campagne de crowdfunding en vue de la production en série de la Fontus.


Source : tomsguide.fr

Voir les commentaires

Epona par Federal Design House

25 Janvier 2016, 18:25pm

Publié par Grégory SANT

Federal Design House est un studio de création basé à Ottawa au Canada et spécialisé dans le design industriel, le graphisme et le design produit. Sa dernière réalisation est un cheval à bascule intitulé Epona.

« Epona » est le nom de la déesse gallo-romaine du cheval. Cette version moderne du cheval à bascule est fabriqué à partir de câble de cuivre recyclé, de bois d’érable canadien et (je suis beaucoup moins fan) de fourrure de lapin. Cette pièce ludique n’en reste pas moins très bien pensée et conçue. Epona vient d’être présenté dans la section Studio North & Prototype à l’Interior Design Show 2016.

Source : journal-du-design.fr

Voir les commentaires

Un fauteuil roulant électrique par Whill

14 Janvier 2016, 19:28pm

Publié par Grégory SANT

Trois jeunes ingénieurs californiens ont conçu un fauteuil roulant électrique performant, qui a obtenu un prix de design.

La société californienne Whill a été fondée en 2011 par Satoshi Sugie, un jeune ingénieur issu de l’Advanced Transportation Department de Nissan, et Junpei Naito, qui développait des caméras pour l’automobile chez Sony. Ils ont été rejoints par Muneaki Fukuoka, qui développait des équipements médicaux chez Olympus. Ils avaient pour projet de développer un fauteuil roulant électrique pouvant s’adapter à de multiples terrains, qui soit à la fois innovant, très fonctionnel et chic.

Ainsi est né le Type-A. Celui-ci est doté de 4 roues motrices pour plus de mobilité, mais pour simplifier la transmission du mouvement, elles sont fixes par rapport au châssis. Les changements de direction sont faits en jouant sur leurs vitesses de rotation respectives. Pour éviter tout ripage, les roues avant de 250 mm de diamètre sont constituées d’un tore passant à travers 24 galets en caoutchouc leur donnant à la fois une accroche longitudinale et une liberté de déplacement latérale.


Les roues originales permettant des déplacements
dans tous les sens sans rip
age

Le Type-A est ainsi prêt à escamoter les obstacles jusqu’à 75 mm et franchir des pentes de 10°. L’autonomie de l’engin est de 20 km, ce qui correspond largement à un besoin journalier.

Le paramétrage (inclinaison assise, dossier et bras, profondeur de l’assise, hauteur du siège et du repose-pied, vitesse de 9 km/h maxi, accélération…) et la commande de l’engin peuvent être effectués depuis une application sur smartphone, ou bien à partir d’une souris ou d’un joystick intégrés aux bras du fauteuil.

Des caractéristiques et des capacités qui lui ont valu un Good Design Award 2015 à Tokyo en octobre dernier.

Source : industrie-techno.com

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>