Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #design-concept

Toulet : des billards et baby-foot design

26 Août 2015, 18:12pm

Publié par Grégory SANT

« Aujourd’hui, qui a envie d’un billard marron tapis vert ? », lâche Marc-Alain Deledalle, directeur général dans le showroom clinquant de l’usine. Armature rouge croco ou dorée, tapis rose ou bleu criard aux boules assorties, diodes clignotantes, finition vache… Ici, aucun billard ne se ressemble : « Et c’est ce que nous recherchons : du sur-mesure à la démesure des clients. » Depuis le rachat de la société à la famille Toulet, en 2008, le jeune entrepreneur travaille à moderniser, avec son épouse spécialiste de la décoration d’intérieur, « un objet qui était devenu vieillissant et relégué au grenier ».

BlackLight, l’eurêka total !

« La déco a pris énormément d’importance, toute notre activité est orientée sur le design », signale le directeur. Tout, à l’exception des billards de compétition qui doivent afficher un bon vieux tapis vert, bleu ou gris. Mais aujourd’hui, le marché aux particuliers tient une place majeure dans le chiffre d’affaires de l’entreprise, près de 90 %. C’est l’arrivée, en 2010, du BlackLight, pensé pendant une année avec des élèves de l’Institut supérieur de design de Valenciennes, qui marque le tournant Toulet : « Sans pied, sans bois, résolument moderne : l’eurêka total ! Les ventes ont explosé, on en vend un par semaine. »

En redessinant le billard, Toulet lui offre une place au salon : convertible en table à manger, il séduit les familles européennes et devient totalement excentrique sur le marché mondial (50 % du chiffre d’affaires) : diamants, saphirs, juke-box, strass, Bluetooth, les Qataris, Dubaïotes et Américains en raffolent et formulent les demandes les plus folles à des prix tout aussi extravagants. L’une des dernières commandes par exemple : un billard dans une structure de Mini, dessiné sur mesure pour la modique somme de 35 000 €.

Touche française

Pour titiller et dominer le marché international, le directeur le sait, la touche française est son atout. « Délocaliser, c’est perdre sa liberté, on produit au maximum sur place, sauf certains produits précis comme les tapis, faits en Belgique, ou l’ardoise, qui vient d’Italie. » Jouxtant le showroom, l’atelier, une scierie à première vue bien classique, mais où les machines de découpe 5D côtoient des menuisiers aux savoir-faire spécifiques. « Si la moitié des ouvriers s’en allaient, je serais très mal, car ils se transmettent les techniques entre eux. » Ici, on débite et soude les structures métalliques, on pose l’ardoise qui permet de donner l’effet aux boules, on pose l’antirouille, la laque pour ensuite emballer les billards en kit dans d’immenses boîtes en bois avant expédition.

La dernière bonne idée du fabricant : lancer, avec le footballeur Mathieu Debuchy, une marque de baby-foot design et résolument moderne. « Un carton », sourit le chef d’entreprise.

Source : lavoixdunord.fr

Voir les commentaires

La platine disque vinyle de Gramovox

8 Juillet 2015, 19:13pm

Publié par Grégory SANT

Le fabricant Gramovox, spécialisé dans l'équipement audiovisuel vintage artistique, allie praticité et beauté à son dernier projet en date qui a pulvérisé ses objectifs de financement sur Kickstarter en un temps record.

Plus de 900 000 dollars récoltés en une semaine

La campagne de financement participatif pour la platine vinyle Floating Record n'a eu besoin que de quelques heures pour atteindre son objectif de 50 000 dollars. Une semaine après le lancement, Gramovox avait carrément récolté plus de 900 000 dollars ! Ce design inédit pour une platine permet de lire les vinyles non plus à l'horizontale mais à la verticale pour ainsi libérer de l'espace dans son salon – et mettre encore mieux vos disques en valeur !


A quoi ressemble cette platine verticale ?

Un socle en bois brut de 25cm/43cm soutient cette platine au design épuré. Le fabricant loue la facilité d'utilisation de cet appareil, qui n'est pas réservée aux audiophiles inconditionnels, et une très belle qualité d'écoute malgré son design peu conventionnel. Il intègre amplis et enceintes pour une écoute immédiate, sans ajout de câble et d'autre matériel.


Un engouement jamais vu

Plusieurs types de platines minimalistes sont déjà sur le marché, mais, avec cette approche verticale, Gramovox innove vraiment. Le record de financement en à peine quelques jours montre l'engouement accru pour les vinyles et la tendance actuelle à miniaturiser ses appareils du fait du manque de place grandissant dans les foyers citadins.


Prix du bijou : environ 300 euros

Les personnes qui s'engagent à soutenir ce projet sur la plate-forme de financement, ouvert jusqu'au 28 juillet, peuvent d'ores et déjà choisir de recevoir leur Floating Record en bois de noyer ou d'érable pour 349$ (environ 310 euros). Leur livraison est annoncée pour décembre 2015.

Source : masculin.com

Voir les commentaires

Montre Bell&Ross Rafale

26 Juin 2015, 20:54pm

Publié par Grégory SANT

Sous le soleil de ce mois de juin, les badauds se pressent pour admirer cet avion superlatif, cet avion de chasse “omnirôle” aux performances inégalées, le Rafale. Un avion de combat d’un peu plus de 15 mètres pour un poids de 5 tonnes, capable d’intervenir dans les missions les plus complexes. C’est au salon du Bourget que Dassault et Bell & Ross, on dévoilé « la montre de l’avion ». Notre reportage au Bourget.

C’est l’année du Rafale pour Dassault, qui vient de signer coup sur coup avec l’Égypte, le Qatar et l’Inde. Et c’est aussi l’année du Rafale pour Bell & Ross, qui dédie une édition limitée de la BR03 à ce chasseur d’élite. « Notre référence principale, c'est l'aéronautique pour ses valeurs technologiques avant-gardistes rappelle Bruno Belamich, co-fondateur de Bell & Ross. Quand on est dans le luxe, on s'intéresse à ce qu'il y a de meilleur et donc ici à la technologie de pointe, soit l'aérospatiale, l'aéronautique civile, militaire, les nouveaux matériaux, les nouveaux systèmes et on s'en inspire à notre niveau. »

La montre de l’avion avant celle du pilote

image: http://static.mensup.fr/article/grande/br03_rafale_chapitre_1.jpg

Après un premier partenariat consacré au Falcon, les deux marques se sont retrouvées autour de valeurs communes. « Bell & Ross est une belle marque de montres, Dassault est une belle marque d'avions, ce sont deux mondes qui font rêver explique Eric Trappier, CEO de Dassault Aviation. Il paraissait naturel de faire un parallèle entre le Rafale et une montre qui représenterait l'image du Rafale ».

Pour Dassault, cette montre devait donc représenter « l’image du Rafale ». Un cahier des charges bien précis, sur lequel les équipes de design ont planché. «Dassault nous a demandé de faire la montre de l'avion, d'abord, avant d'être la montre du pilote. Et la montre de l'avion c'est quoi ? questionne Bruno Belamich. C'est une montre en céramique, de la fibre de carbone, des matériaux high tech. C'est une montre aux couleurs de l'avion, aux couleurs du fuselage gris du Rafale. C'est une montre emblématique. Dassault a participé autant que nos designers à la conception de cette montre » poursuit-il.

La BR03, inspirée des instruments de bord

Credit Photo - DR

Le choix de la BR03 n’a rien d’un hasard. Ce modèle emblématique, créé voici dix ans, est directement inspiré des horloges de bord. Un thème cher à Bruno Belamich.

Dans sa conception comme dans son esthétique, le chronographe BR03 Rafale a sans conteste un air de famille. High tech, robuste, efficace, malgré sa tenue de camouflage et ses détails orange, il ne passe pas inaperçu et pour Dassault, la mission est remplie et l’âme du Rafale se retrouve bel et bien dans la montre, que l’on porte avec la même fierté. A défaut de s’offrir un Rafale, on pourra donc s’offrir la montre, dont 500 unités ont été produites. En quelques années d’existence, Bell & Ross a gagné ses galons auprès des pilotes et de l’armée de l’Air. Et il semblerait bien que ce ne soit qu’un début.

Source : mensup.fr

Voir les commentaires

Decathlon : l'innovation se fait autour de l'utiilisateur

16 Juin 2015, 19:25pm

Publié par Grégory SANT

Si l'innovation est un levier majeur pour la plupart des marchés, il est encore beaucoup d'entreprises aujourd'hui en France qui peinent à prendre des risques. Decathlon n'en fait pas partie: innover fait partie intégrante de sa culture d'entreprise.

L’innovation s’avère être un puissant outil d’engagement pour les collaborateurs, fournisseurs, partenaires qui s’identifient à une marque “inspirante” et renouvellent leur expérience en permanence. Mais pour parvenir à ce résultat, l’entreprise doit intégrer une culture encore marginale en France, celle de la prise du risque et de l’échec. Un profond changement doit s’opérer pour stimuler l’intérêt collectif et accepter de perdre le contrôle. L’échec est aussi une façon d’engager à condition que la communication soit pleine d’humilité. Il faut transformer ses erreurs en processus d’engagement à l’instar des startups dont les phases bêta sont devenues source d’inspiration pour les grands groupes. Ces méthodes alternatives permettent de réduire les investissements et de tester des idées tout en intégrant les “power users” dans le processus d’innovation, ces fans motivés à l’idée de jouer un rôle dans l’évolution d’une marque. L’innovation renouant avec la réalité du client fait évoluer l’image de la marque, parfois de façon fulgurante. En devenant un véritable leader d’opinion, elle s’accorde les faveurs de communautés souvent très influentes.

Xavier Rivoire, Directeur de la communication externe chez Decathlon, nous parle d’innovation au sein d’un leader dont “c’est la marque de fabrique depuis 1976”. 40 ans d’innovation motivée par les “utilisateurs de produits sportifs” comme préfèrent les appeler les employés du groupe. Pour eux, l’engagement vient d’une marque qui sait interagir avec les utilisateurs : “l’engagement doit venir de nous, c’est à nous d’expliquer la R&D et la conception d’un produit ; qui et comment on a travaillé. Nous sommes ouverts à toute remarque et observation pour toujours avancer.” Un état d’esprit qui porte ses fruits et jalonne le processus d’innovation.

Leader du marché avec plus de 30% de parts de marché, Decathlon a changé les normes du marché, en devenant un sérieux concurrent pour les marques qu’il distribuait. Et les moyens suivent les ambitions: pas moins de 170 personnes travaillent pour la marque Quechua. Résultat : 6 à 7 brevets déposés par an, et une expérience utilisateur toujours plus réussie. Decathlon entend proposer l’innovation sportive à un prix défiant toute concurrence : “quand je cours avec mon Kalenji Run Light, je ne me suis pas ruiné et pourtant le produit est quasiment indispensable. L’innovation abordable est difficile ; elle demande un investissement permanent mais elle apporte tant de gratifications à nos équipes et clients”.

Et pour rester leader, Decathlon apporte une attention particulière à toutes formes d’avis : “chez Kalenji, chaque jour mes collègues lisent les avis clients déposés sur le site de Kalenji et les intègrent. Toutes les idées donnent lieu à une réponse de notre part, et certains clients sont invités à devenir testeurs, donc co-créateurs et ambassadeurs.” Pour aller plus loin, le site de co-création Decathlon Creation a été lancé en 2013 : “C'est ce que nous appelons l'avis client 2.0. Nous sommes passés à l'étape suivante en incluant le client dès le début du processus de fabrication”. La plateforme suscite l’engouement et rassemble divers pays du monde : "des produits de la plateforme sont déjà en phase d'industrialisation et seront bientôt commercialisés”.

Les 530 ingénieurs, 150 designers et 50 chercheurs sont en constant “test and learn” : “l’innovation est, en quelque sorte, leur métier.” Decathlon teste ses produits en situation avec des consommateurs qui sont amenés à skier, marcher, camper… Le client est au cœur de la démarche : “c’est en observant et en écoutant les sportifs dans notre centre de R&D qu’on imagine le produit qui va favoriser le confort, le plaisir et la sécurité. Sur 2800 produits lancés en 2013 et 25 brevets déposés par an, beaucoup sont issus d’une remontée utilisateur”. Quel que soit son poste, n’importe quel collaborateur peut participer à la création de produit : “l’innovation chez nous, c’est au quotidien et à tous les niveaux”. Un esprit partagé par tous, et célébré depuis 2005 lors des Innovation Awards qui réunissent salariés, clients, partenaires et même internautes afin d’élire les produits les plus innovants. Une façon de valoriser l’engagement du public à l’égard des nouveautés proposées par l’enseigne. Cette relation gagnante est même clé pour continuer à surprendre et ne pas se laisser distancer par la révolution digitale. Le digital qui offre déjà de nouvelles possibilités à la marque et aux pratiques sportives, abolissant encore plus les frontières entre amateurs et professionnels.

Source : ladn.eu

Voir les commentaires

Rouleaux à pâtisserie avec motifs par Zuzia Kozerska

15 Juin 2015, 17:50pm

Publié par Grégory SANT

Il y a tout pile un an, nous vous présentions les génialissimes rouleaux à pâtisserie en bois gravé au laser de Zuzia Kozerska, pour retrouver l’article, cliquez ici.

Le succès a été tel, que Zuzia a travaillé dur pour créer des rouleaux avec de nouveaux motifs, encore plus complexes que précédemment. Ces nouvelles pièces vont permettre de gaufrer vos pâtes à gateau d’un motif labyrinthe, floral, nid d’abeilles, fantôme…

Pour en savoir plus sur Zuzia Kozerska, pour découvrir tous les rouleaux et passer commande, cliquez là.

source

Voir les commentaires

Memo Bottle par Jesse Leeworthy et Jonathan Byrt

14 Juin 2015, 20:39pm

Publié par Grégory SANT

Initié sous la forme d’un projet Kickstarter par Jesse Leeworthy et Jonathan Byrt , clin d’oeil pour la « Memo Bottle« , une intéressante idée de gourde déclinée dans les formats A4, A5 et « lettre » afin de faciliter leur rangement dans un sac ou une serviette.

Source : trendsnow.net

Voir les commentaires

Nirvaana – Gothic Eye Watch

13 Juin 2015, 19:19pm

Publié par Grégory SANT

Source : ufunk.net

Voir les commentaires

Chaussures Nike Hypervenom II

9 Juin 2015, 19:49pm

Publié par Grégory SANT

Le studio ManvsMachine, vu précédemment, signe la présentation de la nouvelle chaussure de football de Nike, la Hypervenom II. Ce nouveau modèle est doté d’un élastique qui s’adapte et maintient la cheville. Le modèle est confectionné de manière à garantir des mouvements plus naturels au toucher du ballon.

Source : fubiz.net

Voir les commentaires

Tempescope : la météo en boîte

1 Juin 2015, 20:44pm

Publié par Grégory SANT

Il y a de nombreuses façons de connaître la météo. Vous pouvez utiliser une application mobile, consulter les sites web dédiés, voir même jeter un oeil à votre fenêtre. Cependant, si vous voulez quelque chose d'unique, alors le Tempescope pourrait vous intéresser.Alors c’est quoi ce Tempescope ? Imaginé par le japonais Ken Kawamoto, il s’agit d’une boîte censée imiter la météo à l’extérieur et l’afficher à l’intérieur d’une boîte. Cependant, au lieu de vous dire s’il pleut ou s’il y a des éclairs, il y aura de l’eau et des effets de lumière pour imiter ce genre de phénomènes.

Elle pourra afficher la météo actuelle et prévisionnelle afin que les utilisateurs sachent s’il pleuvra ou s’il fera beau demain sans l’aide d’une app ou d’un widget. Les données météo sont extraites d’une app pour smartphone, et de là, via la connectivité Bluetooth, les données sont partagées au Tempescope.

La météo à l’intérieur de la boîte est créée en utilisant des ventilateurs, des condensateurs, des pompes, des lumières, et du monoxyde de dihydrogène. En fait, c’est assez impressionnant. La mauvaise nouvelle, c’est que pour le moment le Tempescope n’est pas en vente. Cependant Kawamoto a donné des instructions sur son site web où vous pouvez essayer de construire le vôtre. Sinon, vous pouvez attendre sa campagne officielle sur Kickstarter qui devrait démarrer un peu plus tard dans l’année.

Voir les commentaires

Packaging malin par Jessica Sjöstedt

1 Juin 2015, 20:42pm

Publié par Grégory SANT

La designer suédoise Jessica Sjöstedt a signé un packaging malin et original spécialement conçu pour des bouteilles de champagne. Ornée d’un graphisme polygonal et coloré, la partie supérieure de ce boîtier cylindrique en carton se détache lors de l’utilisation. À découvrir.

Source : fubiz.net

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>