Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #technologies-multimedia

L'iPhone neuf qui contient déjà vos données

26 Mars 2015, 18:54pm

Publié par Grégory SANT

En termes de satisfaction client, Apple ne se prive pas de rappeler régulièrement ses excellents résultats, et un brevet publié cette semaine par l'USPTO montre que la compagnie a encore de belles idées derrière la tête pour améliorer l'expérience de ses utilisateurs.

Le document décrit ainsi un système permettant aux employés des Apple Store de transférer des données vers un appareil sans sortir celui-ci de son emballage. Cette méthode pourrait notamment servir à envoyer dans un nouvel iPhone des fichiers, des paramètres pour configurer le compte d'un utilisateur ou l'interface du système, ou encore installer de nouvelles applications.

L'acheteur pourrait ainsi profiter de toutes ses données dès l'ouverture de l'emballage, sans avoir besoin de passer par une restauration via iTunes ou iCloud pour commencer à utiliser son appareil. Un petit message personnalisé avec le prénom du nouveau propriétaire pourrait même s'afficher lors de la première mise en service de l'iPhone, plus accueillant encore que le traditionnel « Hello ».

Source : www.mac4ever.com

Voir les commentaires

Pebble : un bracelet intelligent pour smartwatch

20 Mars 2015, 19:41pm

Publié par Grégory SANT

La Pebble Time a été conçue pour permettre de connecter un bracelet sur le port de charge de la montre connectée, qui bat actuellement tous les records sur Kickstarter. L’idée est de permettre aux développeurs et aux constructeurs d’accessoires de muscler les possibilités de l’appareil.

Un exemple : les bracelets « smart straps » pourront intégrer un cardiofréquencemètre, un composant que le fabricant de la Pebble Time n’a pas eu les moyens d’intégrer dans la montre. Il sera aussi possible de mettre au point des bracelets dotés d’un GPS, d’une batterie externe, etc.

Afin d’aiguiller le marché, Pebble a créé un fonds doté d’un million de dollars, qui servira à financer des projets de smart straps. Cet argent pourra servir à finaliser le bracelet modulaire Xadow, mis au point par Seed Studio, qui comprend entre autres un moniteur de fréquence cardiaque, un GPS, un capteur NFC. Cerise sur le gâteau, ce bracelet peut aussi servir de prototype pour d’autres ingénieux développeurs.

Avec environ 80 000 montres déjà pré-commandées, Pebble a de quoi attirer les fabricants de gadgets en tout genre.

Source : journaldugeek.com

Voir les commentaires

US Navy teste un laser de défense

18 Mars 2015, 20:05pm

Publié par Grégory SANT

La marine américaine a publié de nouvelles images d'un essai d'arme laser, sur lesquelles on peut voir la destruction de cibles mobiles, dont un drone.

Le canon laser n'appartient plus à la science-fiction. Quelques mois après avoir annoncé qu'elle développait cette arme futuriste, l'US Navy a publié de nouvelles images d'un test d'arme laser, en mer cette fois-ci. La vidéo mise en ligne mercredi montre la destruction de cibles mobiles, un défi très complexe à relever pour les ingénieurs. Une cible maritime tractée ainsi qu'un drone sont les malheureuses victimes du rayon, invisible à l'oeil nu, n'en déplaise aux fans de La guerre des étoiles. Le bureau des recherches navales (ONR) s'est félicité de ce "pas de géant" destiné à fournir "de nouvelles capacités significatives" à ses soldats.

Le canon laser n'appartient plus à la science-fiction. Quelques mois après avoir annoncé qu'elle développait cette arme futuriste, l'US Navy a publié de nouvelles images d'un test d'arme laser, en mer cette fois-ci. La vidéo mise en ligne mercredi montre la destruction de cibles mobiles, un défi très complexe à relever pour les ingénieurs. Une cible maritime tractée ainsi qu'un drone sont les malheureuses victimes du rayon, invisible à l'oeil nu, n'en déplaise aux fans de La guerre des étoiles. Le bureau des recherches navales (ONR) s'est félicité de ce "pas de géant" destiné à fournir "de nouvelles capacités significatives" à ses soldats.

REGARDEZ. Les images du laser de l'US Navy : le canon laser, dénommé Laser Weapon System (LaWS), "a été déployé pour la première fois sur un navire en opération [l'USS Ponce, NDLR] dans le golfe Persique" ces derniers mois, précise l'US Navy. Ces essais "sont historiques, non seulement parce qu'ils ont montré que le canon laser fonctionne sur un de nos navires, mais aussi parce que cette arme a été parfaitement intégrée dans le système de défense".

L'arme laser est en développement dans la marine américaine depuis plusieurs années, et les avancées technologiques sont prometteuses pour les militaires. Non seulement il s'agit d'un équipement moins cher à mettre en oeuvre qu'une arme à munitions classiques, mais il est aussi moins dangereux. Dans la marine en particulier, où les soutes à munitions sont la cible idéale pour détruire un navire, il est appréciable pour les soldats de ne pas être assis sur des tonnes d'explosifs. "Les armes laser sont puissantes, peu coûteuses et elles joueront un rôle stratégique dans les opérations navales futures", a assuré le contre-amiral Matthew L. Klunder, patron de l'ONR.

Source : lepoint.fr

Voir les commentaires

Pillar des enceintes portables déco

11 Mars 2015, 19:31pm

Publié par Grégory SANT

La collection d'enceintes portables Pillar s'est offert un nouveau look grâce à une collaboration sous le signe du design. Mêlant le raffinement caractéristique de Stellé Audio Couture aux lignes du design intérieur selon DwellStudio, cette enceinte haut de gamme mériterait sa place parmi les plus belles et les plus insolites.

La société Stellé Audio Couture est spécialisée dans la conception et la fabrication de matériel audio de qualité. Elle met un point d'honneur à créer des objets à la fois pratiques et esthétiques, tels que ses enceintes nomades Pillar au look minimaliste, ou le modèle Audio Clutch en forme de minaudière, pour ces dames. Ce n'est donc pas une surprise si la marque a souhaité faire un partenariat avec DwellStudio pour créer des pièces s'intégrant parfaitement dans un intérieur.
Le motif imaginé par DwellStudio habille élégamment l'enceinte Pillar qui conserve sa forme d'origine. Le résultat est un dispositif technologique racé qui fonctionne de la même manière que le reste de la gamme, c'est-à-dire par connexion Bluetooth dans un périmètre de quinze mètres. Sa forme circulaire délivre un son équilibré qui crée la surprise dans un écrin qui ressemble à une bougie ou à un objet sorti des années 1970.

Mais d'où vient ce son que vous entendez ?

Cette collaboration s'inscrit dans une logique, de plus en plus prononcée chez un grand nombre de marques high-tech, qui consiste à créer des appareils faciles à dissimuler. Entendez par là, des objets au design impeccable qui savent se faire oublier lorsqu'on ne les utilise pas. On retrouve cela dans les systèmes audio pour les home-cinémas ou tout simplement pour écouter de la musique. Cela n'enlève rien à la qualité des produits mais vous assure un franc succès lorsque vos amis découvriront le nouveau visage de vos installations hifi.

Avec une autonomie de 15 heures, elle vous laissera largement le temps d'organiser une petite soirée entre amis, et ce pour 349 euros.

Voir les commentaires

Evolution du design des montres de Samsung

11 Mars 2015, 19:18pm

Publié par Grégory SANT

Samsung nous rappelle gentiment que si Apple lancera bientôt sa première montre connectée, le fabricant coréen a déjà lancé six modèles de montres connectées, en l’espace d’un an.

Dans une infographie, il retrace le parcours de sa gamme de montres “Gear”, de la Galaxy Gear, la fameuse smartwatch sous Android, au Gear Live, la montre-téléphone embarquant un port SIM.

Si l’accueil critique des montres de Samsung a été plutôt mitigé, force est de constater que le géant coréen est parvenu à se hisser tout en haut des ventes et de s’emparer de plus de 60% de parts de marché sur le segment des smartwatch. Une petite longueur d’avance qui permettra peut-être à la multinationale de maintenir une certaine emprise sur ce marché, si l’Apple Watch ne rencontre pas un franc succès.

Voir les commentaires

Console Android NVDIA Shield

7 Mars 2015, 20:32pm

Publié par Grégory SANT

Vous vous souvenez du NVIDIA Shield, la manette pour smartphone ? Et de la tablette Android NVIDIA Shield ? Bientôt, il faudra remplacer ces deux-là et parler de la NVIDIA Shield comme d'une console de jeux Android TV. Car c'est exactement ce que NVIDIA vient d'annoncer.

Selon le grand patron, Jen-Hsun Huang, il s’agit ni plus ni moins que du premier appareil dédié au téléviseur, le premier boitier Android compatible 4K ! Pour piloter la bête, une petite télécommande, rechargeable par micro-USB, Bluetooth (bidirectionnelle) ! Mais ce n’est évidemment pas la télécommande qui fait de la Console Shield un appareil si spécial.

À l’intérieur, on retrouve un processeur dévoilé il y a peu, le NVIDIA Tegra X1, capable de faire tourner un véritable « ordinateur cockpit mobile » pour voiture ou une démonstration impressionnante de l’Unreal Engine Elemental. Mieux encore, il est capable de pousser du contenu 4K sans difficulté. D’après Jen-Hsun Huang, le boîtier est 35 fois plus puissant que l’Apple TV.

Et parce que la console a pour vocation de trôner fièrement au milieu du salon, elle est « extrêmement silencieuse », tout en étant suffisamment puissante pour faire tourner les tous derniers jeux : « Resident Evil 5″, « Tales from the Borderlands », « Borderlands: the Pre-Sequel », « Doom 3 BFG Edition », « Metal Gear Rising : Revengance », autant de titres disponibles ! Mieux encore, la console peut faire tourner Crysis 3 suffisamment bien pour profiter du mode multijoueur.

Source : gizmodo.fr

Voir les commentaires

Samsung WAM7500/6500 : l'enceinte au son à 360 degrés

5 Mars 2015, 20:53pm

Publié par Grégory SANT

Samsung a profité de son événement presse à Monaco pour présenter sa nouvelle enceinte WAM7500/6500 développée dans son laboratoire en Californie. Elle avait déjà été dévoilé lors du dernier CES de Las Vegas.

Cette enceinte offre une expérience sonore à 360° grâce à la technologie de radiateur anneau Samsung, qui fournit un son véritablement omnidirectionnel, à la fois horizontalement et verticalement. Le modèle WAM 6500 est le plus compact et peut aisément être transporté grâce à son anse. La WAM 7500 est plus volumineuse et pourra apparemment se fixer sur un magnifique trépied en aluminium. Pour le moment, on ne connait toujours pas les prix ni les disponibilités de ces deux produits.

Source : w3sh.com

Voir les commentaires

La Moto 360 devient personnalisable

28 Février 2015, 17:58pm

Publié par Grégory SANT

Motorola s’est fait une spécialité de la personnalisation de ses appareils. Le constructeur a mis au point avec Moto Maker un service web performant permettant d’aller assez loin dans la manière de concevoir un Moto X à sa main.

Motorola va bientôt ouvrir cette possibilité à la Moto 360. La montre ronde va pouvoir s’adapter aux goûts de chacun, toujours au travers de Moto Maker.

Dans le détail, la personnalisation sera disponible pour la couleur du châssis, le choix du bracelet (matériau et taille). Parmi les coloris proposés pour la montre en elle-même, l’amateur pourra sélectionner noir, argent ou champagne; quant au bracelet, ce sera cuir ou métal. En bonus, un cadran sur les onze proposés pourra être choisi comme horloge par défaut.

Le service devait être lancé dès la disponibilité de la montre Android Wear, mais pour une raison inconnue, ce lancement a été repoussé ad patres. Jusqu’à aujourd’hui.

Source : journaldugeek.com

Voir les commentaires

Téléphone portable LG Serendipity S7

13 Février 2015, 21:10pm

Publié par Grégory SANT

Serendipity S7

Si en termes de rapport taille du terminal/taille de l’écran, LG a su donner le ton, d’abord avec le LG G2, ensuite avec le LG G3, depuis d’autres l’ont rejoint comme Sharp avec son Aquos Cristal. Néanmoins, lorsqu’on pioche du côté des constructeurs moins connus, on tombe parfois sur de véritables petites merveilles esthétiques comme le Serendipity S7 qui a fait surface hier avec des bordures d’écran de seulement 0,7 mm.

En dépit d’un design assez premium, le Serendipity S7 n’est pas ce qu’on pourrait appeler un appareil haut de gamme. En termes de caractéristiques techniques, on retrouvera un processeur Snapdragon 400 épaulé par 2 Go de Ram. Un choix assez particulier pour accompagner un écran de définition Full HD 1080p.

 

Un écran d’une taille de 5,5 pouces, recouvert d’un verre de protection Gorilla Glass 3 et qui, au vu des premières images, paraît de bonne facture. La partie photo tirera son épingle du jeu avec deux capteurs de 13 et 5 Mégapixels réspectivement situés sur l’arrière et sur l’avant tandis que l’autonomie sera assurée par une batterie de 2600 mAh.

Serendipity S7 blanc
Source : phonandroid.com

Voir les commentaires

Minolta adapte l'hologramme au wearable

10 Février 2015, 20:00pm

Publié par Grégory SANT

Konica Minolta travaille sur un système combinant lunettes connectées, 3D holographique et contrôle gestuel pour permettre de visualiser un écran dans ses lunettes et de le contrôler par le geste. Un système dédié à travailler en mobilité plus facilement.

Après le bracelet Cicret qui affiche l’écran de son smartphone sur son avant-bras, voici le Wearable communicator. Le système, mis au point par l’entreprise japonaise Konica Minolta, allie technologies 3D holographiques, contrôle gestuel et lunettes connectées. Le tout, pour permettre de visualiser un écran à travers ses deux verres, et de le contrôler par des gestes effectués devant soi. Le système permet d’accéder à toutes ses données (mails, réseaux sociaux, photos, contacts…) et de communiquer avec un clavier sans fil pliable. Difficile pour le moment d’avoir plus de détails quant au fonctionnement plus technique des lunettes, l’objet étant encore dans sa phase de prototype. “Nos chercheurs au Japon essaient de rendre le dispositif plus fin, plus léger et nous tentons d’envisager toutes les applications pour le moment.” explique à L’Atelier Milan Lakhani, stratégiste chez Konica Minolta. Mais l’idée générale est double : changer la manière de communiquer des utilisateurs et la façon dont l’objet interagit avec les autres.

 

 

Wearable Communicator from Konica Minolta from Konica Minolta BIC Europe on Vimeo.

Un wearable pensé pour le lieu de travail

Cela peut paraître très gadget mais les applications envisagées par les créateurs sont loin de l’être. Milan Lakhani, explique ainsi à quel point le projet serait adapté à l’environnement de travail. Les professions de l’industrie ou manuelles pourraient communiquer de façon plus intuitive sans avoir à abandonner complètement les mains comme c’est le cas pour un smartphone ou pour le bouton connecté de la startup Orion. D’autant que le champ de vision n’est pas entièrement investi par les informations. L’objectif serait ainsi d’améliorer la communication sans nuire à la sécurité sur les chantiers, dans les usines, etc. En d’autres mots, “rendre la vie plus facile en faisant en sorte que le digital complète le physique” selon Milan Lakhani. Il avoue cependant que le chemin est long et que devra s'opérer “un changement culturel profond” pour qu’un objet comme celui-ci soit largement adopté.

En réseau avec plusieurs objets connectés bureautiques

Mais par-delà l’objet en lui-même, l’idée des ingénieurs de Konica Minolta a été d’associer le wearable communicator à un ensemble d’outils de bureautique de manière à transformer l’expérience de travail. L’entreprise a ainsi profité du salon ékoburo 2015 pour présenter les prototypes de ses différents objets connectés. Tableau connecté collaboratif, réalité augmentée appliquée à la traduction ou support A4 transférant les données manuscrites sur ordinateur, les créations de la société japonaise sont pensées en elles-mêmes et dans les liens qu’elles tissent entre elles. Pour ne prendre qu’un exemple, l’écran collaboratif interagit avec la détection d’écriture du support A4 et avec le wearable communicator. L’entreprise envisage même d’utiliser ses imprimantes pour devenir des sortes de “hub” du lieu de travail avec des systèmes de reconnaissance biométrique, des outils complétant automatiquement les formulaires, vérifiant les signatures, des écrans pour connecter les différents lieux de l’entreprise, etc. Le premier prototype de cette “imprimante-hub” devrait voir le jour en septembre.

Source : atelier.net

Voir les commentaires