Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #technologies-multimedia

Haut-Parleur Cone par Aether

15 Mars 2014, 19:18pm

Publié par Grégory SANT

81m80_002_14_03_14_01_11

81m80_003_14_03_14_01_11 81m80_004_14_03_14_01_11 81m80_001_14_03_14_01_11

Source : 81m80.it

Voir les commentaires

NEIL : de l'intelligence artificielle pour ranger vos photos

8 Mars 2014, 19:06pm

Publié par Grégory SANT

Neil : Un superordinateur en quête du sens commun

Analyser des images trouvées sur internet et tenter d’établir des corrélations entre elles. Telle est la mission de NEIL (Never Ending Image Learner), un superordinateur constitué de 200 processeurs, créé par des scientifiques de l’Université de Carnegie Mellon (Pittsburgh, États-Unis). Une activité à laquelle NEIL s’adonne 7 jours sur 7 et 365 jours par an, depuis la fin du mois de juillet 2013.

 

Le but : observer si NEIL est capable… d’accéder au « sens commun ». Le sens commun ? Il s’agit de ces savoirs qui sont de l’ordre de l’évidence, que l’être humain acquiert au fil de ces interactions avec les autres et avec le monde, et ce sans que ces savoirs soient transmis de façon explicite (savoir qu’on trouve généralement les avions dans le ciel, que les moutons sont de couleur blanche, etc).

Pour bien saisir l’intérêt de cette expérimentation, il faut savoir que la possibilité de créer des ordinateurs capables de raisonner en utilisant une forme de sens commun est aujourd’hui un enjeu majeur de l’intelligence artificielle. En effet, pour décider des actions qu’il doit mener dans son quotidien, l’être humain utilise en permanence les savoirs issus de son sens commun. Par conséquent, créer des machines possédant une base de connaissance de cette nature serait à l’évidence un grand pas en matière d’intelligence artificielle.

En quoi consiste plus précisément l’activité de NEIL ? A explorer les photos qu’il trouve sur le Web, à les classifier et à établir des corrélations entre elles. Par exemple, « savoir » qu’il existe plusieurs catégories de véhicules (les voitures, les motos, les vélos…), ou encore qu’il existe plusieurs marques et modèles de voiture. Mais aussi, repérer que les zébrures présentes sur le pelage d’un zèbre peuvent aussi être présentes sur le pelage d’autres animaux, comme le tigre.

Au-delà de l’intérêt purement scientifique de cette expérience, l’ambition de ce dispositif est de créer la plus grande base internet de données visuelles au monde, dont chaque élément (objet, lieu, personne…) serait défini par des attributs, et relié aux autres éléments de la base avec lesquels il entretient de façon manifeste une relation.

La réussite de cette expérience pourrait déboucher sur des applications très concrètes, notamment dans le domaine du traitement des données de la toile. En effet, le nombre d’images présentes sur Internet est gigantesque (Facebook, à lui seul, abriterait à l’heure actuelle quelques 200 milliards d’images). Par conséquent, disposer de machines capables d’explorer et de gérer sans aide humaine la gigantesque masse d’images présente sur internet serait à l’évidence un atout considérable.

A la lumière de ces dernières informations, l’identité des partenaires financiers qui soutiennent cette ambitieuse expérience scientifique n’est dès lors plus très surprenante. Et pour cause, puisqu’il s’agit du Département de la Défense des États-Unis… et de Google.

Les scientifiques du projet NEIL présenteront les premiers résultats issus de l’expérience NEIL le 4 décembre 2013 lors de la Conférence Internationale IEEE consacrée à la vision par ordinateur, organisée à Sydney (Australie).

Photo :  Carnegie Mellon University

Source : science-et-vie.com

Voir les commentaires

Lorsque votre main se transforme en clavier virtuel

7 Mars 2014, 19:37pm

Publié par Grégory SANT

Avec l’arrivée grandissante d’appareils connectés, comme des montres ou des lunettes, il n’est pas toujours évident de penser à une interface pratique pour taper ses messages aussi naturellement qu’on le ferait sur un clavier. Dernièrement, Samsung a présenté un brevet à l’organisation mondiale de la propriété intellectuelle, qui décrit un système permettant d’utiliser ses mains comme un clavier virtuel.

Le principe serait donc de permettre à un utilisateur d’utiliser ses propres mains comme un clavier : chaque phalange correspond à une lettre qu’il faut alors pointer avec son pouce, ce qui permet sans difficulté d’atteindre les 26 lettres de l’alphabet. On imagine alors que le porteur de lunettes connectées n’aurait qu’à regarder ses mains pour répondre à un mail, ce qui donnera des situations cocasses dans la rue, mais pourrait s’avérer ingénieux en terme d’ergonomie.

Évidemment, il ne s’agit là que d’un brevet, dont l’usage potentiel n’a d’ailleurs pas vraiment été précisé. Mais il est difficile de ne pas faire un lien entre ce brevet, et les rumeurs concernant la sortie prochaine de lunettes connectées chez Samsung.
    Source : tomsguide.fr

Voir les commentaires

Fujitsu se la nce dans les interfaces haptiques

3 Mars 2014, 22:07pm

Publié par Grégory SANT

Gant connecté Fujitsu

Si le Mobile World Congress est l’occasion pour les constructeurs de présenter leurs nouveaux terminaux, ou leurs nouveaux objets connectés, le salon fait également la part belle aux prototypes et à des appareils plus insolites. Fujitsu, pour sa part, a frappé fort en présentant deux dispositifs étonnants : une tablette dotée d’un écran haptique et un gant intelligent capable de service d’interface entre l’homme et la machine. Bizarre ? Un peu, c’est vrai, mais ces appareils ne manquent pas de charme pour autant.

Prototypes oblige, ces appareils ne seront évidemment pas commercialisés demain, ni même la semaine prochaine, ni même le mois prochain. En réalité, il faudra sans doute attendre de longs mois, et peut-être même quelques années, avant que ces technologies ne trouvent des applications concrètes. Elles n’en restent pas moins intéressantes à plus d’un titre puisqu’elles pourraient modifier, à terme, la manière dont nous interagissons avec nos smartphones ou nos ardoises numériques.

L’écran haptique, pour commencer par lui, repose sur un système d’ultra-sons plutôt ingénieux, et bien ficelé. En gros, la tablette va être capable de produire un coussin d’air entre le doigt de l’utilisateur et l’écran de la tablette. En modifiant l’intensité de ces ultra-sons, Fujitsu va être capable de changer à la volée la masse de ce coussin d’air, et la sensation qu’il procure. L’idée, c’est donc d’intervenir directement sur le touché, et sur la manière dont nous percevrons les éléments affichés à l’écran. Les applications sont nombreuses, bien sûr.

Le gant connecté, lui, est tout aussi atypique. Il vient se positionner sur l’index de l’utilisateur, fermement maintenu à l’aide d’une bague en plastique intégrant une lentille capable de lire des tags NFC, avec un détecteur en prime. La partie fixée autour du poignet renferme quant à elle un accéléromètre et un gyroscope. En s’appuyant sur ces différents capteurs, le gants est capable d’interpréter les gestes de notre main, et il nous permettrait ainsi d’interagir avec un terminal nomade ou même avec ordinateur sans avoir besoin de poser la main dessus.

Source: fredzone.org

Voir les commentaires

Vibso : le casque minimaliste de Renaud Defrancesco

2 Mars 2014, 18:36pm

Publié par Grégory SANT

Le casque signé Renaud Defrancesco

En matière de casque, le choix est, comment dire, immense. Il en existe pour tous les goûts, toutes les bourses, dans un très vaste choix de matériaux. Si vous êtes adepte du minimalisme, ceci dit, le casque de Renaud Defrancesco, Vibso, pourrait grandement vous intéresser. 

Le son n’est qu’une vibration, un fait que cet étudiant de l’Ecole Cantonale d’Art de Lausanne a pris au pied de la lettre. Un haut-parleur fait vibrer sa membrane pour restituer les sons, ici, c’est le casque tout entier qui vibre. Ce « nouveau moyen d’écouter de la musique » immerge son porteur dans la musique « sans être isolé comme avec un casque classique ».

Vibso embarque un électroaimant au dessus du casque, caché sous un dôme de plastique opaque. Cet aimant fait vibrer l’arceau en Plexiglas de 2 mm d’épaisseur pour faire redescendre le son jusqu’à vos oreilles. La forme du casque permet, elle, d’orienter le son vers l’intérieur. Cela dit, si quelqu’un d’autre souhaitait savoir ce que vous écoutez, il n’aurait qu’à coller son oreille à l’arceau.

casque-minimaliste-renaud-defrancesco-vibration-1

Difficile de faire plus minimaliste comme design, non ? Et si la transparence ne vous sied guère, vous pourrez même ajouter un revêtement plus doux. Nous n’avons désormais qu’une hâte, qu’il soit commercialisé le plus rapidement possible.

Le casque signé Renaud Defrancesco

Source : gizmodo.fr

Voir les commentaires

Vespa Cam par Rotimi Solola et Cait Miklasz

12 Février 2014, 18:41pm

Publié par Grégory SANT

À quoi pourrait ressembler un appareil photo, si la célèbre marque de 2 roues Vespa se lançait dans les produits électroniques ?
C’est la question que se sont posés deux étudiants américains en design, Rotimi Solola et Cait Miklasz.

Le résultat est la Vespa Cam, un appareil photo numérique au dessin résolument vintage qui reprend tous les codes du scooter emblématique de la dolce vita.

Pour en savoir plus sur le projet, cliquez ici

Photos © Rotimi Solola

 

Source : journal-du-design.fr

Voir les commentaires

Scape Sound System par Hyunsoo Choi, Hyori, Kim et Gisung Han

8 Février 2014, 18:49pm

Publié par Grégory SANT



Conçu par Hyunsoo Choi, Hyori, Kim et Gisung Han, le Scape  Sound System est un concept de lecteur de musique qui projette des images de nuages, d'eau et autrescréation de la nature . L'appareil projette ces images via le projecteur LED situé dans le cercle. Vous pouvez redimensionner l'image projetée via les paramètres de capteur qui accompagnent le système.

 

Source : novate.ru

Voir les commentaires

Starck Mobile USB 3.0 de LaCie

7 Février 2014, 21:55pm

Publié par Grégory SANT

Le Starck Mobile USB 3.0 de LaCie est un disque dur qui réconcilie la technologie high-tech et le design. Beau et bon à la fois grâce à l'épaisse coque alu dessinée par Starck et au disque dur SATA-2 relié au PC par une interface USB 3.0.

Source : 01net.com

Voir les commentaires

Projet Joe par Hélène Casado

3 Février 2014, 22:24pm

Publié par Grégory SANT

Nicolas Schmitt, jeune designer produit de 22ans, nous a contacté pour nous présenter l’un de ses derniers projets Joe, réalisé en partenariat avec Hélène Casado. Le Design est pour lui un processus de création conjuguant forme, environnement et utilisateur, pouvant anticiper de nouvelles situations.

Ce que disent Nicolas et Hélène sur ce projet: « Dans un contexte où l’évolution des médiathèques ne scinde plus les espaces, l’étude anthropologique de celle de Vienne (Le Trente) nous permet de constater que la présence d’autrui est perçue, par beaucoup de visiteurs, comme une nuisance sonore.
Plus qu’un simple objet, Joe devient une expérience sensorielle, placé à coté de soi il nous immerge dans une bulle fictive. Constitué d’un bandeau lumineux, il signale une zone de calme et de travail. Mais si le bruit est une cause de perturbation, celui-ci émet en continue un bruit blanc, un voile sonore qui permet au cerveau de se caler dessus et ainsi de ne plus être gêné. Ce son est simplement la somme de toutes les fréquences audibles par l’oreille humaine portées à la même intensité. 
Joe permet en fin de compte d’améliorer le confort à l’échelle personnelle pour accentuer globalement l’«être ensemble» à la médiathèque. Une solution efficace pour se retrouver dans sa bulle !

Pour en savoir plus sur Nicolas Schmitt, cliquez ici.
Crédit: Hélène Casado (interactive designer)

 

Source : journal-du-design.fr

Voir les commentaires

Concept d'iWatch par le designer Todd Hamilton

22 Janvier 2014, 18:49pm

Publié par Grégory SANT

Apple iWatch Concept by Todd Hamilton 1 Concept iWatch par le designer Todd Hamilton Alors que les objets connectés sont de plus en plus nombreux sur le marché et que les gros constructeurs comme Nike, Samsung, ou encore Fidbit proposent déjà une montre intelligente, le marché attend avec impatience un produit qui sortirait de Cupertino. Malheureusement, pour le moment, Apple est à la traîne et il faut s’en remettre à l’imagination de designers comme Todd Hamilton.

Son concept Apple iWatch est vraiment spectaculaire et on aura remarqué l’inspiration auprès du bracelet de fitness Nike FuelBand. Pas sur que l’autonomie soit au rendez-vous, mais ce concept s’approche réellement de la philosophie produit de la firme de Cupertino.

  Apple iWatch Concept by Todd Hamilton 4 Concept iWatch par le designer Todd Hamilton Apple iWatch Concept by Todd Hamilton 3 Concept iWatch par le designer Todd Hamilton Apple iWatch Concept by Todd Hamilton 2 Concept iWatch par le designer Todd Hamilton

Source : w3sh.com

Voir les commentaires