Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #technologies-multimedia

L’iPhone 3G sera transparent ou ne sera pas

18 Juin 2008, 20:01pm

Publié par Grégory SANT

Quand on laisse s’exprimer les designers et autres accrocs au logiciel d’Adobe, ça donne parfois de vraies oeuvres d’art ! Le Heir Apparent est encore un petit aperçu des fantasmes des Apple lovers : avec sa structure entièrement transparente, sa compatibilité 3G, son vrai Mac OS X Leopard et 64 Go de disque dur, on ne peut qu’approuver ce concept pour le moins intéressant.



Source: geekandhype.com

Voir les commentaires

i-Knock pour Windows Live Messenger

13 Juin 2008, 20:10pm

Publié par Grégory SANT

Ce genre d'accessoires est déjà connu mais je les trouve toujours très sympathiques. Voici donc l'i-Knock, une petite figurine qu'on branche à son port USB et qui se tapera la tête à chaque fois que vous aurez une alerte dans Windows Live Messenger. En fait, il ne va se taper la tête avec son petit marteau mais son petit haut-parleur et sa lampe LED feront en sorte que vous sachiez que votre messagerie instantanée est en marche. Pas de prix encore.

via pocket-lint  Source : Journaldugeek.com

Voir les commentaires

Concept Morph par Nokia -2

12 Juin 2008, 21:45pm

Publié par Grégory SANT

Déja présenté dans un précedent poste, vous pourrez voir ici la vidéo du concept de téléphone portable par Nokia.

Morph est un concept montrant quelques-unes des possibilités des nanotechnologies que les appareils de communication pourront offrir à l'avenir. Morph peut sentir son environnement, il se recharge grâce au soleil et est auto-nettoyant !
Morph est un concept souple composé de deux pièces qui peuvent adapter leur forme en fonction de leur utilisation. Les nanotechnologies permettant aux matériaux de changer de forme en s'étirant...
Ce concept est un projet de collaboration entre le Nokia Research Center et le Nanoscience Center de l'université de Cambridge.

Les portables équipés de la technologie Morph débarqueront dans 7 ans et seront généralisés dans 10 ans...

http://i-concept.over-blog.fr

Voir les commentaires

Les écran souples se miniaturisent

12 Juin 2008, 21:35pm

Publié par Grégory SANT

 
Les écrans ont des tailles et des formes de plus en plus différentes. Pour répondre à ces demandes l'Université de Sungkyunkwan et l'université du Nevada se mettent à votre disposition pour leur réalisation grâce à des polymères electroactifs. L'affichage est situé au dessus, et se compose de huit couches de films minuscules de capteurs qui ont été pulvérisés avec des électrodes dans un modèle spécifique, permettant à la surface d'être stimulée avec n'importe quelle transmission électromécanique additionnelle. En plus de permettre pour d'enrouler lécran autour de votre doigt comme un pansement, celui rend également la puissance de système extrêmement efficace et, apparemment, rentable et facile à fabriquer.

Source : engadget.com

Voir les commentaires

L’E-INK

11 Juin 2008, 19:23pm

Publié par Grégory SANT

Souvenez-vous : nous écrivions en introduction que l’écran avait un terrible défaut sur le papier : il n’est pas agréable pour les yeux. Personne aujourd’hui n’a envie de lire Proust sur un écran, soit-il portable et léger. Ce défaut est en passe de disparaître - et cela pourrait marquer le vrai début de la révolution du Livre du futur.

Cette encre programmable, développée par une start-up américaine issue du Massachusetts Institute of Technology [M.I.T.], est composée de milliers de petites billes bicolores, de la taille d’un cheveu. Chacune de ces billes contient des pigments blancs, chargés positivement, et des pigments noirs, chargés négativement. En fonction du courant appliqué sous la bille, les pigments blancs montent à la surface, et les noirs restent au fond - ou l’inverse. Si bien que la bille peut « afficher » une face blanche ou une face noire. Le champ magnétique qui parcourt la feuille peut en conséquence former des caractères, des mots, des phrases, des gravures, des tableaux de chiffres, des dessins...

Avantage : pas besoin de rétro-éclairage. Ce qui rend l’affichage plus confort pour les yeux et permet un sacré gain de poids et d’épaisseur.

L’e-ink ouvre des perspectives immenses car, grâce à elle, tout support deviendra à terme un écran en puissance : un mur pourra faire apparaître des textes ou de images, mais on pourra aussi modifier à volonté les motifs d’un T-shirt, d’un rideau ou d’un papier-peint. Les écrans n’existeront plus, car tout sera écran. [On imagine avec horreur les perspectives que cela ouvre à l’affichage publicitaire...]

Dans le domaine du livre, l’encre programmable est déjà utilisé dans de nombreux lecteur portable. Mais lorsque le produit aura été perfectionné, il pourra donner naissance au papier-écran. On peut imaginer que l’on utilisera des livres aux pages blanches - d’une texture renforcée pour un usage répété - qui deviendront sur commande « L’Iliade », Le catalogue de La Redoute, « Tintin au Tibet » ou « 20 000 lieux sous les mers ».

Source : cafardcosmique.com

Voir les commentaires

Actualité multimédia : le Blu Ray et la mort du HD-DVD

10 Juin 2008, 18:21pm

Publié par Grégory SANT

Voir les commentaires

Speak-er : Une bulle qui parle vraiment

9 Juin 2008, 21:47pm

Publié par Grégory SANT

Fans de bandes dessinées et autres comics, voilà de quoi ‘geekifier’ votre passion. Imaginé par Sherwood Forlee, Speak-er est ce que l’on peut appeler un concept qui représente ce qu’il est (cf. Sonicum). En forme de bulle de BD, ce haut-parleur design aurait tout pour faire sensation à côté de votre ordinateur. Espérons qu’il se concrétise un jour ! (via)

 Source : Geek and Hype

Voir les commentaires

TouchWall : un mur écran interactif... et bon marché

4 Juin 2008, 19:47pm

Publié par Grégory SANT

Bill Gates en personne a fait la démonstration de cet écran géant, réagissant comme une surface tactile. Constitué d'une plaque de plexiglas, de trois émetteurs à laser et d'une  caméra, ce dispositif, à l'état de prototype, ne coûterait que quelques centaines de dollars.

Au CEO Summit Show, une réunion d'utilisateurs professionnels organisée par Microsoft, Bill Gates a présenté un système innovant capable de transformer en écran interactif un mur ou un tableau blanc. Le fonctionnement ressemble à celui de la table baptisée Surface, permettant à plusieurs personnes de manipuler des images en touchant l'écran. Mais Surface est un périphérique hors de prix, proposé à 10.000 dollars, et qui reste pour l'instant un joli gadget.

Le Touch Wall, lui, est à la fois plus grand et bien moins coûteux... car il n'y a pas vraiment d'écran. L'image est créée par un vidéoprojecteur sur une plaque de plastique transparent que l'on pose sur un mur ou sur n'importe quelle surface uniforme. Trois faisceaux laser à infrarouge balaient la surface et une caméra, qui en suit la réflexion sur la surface, repère quand ces rayons sont interceptés. Un ordinateur, équipé du logiciel Plex, analyse ces informations et en déduit quels sont les mouvements de la personne devant le mur-écran.

On peut aussi dessiner avec les doigts

Avec un fonctionnement similaire à celui de Surface, il est possible de faire bouger les objets montrés à l'écran, d'agrandir une image, de fermer une fenêtre, de faire défiler les diapositives d'une présentation PowerPoint, etc. On obtient finalement l'équivalent d'un écran tactile multipoints, à la mode iPhone, mais dont la taille se mesure en mètres. Les fonctionnalités dépendent surtout du logiciel. Le prototype propose un encrier dans lequel il suffit de plonger le doigt pour dessiner sur l'écran, par exemple pour entourer ou souligner un texte. D'après Bill Gates, le logiciel serait capable de reconnaître les mouvements d'un stylet spécial, ce qui permettrait d'écrire directement sur le mur-écran.

On ne sait pas encore si ce prototype sera commercialisé ou s'il sera perfectionné avant. La clientèle reste à définir, mais les conférenciers seront sûrement intéressés...



Source : Futura-sciences

Voir les commentaires

Le futur de la photo numérique vu par Adobe

4 Juin 2008, 19:34pm

Publié par Grégory SANT

Quel sera le futur de l'imagerie numérique ? Par la voix d'un de ses chercheurs, Dave Story, Adobe répondait en fin de semaine dernière à cette question en présentant l'état de ses recherches dans le domaine. Trois pistes sont à l'étude :
1 - L'accroissement de la résolution des images. On a coutume de dire que 10 millions de pixels c'est beaucoup, voire déjà trop, pourtant on disait la même chose de 5 millions de pixels quelques années en arrière. Pourquoi ne pas changer d'approche - ne plus réfléchir par rapport à nos besoins - mais se demander ce qui se passerait si on utilisait des appareils de 100 millions de pixels et plus ?
2 - Un changement de conception des appareils photo, qui ont somme toute peu évolué depuis les débuts de la photographie.
3 - La mise au point d'outils permettant de détecter les transformations effectuées sur les photos.

Le premier axe de recherche s'inscrit dans le cadre des travaux du groupe Gigapixel project qui cherche à promouvoir les photos ultra haute résolution (voir cette brève par exemple). Les efforts d'Adobe consistent ici à améliorer les capacités de traitement des images volumineuses et à en faciliter l'assemblage et le visionnage. Aux sceptiques qui s'interrogent sur l'utilité de résolutions de l'ordre plusieurs gigapixels, Adobe répond en images en permettant de plonger au cœur de vues en apparence banales mais qui, une fois que l'on a zoomé au maximum, permettent de découvrir (ou redécouvrir) une foule de détails et de textures insoupçonnés.

Adobe future imagerie numérique
Adobe future imagerie numérique

Ces hautes résolutions permettent de se balader virtuellement dans l'image, en prenant de la distance puis en revenant sur un détail


Le constat qui préside à la seconde piste de recherche est le fait que les appareils ont bien peu changé depuis ces 20 dernières années, et que les évolutions sont plutôt venues de l' ordinateur. Adobe a toutefois dévoilé un nouvel objectif composé de 19 lentilles et qui permet de capturer un même sujet sous plusieurs angles différents en une seule prise.

Adobe future imagerie numérique
Adobe future imagerie numérique
Adobe future imagerie numérique



Ce dispositif permet ensuite de se déplacer légèrement dans l'image mais également - ce qui est encore plus étonnant - de modifier a posteriori la zone de netteté. Partant d'une photo de deux statues (la mise au point étant faite sur la plus éloignée), la démonstration a permis de basculer d'un seul clic la netteté sur la statue située au premier au premier plan. Elle a ensuite permis de modifier la mise au point de façon sélective, au moyen d'un outil de type tampon.

Adobe future imagerie numérique
Adobe future imagerie numérique
Adobe future imagerie numérique



Le dernier axe concerne la possibilité de détecter de façon logicielle les photos ayant fait l'objet de modifications, l'œil étant depuis longtemps bien incapable d'identifier les parties retirées ou modifiées d'une image ! Le premier outil analyse la photo de façon à mettre en évidence les régions identiques, comme celles reproduites au moyen de l'outil tampon (recouvrement d'une zone de l'image par une par texture puisée dans une autre partie de l'image).

Adobe future imagerie numérique

Des baigneurs ont été effacés de cette plage


Un second outil, plus complexe, analyse cette fois la signature d'un filtre de Bayer de façon à détecter si l'image a été modifiée.

Adobe future imagerie numérique
Adobe future imagerie numérique
Adobe future imagerie numérique



Voilà pour ce tour d'horizon de ce à quoi pourrait ressembler le futur de l'imagerie numérique. Verrons-nous certains de ces outils faire leur apparition dans la prochaine version de Photoshop ?

Source : Clubic

Voir les commentaires

L'écran interactif : un outil de création

3 Juin 2008, 21:05pm

Publié par Grégory SANT



Source : Youtube

Voir les commentaires

<< < 10 20 30 40 50 60 70 80 81 82 83 84 85 > >>