Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #technologies

Les batteries deviennent imprimables et pliables

10 Février 2013, 19:10pm

Publié par Grégory SANT

Des chercheurs de l’Institut National des Sciences et de la Technologie d’Ulsan, en Corée du Sud, ont réussi à développer la première batterie au lithium-ion pliable et imprimable au monde.

Cette innovation laisse rêveur quant à ses applications. On imagine déjà qu’elle pourra s’intégrer dans un téléphone portable à écran pliable ou dans une tablette utilisant la même technologie d’affichage comme le smartphone/tablette de Samsung,présentée au dernier CES.

Pour concevoir une telle batterie, les chercheurs ont dû manipuler des nanomatériaux, éléments capables de se fixer sur n’importe quelle surface et de créer une substance conductrice (électrolytes polymères).

Autorisant des batteries plus fines, ce procédé permettrait également de supprimer les risques d’explosion grâce à l’utilisation de matériaux souples, mais solides. À l’inverse, dans une batterie conventionnelle, les électrolytes sont liquides et peuvent donc se toucher si le film qui les sépare fond sous la chaleur. Un court-circuit intervient donc et fait exploser la batterie. Si l’avancée est notable, on ne connaît pas encore la capacité de flexibilité de la batterie des chercheurs sud-coréens.

Source : tomsguide.fr

Voir les commentaires

La fluorescence des ailes de papillons inspire les chercheurs

5 Février 2013, 18:52pm

Publié par Grégory SANT

Des chercheurs de l’équipe « Nanostructures et optiques » de l’INSP étudient les structures photoniques fluorescentes développées par certains insectes. Généralement, ces structures ont la fonction d’interface entre l’animal et le monde extérieur et participent à plusieurs fonctions vitales. Certaines espèces ont ajouté à leur palette lumineuse la fluorescence contrainte, c’est-à-dire générée au sein même du cristal photonique. Ce phénomène constitue une importante source d’inspiration pour les chercheurs et ingénieurs dans de nombreux domaines comme les biocapteurs, les cellules photovoltaïques de nouvelle génération, les fibres optiques structurées…

JPEG

Papilio nireus (mâle), face dorsale

Les structures photoniques produisent des effets colorés intenses et visibles de loin, mais souvent très directifs, ce qui peut nuire à l’efficacité de la communication. Certains papillons ont contourné ce problème en combinant aux effets diffractifs classiques une émission de fluorescence qui modifie fortement, tant spatialement que spectralement, le message coloré émis. Le papillon africain Papilio nireus illustre parfaitement cette fluorescence contrainte (Figure 1).

 

 

Les chercheurs ont observé que la membrane supérieure des écailles de l’aile de ce papillon est composée de cylindres creux en configuration hexagonale, enserrés dans un réseau de stries parallèles. L’ensemble est maintenu à distance d’un empilement de couches minces, formant un miroir de Bragg, par un réseau désordonné de piliers verticaux (Figure 2).

JPEG

Figure 2

  • (a) MEB : vue latérale de la membrane supérieure
  • (b) TEM : coupe transversale d’une écaille
  • (c) TEM : coupe de la membrane inférieure
  • (d) MEB : surface supérieure de l’écaille
  • (e) MEB : organisation hexagonale des cylindres dans l’espace inter-strie.

Des molécules fluorescentes sont présentes dans cette structure. Leur pic d’émission se situe dans le bleu – vert aux environs de 505 nm, et le pic d’excitation dans le violet, à 420 nm. Le calcul de structure de bandes photoniques révèle l’existence d’un gap complet entre 455 nm et 545 nm, qui enserre le spectre d’émission mais pas celui d’excitation. Cette organisation complexe permet d’optimiser trois fonctions vitales pour l’insecte :

  • L’absorption du rayonnement solaire
    La structure favorise l’absorption des rayonnements ultraviolets et violets, ce qui augmente sensiblement l’émission des fluorophores. Elle permet également l’absorption des rayonnements rouges et infrarouges qui participent à la thermorégulation de l’insecte.
  • La diffraction des rayonnements bleu et vert
    Le gap complet entre 455 nm et 545 nm bloque la propagation de ces ondes dans la structure qui les réfléchit quelque soit leur incidence. Ces bandes bleu-vert sont la signature de l’espèce.
  • L’émission
    La structure influence fortement l’émission de fluorescence, à la fois dans sa répartition spatiale et sa composition spectrale. D’un point de vue spatial et quelque soit la localisation des fluorophores, l’émission de fluorescence est privilégiée selon des directions bien particulières, près de la normale de l’aile et à très fortes incidences (Figure 3).

Figure 3(a) Diagrammes du flux d’énergie électromagnétique émis lorsqu’une source ponctuelle en coordonnées sphériques est insérée à mi-hauteur (b) du Cristal Photonique Bidimensionnel (CP 2D), au centre des cylindres (c).

 

D’un point de vue spectral, lorsque les fréquences des ondes émises se trouvent dans le gap de la structure, leur propagation dans le plan de l’aile est fortement freinée, et l’émission hors plan (vers l’extérieur) favorisée. C’est la fonction « communication » qui est ainsi optimisée. A l’inverse, les longueurs d’onde hors gap peuvent se propager dans toutes les directions de l’espace où elles seront fortement absorbées pour assurer le réchauffement de l’insecte.

Cette étude théorique de l’influence de la structure photonique du Papilio nireus sur ses propriétés d’absorption et d’émission, a permis de mettre en évidence son caractère bi-fonctionnel. Cette structure a deux fonctions à la fois différentes et complémentaires :

  • Accroître l’absorption de la lumière incidente ultraviolette ainsi que de la lumière visible et infrarouge, favorisant ainsi les phénomènes de fluorescence et de réchauffement du papillon.
  • Renforcer l’émission fluorescente dans certaines directions de l’espace. Cette fonction joue le rôle de filtre passe-bande, sélectionnant ainsi les longueurs d’onde émises.

De telles structures multifonctionnelles, optimisées « en moyenne », pourraient par exemple améliorer les rendements de panneaux photovoltaïques, de diodes électroluminescentes ou de détecteurs, tout en assurant l’auto-nettoyage ou leur stabilisation en température.

Source : insp.jussieu.fr

JPEG
Figure 3(a) Diagrammes du flux d’énergie électromagnétique émis lorsqu’une source ponctuelle en coordonnées sphériques est insérée à mi-hauteur (b) du Cristal Photonique Bidimensionnel (CP 2D), au centre des cylindres (c).

Voir les commentaires

Du silicium et de l'eau pour recharger votre portable

3 Février 2013, 18:56pm

Publié par Grégory SANT

Votre portable tombe en panne au bord de la mer parce que la pile à combustible qui l’alimente a épuisé ses réserves d’hydrogène. Qu’à cela ne tienne : grâce à la découverte de chercheurs de l’université de Buffalo, il vous suffira bientôt de jeter des nanoparticules de silicium dans une bouteille d’eau pour libérer presque instantanément de grandes quantités d’hydrogène…

Nombreux sont les laboratoires engagés dans la recherche de nouvelles sources d’énergie qui utilisent les nanotechnologies. Il peut s’agir de tentatives de photosynthèse artificielle ou de stockage de l’hydrogène par des procédés sûrs et commodes, par exemple par l’intermédiaire des buckminsterfullerènes. On place d’ailleurs beaucoup d’espoir dans l’hydrogène, que ce soit pour mettre en mouvement les voitures de demain ou alimenter divers dispositifs électroniques.

Il ne faut toutefois par perdre de vue que l’hydrogène n’est pas en soi une source d’énergie primaire, mais seulement un vecteur commode que l’on peut utiliser, par exemple, dans des piles à combustible. En général, cet hydrogène est obtenu initialement par électrolyse. Il faut donc produire de l’électricité d’une façon ou d’une autre, et de préférence à partir du Soleil.

Une vue au microscope électronique des nanoparticules de silicium capables de libérer de l'hydrogène à partir de l'eau. Pour cela, inutile de chauffer ou d'utiliser un courant électrique. © Swihart Research Group, université de Buffalo

 

Bientôt, l’hydrogène disponible partout grâce aux nanoparticules

Des chercheurs de l’université de Buffalo aux États-Unis viennent justement d’annoncer dans un article des Nano Letters une découverte qui devrait avoir des applications dans le domaine des piles à combustible. Imaginez-vous en vacances sur les plages noires du Stromboli ou en excursion au fond du Grand Canyon. Votre téléphone ou votre ordinateur portable va rendre l’âme faute d’électricité fournie par la pile à combustible. Pas de panique ! Il suffit de sortir un petit tube contenant une poudre de nanoparticules de silicium, l’un des éléments les plus abondants sur Terre, et de la jeter dans un flacon rempli d’eau de la Méditerranée ou du fleuve Colorado. Un dégagement d’hydrogène se produit aussitôt (sans qu’il soit nécessaire de chauffer ni d’utiliser de la lumière ou de l’électricité), rechargeant du même coup la pile à combustible.

Comme l’ont découvert les chercheurs, il ne s’agit pas de n’importe quelles nanoparticules de silicium. Il faut qu’elles soient sphériques et que leur taille soit au plus de l'ordre de dix nanomètres. Avec des nanoparticules de 100 nm de diamètre, il faut 45 minutes pour dégager autant d’hydrogène qu’avec des nanoparticules plus petites en quelques minutes.

À nouveau, il ne s’agit pas d’une source d’énergie primaire, car il a fallu dépenser de l’énergie pour produire ces nanoparticules. Elles constituent juste un moyen pratique pour alimenter des piles à combustible dans des lieux où l’eau est abondante et dans des situations problématiques loin de sources d’électricité. Il va sans dire qu’une telle poudre va certainement intéresser l'industrie et l’armée.

Source : futura-sciences.com

Voir les commentaires

Des muscles synthétiques produisent de l'électricité

3 Février 2013, 18:52pm

Publié par Grégory SANT

Des chercheurs ont créé des films de polymères spécifiques qui répondent à l'humidité de leur environnement et produisent de l'énergie électrique qui peut être stockées par de petits générateurs.

Mingming Ma et ses collègues, qui ont conçu ces nouveaux films, suggèrent que la petite quantité (La quantité est un terme générique de la métrologie (compte, montant) ; un scalaire, vecteur, nombre d’objets ou d’une autre manière de dénommer la valeur d’une collection ou un groupe de choses.) d'énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la chaleur, de la lumière, de produire un mouvement.) générée par les films pourrait éventuellement servir à alimenter de minuscules appareils électroniques. Ces films de polymère agissent comme des déclencheurs, ou des muscles artificiels, qui s'étendent lorsqu'ils absorbent la lumière (La lumière désigne les ondes électromagnétiques visibles par l'œil humain, c'est-à-dire comprises dans des longueurs d'onde de 0,38 à 0,78 micron (380 nm à 780 nm ; le symbole nm...) et se contractent quand ils la rendent. Ce comportement, qui rappelle la contraction musculaire rapide, fait que les films gonflent et se rétractent continuellement lorsqu'ils sont placés sur une surface (Il existe de nombreuses acceptions au mot surface, parfois objet géométrique, parfois frontière physique, souvent abusivement confondu avec sa mesure -...) humide.



Si les films sont recouverts d'un polymère piézoélectrique, ou qui produit de l'électricité (L’électricité est un phénomène physique dû aux différentes charges électriques de la matière, se manifestant par une énergie. L'électricité désigne également la branche de la physique qui étudie les phénomènes électriques et...) à partir de la pression (La pression est la force exercée sur une surface donnée.) et du stress, des bouffées électriques sont produites à environ 0,3 hertz, avec un voltage de pointe de 1,0 volt. Ces nouveaux films de polymère génèrent plus de force (Le mot force peut désigner un pouvoir mécanique sur les choses, et aussi, métaphoriquement, un pouvoir de la volonté ou encore une vertu morale « cardinale »...) que la plupart des autres de leur type et un article Perspective de Hyoki Kim et Sunghoon Kwon commente plus en détails les implications que peut avoir cette association déclencheur-générateur dans la revue Science du 11 janvier 2013.

Source : techno-science.net

Voir les commentaires

Thermoplastique renforcé biodégradable

31 Janvier 2013, 17:52pm

Publié par Grégory SANT

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Thermoplastique 100% naturel à base de PLA et de fibres de bois. La matrice en PLA est issue de ressources renouvelables comme l’amidon de maïs et la canne à sucre. Les fibres de renfort sont des fibres de pâte à papier produite avec des bois provenant d’une forêt finlandaise certifiée PEFC. Les fibres de renfort permettent d’améliorer les caractéristiques d’origine des bioplastiques. Le renforcement augmente également la plage de température d’utilisation des produits finaux. Ce matériau renouvelable peut être moulé par injection.

Source : kareline.fi

Voir les commentaires

Les applis Digital Lake et FinderCodes

26 Janvier 2013, 19:57pm

Publié par Grégory SANT

 

Récemment, la marque Saumon Delpierre a lancé l’appli « Digital Lake ». Le concept : vous pêchez votre saumon virtuel grâce à une application téléchargeable en scannant un QR code. Un système de géolocalisation vous permet de trouver le magasin le plus proche, pour y relâcher votre poisson dans un lac interactif (et repartir avec un saumon IRL, plus nourrissant). On applaudit le coup de com, mais une question nous turlupine : à la base, si on achète du Saumon Delpierre, ce n’est pas pour éviter d’avoir à le pêcher nous-même ?

Autre révolution vue sur la toile : les FinderCodes. Ce sont des stickers que vous pouvez poser sur des objets divers et variés tels que vos clefs, le collier de votre chien ou un ordinateur portable. Le but : si par malheur vous égarez votre bien et qu’une personne bien attentionnée tombe dessus, elle dégaine son smartphone, scanne le QR code imprimé sur le sticker, et vous êtes avertis de sa localisation par mail et SMS. La technologie au service des distraits. Petit bémol : Une simple étiquette avec son numéro de téléphone n’est-elle pas plus pratique ? A l’ancienne, quoi.

Dernier exemple, le DJ et producteur Calvin Harris a mis en place une bonne opération de communication à l’occasion de la sortie de son album 18 Months. Il a lancé une application qui permet d’écouter gratuitement sa musique, seulement si vous bougez en même temps. Sur le papier, l’idée rend très bien, mais d’un point de vue pratique, beaucoup moins. Vous pouvez sautiller en rythme dans votre chambre, certes, même si les voisins risquent de ne pas apprécier le concept à sa juste valeur. Mais une fois hors de ces murs, l’utilisation de cette application reste limitée. Vous pouvez tenter dans le bus ou au bureau, à vos risques et périls.

Source : vanksen.fr

Voir les commentaires

L'Inpi récompense Capsum pour ses perles cosmétiques

24 Janvier 2013, 18:05pm

Publié par Grégory SANT

DR

DR

Hier soir, lors de la remise de ses Trophées de l'innovation 2012 au Centre Pompidou à Paris, en présence d'Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, l'Institut national de la propriété industrielle (Inpi) s'est montré novateur en décernant, pour la première fois, un prix Design. Présidé par Yves Lapierre, directeur général de l'Inpi, le jury a choisi de récompenser Capsum pour son innovation audacieuse. Quatre ans seulement après sa création, la start-up marseillaise produit déjà les premiers cosmétiques du futur. Sous une forme jamais vue dans l'univers conservateur du luxe : des microperles. Semblables à du caviar, elles réinventent l'aspect visuel des crèmes ou sérums, mais aussi la protection des actifs qu'elles emprisonnent. Issue de six années de recherche au sein de l'ESPCI Paris Tech et de l'université de Harvard, cette technologie révolutionnaire bouscule à la fois les codes esthétiques et les méthodes de fabrication de l'industrie cosmétique. « Depuis la création de la société, nous avons été actifs et ambitieux en matière de brevets. Avant même d'avoir 10 salariés, nous avions pourvu le poste de responsable de la propriété intellectuelle», souligne Sébastien Bardon, PDG et cofondateur de Capsum. « Toute l'équipe est honorée de recevoir cette distinction attribuée par des industriels et des responsables institutionnels, qui font et pensent l'avenir technologique de la France». Pour séduire les marques de luxe, la start-up a conçu une gamme de prototypes, baptisée RevOlution, comme une collection de haute-couture. Premier produit commercialisé depuis six mois, le sérum liftant Skin Caviar du suisse La Prairie n'est pas passé inaperçu. D'autres maisons de luxe : Chanel, LVMH... sont sur les rangs.

Source : lesechos.fr

Voir les commentaires

Ford améliore son interface MyFord Touch

20 Janvier 2013, 18:37pm

Publié par Grégory SANT

Ford SYNC, elle aura la reconnaissance vocale plus intelligente

Ford a annoncé qu’ils vont actualiser SYNC, la plate-forme de divertissement et de connectivité in-car de Microsoft avec l’interface MyFord Touch, et cela va débuter avec la Ford Fiesta 2014. Le SYNC mis à jour dans la Ford Fiesta 2014 aurait un écran LCD tactile 6.5 pouces, mais à part l’esthétique, le système comprendra une reconnaissance vocale plus intelligente.

Avec le nouveau SYNC amélioré, les conducteurs peuvent juste dire “play” afin de demander un artiste spécifique, chanson, album ou genre. De plus, les conducteurs peuvent aussi dire “play FM 101.9″ au lieu d’avoir à informer de façon explicite le système pour lui dire si vous la radio classique ou la radio satellite. Imaginez que vous dites “play CNN”, et le système est assez intelligent pour savoir si vous voulez écouter une station de radio satellite.

Source ubergizmo.com

Voir les commentaires

Amiigo votre barcelet fitness communicant

18 Janvier 2013, 19:04pm

Publié par Grégory SANT

Amiigo: Fitness Device That Tracks Specific Exercises in technology Category

Quelques bracelets de remise en forme avec trackers sont sur le marché depuis un certain temps maintenant, mais on a jamais été en mesure de reconnaître les activités spécifiques que vous avez fait et comment votre corps réagit. Maintenant, il ya Amiigo – un bracelet de remise en forme qui non seulement permet de suivre lors de  votre exercice, fréquence cardiaque, taux d'oxygène sanguin, température cutanée, niveau d'activité globale et calories brûlées, il va suivre votre type d'exercice, votre identité, durée, vitesse et intensité. 

 

Amiigo: Fitness Device That Tracks Specific Exercises in technology Category

 

Amiigo: Fitness Device That Tracks Specific Exercises in technology Category

Amiigo: Fitness Device That Tracks Specific Exercises in technology Category

Amiigo: Fitness Device That Tracks Specific Exercises in technology Category

Amiigo: Fitness Device That Tracks Specific Exercises in technology Category

Amiigo: Fitness Device That Tracks Specific Exercises in technology Category

Amiigo: Fitness Device That Tracks Specific Exercises in technology Category

Amiigo: Fitness Device That Tracks Specific Exercises in technology Category

Amiigo: Fitness Device That Tracks Specific Exercises in technology Category

Source : design-milk.com

Voir les commentaires

Prospective sur la recherche des 100 prochaines années

18 Janvier 2013, 18:49pm

Publié par Grégory SANT

 


Après avoir consulté différents scientifiques, penseurs et experts, la BBC a publié un diagramme de ce qui pourrait arriver dans les 100 prochaines années, avec des futurs utopiques (optimistes) ou au contraire dystopiques (pessimistes).

Voici les principaux futurs envisagés...




2013 - Les Etats-Unis sont devancés par la Chine dans le domaine de la recherche scientifique, et effondrement du mur de la censure de l'internet chinois
2014 - Avènement d'une monnaie entièrement numérique
2015 - Création de la première souris immortelle.
2016 - Océan arctique libre de glace pendant les mois d'été. Facebook perd sa place de n°1 des réseaux sociaux.
2017 - Utilisation massive des robots dans l'agriculture. Nos ordinateurs sont dotés d'un odorat.
2019 - Yeux bioniques à haute résolution disponibles à l'achat.
2020 - Une majorité de personnes portent en permanence sur elles des appareils qui enregistrent tout ce qu'elles vivent et toutes leurs conversations. Production d'énergie par la fusion nucléaire. Disparition de la mer d'Aral.
2025 - La moitié des Américains portent une puce d'identification implantée dans la main. Victoire du candidat d'un 3è parti à l'élection présidentielle américaine.
2030 - De plus en plus d'avions de ligne sont sans pilotes. La Chine revendique la Lune comme son territoire.
2031 - Mise en place d'un gouvernement mondial. La ville de Bangkok doit être protégé par de nouvelles digues massives contre la montée des océans.
2035 - Possibilité d'enregistrer le contenu de son cerveau sur ordinateur.
2037 - Les voitures sont toutes automatiques et sans conducteurs.
2045 - Il existe désormais des machines plus intelligentes que l'homme
2049 - La population mondiale atteint son apogée avant de commencer à décliner
2050 - Les gens riches sont en mesure de sélectionner des éléments de patrimoine génétique de leur progéniture. Premier building à dépasser 10 kilomètres de haut.
2060 - Une base est établie sur Mars
2062 - Premiers humains clonés
2100 - Début d'un nouvel âge glaciaire
2103 - Abolition des impôts et taxes aux Etats-Unis
2109 - Première intelligence artificielle à obtenir le statut de société.
Source :reflexionsnouvelles.blogspot.fr

Voir les commentaires