Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #transport

Les nouvelles technologies aéronautiques

28 Décembre 2016, 19:51pm

Publié par Grégory SANT

Voir les commentaires

Superyacht Black Swan

12 Décembre 2016, 20:16pm

Publié par Grégory SANT

Voir les commentaires

Snowcars et Snowmobiles

12 Décembre 2016, 20:10pm

Publié par Grégory SANT

Voir les commentaires

Usine Tesla

7 Décembre 2016, 20:02pm

Publié par Grégory SANT

Voir les commentaires

Usine Ferrari

7 Décembre 2016, 19:57pm

Publié par Grégory SANT

Voir les commentaires

Renault Twingo GT

5 Décembre 2016, 21:17pm

Publié par Grégory SANT

Shot with DXO ONE Camera

Rencontre avec la Twingo GT pour mettre de la couleur dans la grisaille parisienne. La petite citadine est passée chez Renault Sport pour prendre un peu de muscle et voit sa puissance portée à 110ch, avec moteur à l’arrière et propulsion. Les puristes qui attendaient une Twingo RS font la gueule, mais sa bonne bouille donne envie d’en savoir plus…

AGILE

Vous n’êtes pas sans savoir que Renault n’a pas attendu la version GT pour passer le moteur à l’arrière. C’est le cas pour la Twingo TC (tout court) qui partage sa plateforme avec la Smart ForFour. Le positionnement arrière dégage de la place devant et permet au train avant d’être très léger et de profiter d’une maniabilité rare : la Twingo tourne presque sur elle-même puisque son rayon de braquage n’est que de 4,30 mètres. C’est assez parfait pour une citadine qui peu ainsi faire demi tour dans une rue sans enclencher la marche arrière. C’est plus une caractéristique Twingo tout court que Twingo GT, mais son agilité est vraiment son premier atout.

 

 

MOTEUR ET CHASSIS

Elle gagne donc 20ch par rapport à la « plus puissante » Twingo mais conserve son micro-bloc 3 cylindres de 898cm3. Le gain de puissance passe donc surtout par le turbo qui gagne en régime de rotation. D’où cette écope bien visible sur l’aile arrière gauche. Elle permet d’augmenter le débit d’air de 23% tout en baissant la température d’air admis de 12%. Et si le gain de puissance ne semble pas vraiment fou, pourtant, le châssis a du être lui-aussi optimisé – surtout du fait de la propulsion. La Twingo GT bénéficie donc de nouveaux amortisseurs et de réglages spécifiques, ainsi que d’une barre anti-roulis d’un diamètre supérieur. La hauteur de caisse est abaissée de 20mm et la Twingo GT profite aussi de jantes spécifiques 17 pouces Twin’Run très réussies, chaussées en Yokohama. Les dernières modification sont d’ordre électronique, avec un réglage de l’ESP légèrement plus permissif, qui est sensé procurer une petite sensation de glisse en sortie de virage.

 

LOOKÉE COMME JAMAIS

Couleur orange piment et striping contrasté, jantes 17 pouces et doubles sorties d’échappement donne une bonne bouille à la citadine. C’est dans cette couleur qu’elle est la plus fun, mais elle est aussi disponible en blanc, gris foncé ou noir. L’oeil de l’amateur s’arrêtera forcement sur l’écope de la prise d’air latérale… En ouvrant sa porte on découvre des seuils de porte Renault Sport mais l’embellie est de courte durée car l’intérieur est très sage. Quelques touches de orange réchauffent un peu l’ambiance, mais ça reste bien discret. Ah si ! Les tapis de sol sont décorés d’une petite Twingo GT !

 

Voir les commentaires

Concept-car Smart Quick

17 Novembre 2016, 21:07pm

Publié par Grégory SANT

 

Source : behance.net

Voir les commentaires

BMW croit au marché du véhicule électrique

14 Novembre 2016, 21:18pm

Publié par Grégory SANT

BMW veut vendre 100 000 voitures électriques par an à partir de 2017Il n'y a pas que Renault et son président Carlos Ghosn pour croire en l'avenir du véhicule électrique. Chez BMW aussi, et Harald Krüger, président du directoire l'affirme : les 100 000 voitures électriques vendues en 2017 sont l'objectif à atteindre.

 

BMW a vendu grosso modo 1,9 million de voitures en 2015. En 2016, les 2 millions seront peut-être dépassés. Sur ce total, les ventes de modèles électriques devraient atteindre en 2016 près de 60 000 unités. Et depuis 2013, date de lancement de la gamme i, ce sont désormais 100 000 électriques arborant le logo de la marque qui sont sur les routes. Nous parlons ici de la petite i3, de la i8, mais aussi des versions iPerformance, c’est-à-dire des hybrides, sur base de Série 2 Active Tourer, Série 3, Série 7… BMW triche donc un peu en incluant la totalité de ses véhicules "électrifiés" dans le compte.

 

Cependant, cela ne satisfait pas les dirigeants de la marque. D'une part, parce qu'il faut rentabiliser un outil de production, et que pour cela, il faut faire du volume, d'autre part parce que pour améliorer leur bilan en termes d'émissions moyennes de CO2, il faut augmenter la part des véhicules électriques dans les ventes, et enfin, parce que c'est un levier pour reprendre le leadership sur le marché des marques premium, où l'hélice se fait distancer quelque peu par l'étoile (Mercedes).

 

Pour cela, Harald Krüger, le président du directoire annonce des ambitions musclées, portées par l'optimisme ambiant sur l'électrique. Cité par nos confrères du quotidien Süddeutsche Zeitung, il veut augmenter les ventes de ses voitures électriques (et hybrides donc) de 2/3 ! Et donc passer de 60 000 cette année, à 100 000 unités dès 2017. Et d'ajouter que le but est de porter la part des ventes en électrique à 15 % à 25 % du total à l'horizon 2015. Ce qui, après un rapide calcul sur la base des ventes actuelles, ferait au minimum 300 000 exemplaires, et au maximum 500 000

Pour ce faire, BMW commence par augmenter la capacité de la batterie de la i3, de 50 %, ce qui devrait booster les ventes, sur le même schéma que le doublement de la capacité de la batterie de la ZOE a boosté considérablement les commandes. Cependant, ce seul modèle ne représente que 25 000 ventes annuelles.

On voit mal donc comment une telle progression serait possible. À moins bien sûr d'avoir des nouveautés dans les cartons, surtout côté hybride. Ce ne serait pas étonnant…

 

Caradisiac.com

Voir les commentaires

Concept Carr-E par Ford

8 Novembre 2016, 20:10pm

Publié par Grégory SANT

 

 

Dans le cadre d’un concours en interne axé sur le thème « Last Mile Mobility Challenge », Ford a reçu plusieurs propositions destinées à faciliter le déplacement du conducteur si le parking est éloigné de sa destination finale. Cet enjeu du dernier kilomètre préoccupe beaucoup les constructeurs auto qui essaient d'y répondre en intégrant une solution dans la voiture. Parmi les 633 projets reçus, trois ont été retenus pour la finale : le Carr-E, le Triciti et l’eChair.

 

Le concept Carr-E

 

Le Carr-E ressemble à l’aspirateur robot d’iRobot. Cependant, le gadget supporterait une charge maximale de 120 kg. Le conducteur peut ainsi monter dessus ou l’utiliser pour transporter ses courses. Les concepteurs envisagent également une option de téléguidage. D’après les informations disponibles, ce véhicule atteindrait une vitesse de 18 km/h et disposerait d’une autonomie de 22 kilomètres. Pour le transporter, on le range dans le compartiment prévu pour la roue de secours.

Par rapport à ce premier concept, le TriCiti est plus puissant et remplit les mêmes fonctions. Comme son nom l’indique, il est doté de trois roues et pour faciliter son transport, peut être plié. Sa vitesse maximale serait de 20 km/h et ses batteries garantiraient une autonomie de 30 km.

Enfin, l’eChair convient aux personnes à mobilité réduite. Les ingénieurs ont amélioré un fauteuil roulant en y installant un moteur électrique. Pour information, le Carr-E a été imaginé par une seule personne tandis que les deux autres résultent d’un travail d’équipe. Trois ingénieurs ont participé à chaque projet. Pour l'instant rien n'indique que Ford ait décidé d'intégrer l'une de ses solutions à ses futures véhicules.

Source : tomsguide.fr

Voir les commentaires

Supercar Glickenhaus SCG003

12 Octobre 2016, 18:30pm

Publié par Grégory SANT

Aston Martin et Mercedes sont déjà en train de plancher sur des super sportives capables de performances hors du commun, au-delà même de celles des meilleures supercars actuelles. Les mondes de la F1 et de la route n'ont jamais été aussi proches d'autant plus qu'une autre marque, plus modeste, se lance dans l'aventure avec cette étonnante SCG003 qui promet beaucoup.

Le monde des supercars (voire hypercars, vu les performances et puissances affichées aujourd'hui par ces autos) est en évolution constante, mais alors que l'on pense à chaque génération avoir atteint les limites de ce qu'il est possible de faire, et de supporter pour le pilote, voilà que des constructeurs se lancent dans la quête du "mieux".

Aston Martin et Mercedes, par exemple, travaillent sur des super sportives très particulières avec des performances proches du monde de la F1, mais sur la route. La société italienne Manifattura Automobili Torino assemble de son côté une auto au nom barbare de SCG003S qui est une auto spécialement commandée par le riche collectionneur James Glickenhaus, déjà unique propriétaire de la Ferrari P4/5.

La SCG003S dispose d'un V8 4.4 biturbo de 750 ch mais l'auto, faite en grande partie de carbone, ne devrait pas dépasser les 1100 kg. Le constructeur promet déjà des performances "proches du monde de la F1" avec jusqu'à 2G latéraux générés dans les virages. Pour vous donner un ordre d'idée, c'est nettement plus que ce qu'est capable de faire la Nissan GT-R, pourtant collée au bitume dans les grandes courbes.

L'auto sera commercialisée l'an prochain mais un nombre limité sera produit. Le tarif devrait être dévoilé au salon de Genève, et il devrait être plus que salé.

Source : caradisiac.com

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>