Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La moto de Triplettes de Bonneville imprimée en 3D

27 Mars 2019, 18:23pm

Publié par Grégory SANT

 

Une moto imprimée en 3D présentée lors du Salon du 2 roues à Lyon
La fameuse moto imprimée en 3D

Le Salon du 2 roues, qui s’est déroulé du 14 au 17 mars 2019 à Lyon, n’a pas été uniquement l’occasion de présenter les plus grands modèles de moto du monde entier. Lors de cette édition, les Triplettes de Bonneville, réputées pour leurs performances en matière de caisse à savon, ont également présenté une moto… entièrement imprimée en 3D ! Un défi un peu fou, qui a emporté l’unanimité parmi les personnes qui se sont rendues sur le stand.

Une moto imprimée en 3D par les Triplettes de Bonneville

Les triplettes de Bonneville sont particulièrement reconnues à travers le monde. Avec plus de 30 engins construits, l’équipe a remporté 53 records du monde. La caisse à savon, c’est avant tout une histoire de passion pour ce groupe qui s’efforce d’impressionner toujours plus son public. Cette année, le défi proposé par le groupe a été d’imprimer entièrement en 3D une moto, à taille réelle !

C’est par le biais d’un partenariat avec Dagoma, l’un des prestataires d’impression 3D les plus connus au monde, que l’équipe a relevé le défit. Malgré d’excellents préparatifs, les délais ont été un peu plus longs que prévu, et l’entreprise s’est retrouvée face au mur. Sans aide extérieure, l’équipe ne pourrait pas afficher la moto lors du salon qui se déroulait du 14 au 17 mars.

Une aide extérieure sollicitée par Dagoma et les Triplettes

Face à cette échéance, les deux équipes ont lancé un appel à l’aide. Heureusement, les utilisateurs d’imprimante 3D sont regroupés dans un réseau, une sorte de club qui leur permet d’être en relation. C’est donc tout naturellement que chacun d’entre eux a reçu une proposition pour apporter leur pierre à l’édifice.

Au total, de nombreux volontaires ont porté main forte au projet pour permettre aux Triplettes de réaliser leur souhait : construire une véritable moto en 3D. Ce sont donc 68 pièces qui ont été imprimées en 3D, utilisant par là-même 12 kilos de filament. Au fil de ces 5 jours d’impression (soit 1000 heures cumulées entre chacun des bénévoles), toutes les pièces permettant de construire la moto ont pu être créées et assemblées, ce qui a permis à l’association d’exposer ce véhicule futuriste sur son stand du Salon du 2 roues.

Une réflexion sur la création des engins futuristes

Si la moto ainsi créée n’est pas utilisable sur la voie publique, faute de garanties technique et surtout, de moteur, la rapidité de cette impression 3D laisse présager un bel avenir pour la création de véhicules futurs. L’automatisation des chaînes de construction et la qualité du résultat des impressions 3D vont certainement influencer grandement les objets du futur, et notamment les véhicules, qui pourront être réparés, voire conçus, directement par leurs propriétaires à l’aide de cette technologie. Ce qui est aujourd’hui applicable aux caisses à savon le sera peut être prochainement à la vie courante.

Commenter cet article

Développeur javascript 16/08/2019 01:33

Un article très intéressant merci beaucoup pour le partage.

akash 01/07/2019 14:18

Thanks for sharing this amazing piece of information.

Stev 28/06/2019 20:51

Elle est belle cette moto !