Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

TappLock : le cadenas connecté

29 Février 2016, 20:01pm

Publié par Grégory SANT

Si les lecteurs d’empreintes digitales sont de plus en plus présents chez les flagship de nombreuses marques téléphoniques, c’est désormais le cas sur nos bons vieux cadenas.

Comme tous les éléments de la vie quotidienne, les cadenas aussi sont désormais connectés ! C’est notamment le cas du TappLock, un projet de crowdfunding audacieux sur Indigogo. Ce cadenas est en effet doté d’un lecteur d’empreintes digitales qui permet de débloquer le mécanisme sans avoir à utiliser de clé. Jusqu’à 200 empreintes peuvent être enregistrées, et se mettra à sonner si il est coupé.

Son créateur, un Canadien nommé David Tao, a largement dépassé ses objectifs sur le site. Le TappLock a en effet pas mal d’atouts. Il est léger, waterpoof et dispose d’une batterie conséquente qui peut durer jusqu’à 3 ans (et même recharger votre téléphone). Il peut également envoyer des notifications pour indiquer le besoin de recharge ou encore si quelqu’un d’autre a essayé de l’ouvrir. Il existe une version « Lite » de l’objet, pour des besoins moins importants (pas de recharge téléphonique).

Il est compatible avec iOS, Android et Windows Phone pour un peu plus de 60 dollars (si vous en achetez deux, un troisième sera offert).

Voir les commentaires

L'Apple car : il faudra encore attendre

29 Février 2016, 19:56pm

Publié par Grégory SANT

Tim Cook a évoqué pour la première fois l'éventualité d'une voiture électrique développée par Apple. Sans nier cette possibilité, le patron de la firme à la pomme laisse entendre que ce n'est pas pour tout de suite.

Les rumeurs persistent depuis un bon moment concernant ce que les médias appellent l'Apple Car, une voiture électrique que développerait la firme de Cupertino. Elon Musk, le patron de Tesla, parlait même récemment de secret de Polichinelle. Tim Cook , jusque-là discret, a été questionné sur le sujet lors d'une récente réunion avec les investisseurs d'Apple.

« Vous vous souvenez lorsque vous étiez petit, du réveillon de Noël ? C'était un moment excitant où vous ne saviez pas à quoi vous attendre. Eh bien, ça va être la veille de Noël pendant un petit moment » a-t-il répondu à une question évoquant l'Apple Car.
Que penser de cette réponse imagée ? Clairement, Tim Cook ne nie pas le développement d'une voiture chez Apple, mais ajoute que rien ne sera révélé avant probablement longtemps, sans doute plusieurs années. La voiture électrique d'Apple est donc un sujet qui devrait alimenter des rumeurs pendant un bon bout de temps avant de déboucher sur une réalité concrète. En attendant, la concurrence est sur les rangs, et les véhicules électriques et de plus en plus high-tech commencent à se multiplier sur le marché.

Source : clubic.com

Voir les commentaires

L'Antipode atteindra-t-il les 20 000km/heure

29 Février 2016, 19:54pm

Publié par Grégory SANT

Sera-t-il possible en 2040 de parcourir les 5.500 km qui séparent Londres de New York en moins de 12 minutes ? Peut-être, si l'on en croit l'ingénieur canadien Charles Bombardier, petit-fils du célèbre créateur du groupe aéronautique du même nom. Ce jet supersonique, baptisé Antipode, atteindrait la vitesse de Mac 24, soit 12 fois plus vite que le Concorde… soit 20.000 km/heure. Il ne pourrait transporter qu’une dizaine de personnes, rapporte The Telegraph et coûterait autour de 150 millions de dollars.

Au moment du décollage, l'antipode serait propulsé par une paire de boosters réutilisables qui l'aideraient à atteindre une altitude de 20 km et une vitesse de Mach 5. Les boosters seraient alors éjectés et un moteur de combustion supersonique prendrait le relais pour atteindre la vitesse hypersonique.

Reste toutefois à mettre au point des matériaux composite capables de résister à la chaleur lorsqu’un avion atteint une telle vitesse. L’autre problème identifié concerne le « bang supersonique » lorsqu’un avion atteint la vitesse du son, qui matérialise l’onde de choc ressenti par la carlingue de l’avion. Mais Joseph Hazeltine, un ingénieur en aérospatial qui travaille avec la Nasa, s’est déjà proposé pour aider Charles Bombardier, notamment en utilisant une solution appelée LPM (Long Penetration mode) qui permettrait de créer des contre-courants sous la carlingue de l’appareil, ce qui aurait pour effet de faire baisser la température et d’atténuer le « bang supersonique ».

Source : rtflah.fr

Voir les commentaires

La Génération Y fait bouger les lignes au travail

29 Février 2016, 17:49pm

Publié par Grégory SANT

Les millennials arrivent en masse sur le marché du travail. Décryptage des motivations de cette génération façonnée par les outils digitaux et son rapport au monde du travail.

Sur le marché de l’emploi américain, les 18-34 ans sont en passe de devenir la tranche d’âge la plus représentée (presque un tiers des actifs). D’ici 2020, la génération Y devrait représenter 50 % de la main d’oeuvre mondiale, . On pourrait s’interroger, l’heure de la supériorité numérique venue, sur le rapport au travail des « millennials ». Arborent-ils une relation au travail différente de leurs aînés ? Si l’exercice de dépeindre les caractéristiques propres à une génération se ramène souvent à faire l’état de stéréotypes, il semble néanmoins intéressant d’identifier des éléments de contexte permettant de mieux appréhender certaines postures et comportements adoptés par les représentants de la génération Y et peut-être favoriser un meilleur vivre-ensemble - intergénérationnel - au travail.

Pour 77 % des membres de la génération Y interrogés pour les besoins de l'étude Deloitte, le but poursuivi par leur entreprise est en partie la raison pour laquelle ils l'ont rejointe (Crédits : Deloitte)

Donner du sens à ses expériences professionnelles

Une récente étude menée par Deloitte met en lumière l’importance qu’attachent les «millennials » au but poursuivi par l’entreprise qui les embauche. En effet, 77 % des personnes sondées estiment que la vision globale de leur entreprise est la raison principale pour laquelle ils l’ont choisie. Sensibles à l’impact de l’organisation pour laquelle ils travaillent, ils sont aussi en quête perpétuelle de sens comme le soulevait déjà, il y a plusieurs années, un sondage réalisé par Steelcase Workspace Futures.

Évidemment, le besoin de donner du sens à son travail n’est pas simplement l’apanage des nouvelles générations. Néanmoins, l’histoire peut en partie expliquer l’importance particulière que celles-ci y attachent. En effet, les parents de la génération Y ne sont autres que les baby boomers, dont l’entrée sur le marché du travail s’est déroulée lors des 30 Glorieuses. Les conditions économiques de ces temps favorables ont alors permis aux baby boomers des pays développés de se construire une carrière stable. La sécurité de l’emploi mais aussi une qualité de vie supérieure à leurs propres parents les ont bercé. Aujourd’hui, la génération Y doit faire face à une situation économique différente, un marché du travail saturé, tout en ayant baigné dans l’optimisme de leurs aînés. De surcroît, les « millenials » incarnent à n’en pas douter la génération du « moi ». Comme le remarque l’écrivain Cal Newport dans un billet paru dans le Harvard Business Review, l’outil Google Ngram Viewer, qui permet de visualiser l’évolution de la fréquence d’un ou plusieurs mots au fil du temps, révèle qu’en langue anglaise, la phrase «suivre sa passion » a connu une recrudescence de son emploi dans les « Google books » au cours des 20 dernières années. De plus, alors que l’expression « une carrière sécurisée» semble lentement tomber en désuétude, « une carrière épanouissante » apparaît de plus en plus dans les écrits.

Parvenir à donner un sens à ses actions est fortement lié à la performance individuelle et à la satisfaction au travail. En vert, les individus sensibles au but final de leurs actions. En gris, les individus moins sensibles au sens du but à atteindre. (Crédits : Deloitte)

Un conflit technologique plus que générationnel

Rappelons également que la génération Y rassemble les «digital natives », enfants de la révolution internet, pour qui la familiarisation avec les technologies s’établit de manière intuitive, via l’expérimentation. Mais il s’agit également d’une génération habituée à évoluer parmi un flux d’informations constant, accessibles immédiatement. Comme l’explique Marylène Delbourg-Delphis, serial entrepreneuse et passionnée de linguistique : « Le monde de la grande entreprise a sans doute été habitué, de par sa structure hiérarchique, à abriter des collaborateurs concentrés sur la réalisation de leur tâche sans en demander plus - voire, sans en vouloir plus. Or les ‘millennials’ ont envie d’être le porte parole de ce qu’ils créent au sein de l’entreprise, de porter le flambeau en quelque sorte, et surtout d’être passionnés. Il y a ainsi énormément à faire pour expliquer aux générations antérieures que la passion que veulent avoir les ‘millennials’ pour leur travail n’est pas une mise en question de l’autorité mais plutôt un désir de participer à la valeur de l’entreprise et de l’accroître. Les ‘millennials’ et les générations antérieures usent de structures linguistiques différentes. La génération Y a été formée au message texte. Et dans un texto, on va droit au but. La rapidité de communication des ‘millennials’ n’est pas une forme d’impertinence mais une forme d’expression linguistique liée aux technologies avec lesquelles ils sont nés. C’est un changement radical des codes de la communication, par rapport à l’éducation académique traditionnelle. Il ne s’agit donc pas là d’un conflit de génération mais d’un clivage lié à l’évolution digitale ».

Bon nombre d’entreprises voient cohabiter génération Y et générations antérieures. Et si contribuer ensemble au développement de l’entreprise ne se déroule peut-être pas toujours sans friction, chacun est amené à tirer de riches enseignements de cette collaboration. La communication, facilitée par les outils digitaux, doit permettre de fluidifier les relations au travail et rendre possible une équilibre harmonieux des énergies tout comme rendre possible la création d’un environnement de travail au sein duquel tout collaborateur peut s’épanouir, quelque que soit son âge et sa relation à la technologie.

Source : atelier.net

Voir les commentaires

Opel revoit l'ergonomie de ses habitacles

26 Février 2016, 20:57pm

Publié par Grégory SANT

Un intérieur de GT, mais avec les technologies actuelles

En utilisant des écrans tactiles et des commandes vocales, les designers du constructeur allemand présentent un habitacle sans boutons tout en rendant hommage aux premières GT.

Opel va dévoiler au Salon de l’Auto de Genève un intérieur minimaliste pour GT, duquel tous les boutons ont été bannis. Pour cela, il fait appel à une planche de bord en aluminium brossé, qui sert d’élément structurel entre les montants de pare-brise.

On retrouve sur les aérateurs placés aux extrémités, des écrans ronds affichant la vue des caméras assurant le rôle de rétroviseur, tandis que le centre est occupé par une tablette tactile ronde. Celle-ci permet de sélectionner l’ensemble des fonctions accessibles au conducteur. Mais des ‘‘technologies d'apprentissage’’ permettent à l’Interface homme machine (IHM) de s’adapter aux préférences du conducteur, et sélectionner la musique, des routes ou des températures par simple reconnaissance vocale.

Le thème circulaire est aussi décliné sur les deux cadrans à effet 3D du tableau de bord numérique. Ces cadrans présentent pour l’un, un indicateur de vitesse et un compte-tours, pour l’autre, suivant le choix du conducteur ou le type de conduite détecté, la navigation, la consommation ou les accélérations (g). Un développement similaire à celui déjà présenté dans l'Opel Monza Concept présentée en 2013.

Enfin, le volant rappelle l’esthétique de ceux des premières GT, tandis que les sièges surbaissés à réglages électriques, sont tout comme le volant surlignés de petites touches de rouge.

Source : industrie-techno.com

Voir les commentaires

Gagnants du A’ Design Award 2015

26 Février 2016, 20:52pm

Publié par Grégory SANT

Hiza-contemporary cottage Single family holiday house by Proarh. Silver A’ Design Award Winner in the Architecture, Building and Structure Design Category. See all A’ Design Award Winners 2015.

Strata Chair by Ben Preston. Golden A’ Design Award Winner in the Furniture, Decorative Items and Homeware Design Category.

Volksbier PET container by Cristian Stancu, Viorel Rusu. Golden A’ Design Award Winner in the Packaging Design Category.

5X5 LED Lamp by BARBARA PRINCIC. Golden A’ Design Award Winner in the Lighting Products and Lighting Projects Design Category.

Ane Stool by Troy Backhouse. Platinum A’ Design Award Winner in the Furniture, Decorative Items and Homeware Design Category.

Minimal Bookshelf Bookshelf by Chan Hwee Chong. Silver A’ Design Award Winner in the Furniture, Decorative Items and Homeware Design Category.

Paper Teller Cuckoo Clock by Benjamin Ben Kemoun. Silver A’ Design Award Winner in the Furniture, Decorative Items and Homeware Design Category.

Source : mocoloco.com

Voir les commentaires

Etui de recharge pour smartphone

26 Février 2016, 20:47pm

Publié par Grégory SANT

A Lyon, la jeune entreprise de maroquinerie De Rigueur table sur les objets connectés pour se distinguer. Elle lance aujourd’hui sa campagne de financement participatif pour faire éclore son projet d’étui de recharge pour smartphones.

Coup d’envoi ce jeudi de la campagne de financement participatif pour Connected Sleeve de la start-up française De Rigueur. Très remarqué au dernier salon de l’électronique CES de Las Vegas où il a décroché un Innovation Award, le prototype de cette étui en cuir pleine fleur permettant de recharger les smartphones par induction doit aujourd’hui grandir. Si tout va bien, De Rigueur espère lever 50 000 euros en un mois, ce qui permettra à son projet de voir le jour. Les 100 premiers exemplaires de Connected Sleeve seront proposés à 99 euros, les 200 suivants à 129 euros, les 300 suivants à 159 euros… Premières livraisons attendues avant l’été.

RECHARGE PAR INDUCTION

Techniquement, l’objet relève d’une double prouesse. Associant cuir et silicium, la Connected Sleeve a été dessiné par Elium Studio à Paris, déjà à l’origine du design de produits techno pour Withings, Lexon ou SevenHugs. L’étui sera fabriqué à la main en France, en cuir pleine fleur. Elle intègrera une batterie de 4500 mAh offrant jusqu’à 2 recharges pour un smartphone d’assez grande taille. L’étui mesure 18 x 9 cm pour 1,5 à 2 cm d’épaisseur et pèse 180 grammes. Il suffira d’y glisser son terminal pour qu’il s’y recharge par induction (plus de 60 modèles compatibles). Connected Sleeve peut lui-même se recharger par induction, mais aussi en USB grâce à la petite prise discrètement logée à l’extrémité de sa lanière de fermeture. Regret, mais De Rigueur n’y est pour rien: aucun iPhone n’est compatible avec son étui…

Voir les commentaires

Créations en sculptures de papier par Danièle PAPULI

26 Février 2016, 20:45pm

Publié par Grégory SANT

Je suis littéralement bluffé par le travail de l’artiste italien Daniele Papuli.
Daniele Papuli vit et travaille à Milan, ses oeuvres et installations se composent uniquement de papier qu’il assemble méticuleusement pour former de magnifiques sculptures.

Daniele aime travailler cette matière qu’il dit être vivante, le papier se transforme, bouge, jaunit avec le soleil, ses oeuvres ressentent le temps qui passe, le papier évolue.

Source : journal-du-design.fr

Voir les commentaires

La DARPA a développé une puce ultra-performante pour la guerre électronique

24 Février 2016, 19:42pm

Publié par Grégory SANT

A l'occasion d'un conflit armé, le brouillage et l’interception des communications jouent maintenant un rôle tactique tout à fait essentiel. Pour gagner une bataille, avoir le contrôle sur les ondes électromagnétiques est au moins aussi important que d’avoir des armes efficaces et des soldats bien entraînés. C’est pourquoi la DARPA, le centre de recherche et développement de l’armée américaine, vient de mettre au point une puce de conversion analogue-numérique (ADC, Analog-Digital Converter) d’un nouveau type. Elle serait dix fois plus performante que les technologies existantes et permettrait, du coup, une analyse du spectre beaucoup plus large à un moment donné. Les équipes sur le terrain pourraient, par conséquent, pouvoir réagir beaucoup plus rapidement à d’éventuelles attaques électroniques.

Concrètement, la fréquence d’échantillonnage de la puce du DARPA peut aller jusqu’à 60 GHz, alors qu'actuellement, les technologies du marché atteignent péniblement une fréquence d’échantillonnage de quelques GHz. L’avantage d’une très haute fréquence d’échantillonnage est qu’elle permet d’acquérir des ondes électromagnétiques également à très haute fréquence. Selon le théorème de Shannon-Nyquist, une fréquence d’échantillonnage de 60 GHz permettra donc de surveiller un spectre allant de 0 à 30 GHz. Cette puce devrait donc permettre de couvrir une grande partie des techniques de communications actuelles : FM, télécoms mobiles, satellites, radars...

Source : rtflash.fr

Voir les commentaires

Stentrode : l'implant qui contrôle les membres bioniques

24 Février 2016, 19:35pm

Publié par Grégory SANT

Des scientifiques de l’université de Melbourne, en Australie, ont développé un implant révolutionnaire. Baptisé « stentrode », il peut interpréter des signaux neuronaux pour les transmettre à un ordinateur ou des membres bioniques. Le voici présenté en vidéo.

Pour installer cet implant, pas besoin de chirurgie cérébrale, c’est là qu’est la révolution. Ce petit objet est implanté dans le cou directement par les vaisseaux sanguins du patient, à l’image d’un stent. Une fois en position, l’appareil s’ouvre pour se fixer sur les parois, avant de pouvoir retransmettre les informations neuronales choisies.

Selon les scientifiques en charge du projet, le « stentrode » a déjà été testé sur un mouton et permet des mesures fiables. La prochaine étape prévoit une implantation directe dans le cortex moteur d’un humain dès l’année prochaine, afin de contrôler un membre artificiel ou un ordinateur par exemple.

Source : futura-sciences.com

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 > >>