Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Les jouets rigolos de Toycabinet

27 Novembre 2013, 13:27pm

Publié par Grégory SANT

81m80_004_24_11_13_10_33
81m80_001_24_11_13_10_33
81m80_002_24_11_13_10_33 81m80_003_24_11_13_10_33 81m80_005_24_11_13_10_33

Source : 81m80.it

Voir les commentaires

Digital Taste Interface : un simulateur de goût

27 Novembre 2013, 13:24pm

Publié par Grégory SANT

            Depuis plusieurs années, des travaux cherchent à mettre au point des dispositifs de reproduction d’odeur. Même Microsoft y avait pensé dans l’un des concepts de manette pour la Xbox One. Seulement, le dispositif semble aussi difficile à mettre en place qu’à vendre au grand public. En attendant que l’idée se développe et que des résultats probants en découlent, des chercheurs d’un laboratoire de Singapour travaillent sur un simulateur de goût : le Digital Taste Interface.

L’idée est pour le coup un peu plus excitante, puisque l’on peut imaginer une multitude d’applications concrètes. Par exemple, consulter des recettes ou des menus et s’offrir un aperçu de ce qu’ils devraient « donner » une fois en bouche. Son créateur, Nimesha Ranasinghe, donne quelques exemples pour le monde du jeu vidéo, où il serait possible de « développer un système de récompense basé sur les sensations gustatives ». En cas de succès, le système serait en mesure de « transmettre le goût d’un bonbon (…). Dans le cas contraire, vous recevrez des signaux amers ».

Le simulateur, à ce stade du développement, est déjà en mesure de reproduire les quatre saveurs que sont le salé, le sucré, l’acide et l’amer, grâce à un capteur placé directement sur sa langue. L’électricité est au cœur du dispositif : un courant alternatif est délivré dans des électrodes afin de leurrer les papilles gustatives, grâce à de rapide changement de température.
Digital Taste Interface
Source : tomsguide.fr
 

Voir les commentaires

Aleph of Emotion : un radar à tweet

27 Novembre 2013, 13:22pm

Publié par Grégory SANT

Avant, vous consultiez les webforums pour connaître les destinations les plus accueillantes. Désormais, il suffit d'allumer un radar un peu spécial...

Mithru Vigneshwara a créé l'outil parfait pour visualiser en temps réel les endroits où il fait bon vivre. Le Aleph of Emotions est un véritable radar à émotions qui affiche l'état d'esprit de la population à chaque endroit du monde en temps réel, sur un écran inspiré de l'esthétique des radars à l'ancienne. Vous choisissez une ville, une région, et l'étrange objet connecté se met à collecter les Tweets envoyés depuis cet endroit sur une période de 35 jours. Il analyse instantanément les résultats et vous indique alors si la population du lieu sélectionné (en tout cas sa population connectée) semble heureuse ou déprimée, positive ou en colère. A vous de voir si vous voulez toujours y aller...

Source : soonsoonsoon.com

Voir les commentaires

iPhone Concept par Iskander Utebayev

27 Novembre 2013, 13:18pm

Publié par Grégory SANT

concept i6 iPhone 6: larrivée dun nouveau concept

iPhone 6 ( concept) : La présentation officielle de l’iPhone 6 ne devrait pas avoir lieu avant septembre 2014. En attendant, on peut observer plusieurs concepts de l’iPhone 6 qui ont émergé, et porter plus particulièrement notre attention concernant celui d’Iskander Utebayev.

 

L’iPhone 6 n’est pas encore prêt de sortir. Mais nous disposons déjà de certaines pistes relatives aux caractéristiques de l’iPhone 6. Ces dernières nous sont parvenues par le biais de photos qui ont fait surface sur le web. L’iPhone 6 devrait posséder un écran plus grand. D’après le concept de l’iPhone 6, il se pourrait même que le smartphone dispose d’un écran incurvé dépassant sur les bords. Iskander Utebayev, designer, a pris l’initiative de reprendre ces rumeurs afin d’imaginer à quoi pourrait ressembler l’iPhone 6, dont la sortie est tant attendue. L’un des concepts de Utebayev revêt un intérêt particulier. Effectivement, on constate que Utebayev n’imagine non pas un écran courbé pour l’iPhone 6 mais bien plié et remplaçant ainsi les boutons sur le côté du smartphone.

LA CONFIRMATION DU CONCEPT PRÉCÉDENT D’ARTHUR REIS

Force est de constater qu’il convient pour l’instant, en l’attente de la présentation du fameux iPhone 6, de s’appuyer sur de nombreux concepts dont l’un vient tout juste de sortir et conforter les idées déjà évoquées par Arthur Reis. Ainsi, comme le concevait le designer Arthur Reis, Iskander Utebayev imagine le smartphone comme présentant un écran plus grand, un design innovant. Mais le concept d’Iskander Utebayev a la particularité de présenter l’iPhone 6 avec un écran replié. Cela n’a rien d’étonnant étant donné que selon le concept d’Arthur Reis, l’iPhone 6 ne devait pas présenter de bouton « Home ». Donc cet écran replié est censé remplacer les boutons qui ne sont plus présents sur le côté du smartphone.Il est prévu que l’iPhone 6 fera normalement l’objet d’une présentation officielle par Apple en septembre 2014.

Sources: www.lesoir.be www.journaldugeek.com

Voir les commentaires

Duo de carafes Ricard par Dominique Jakob et Brendan MacFarlane

26 Novembre 2013, 18:55pm

Publié par Grégory SANT

Duo de Carafes RICARD par les Architectes JAKOB+MACFARLANELes architectes Dominique Jakob et Brendan MacFarlane signent pour Ricard un sublime duo de carafes – dont le design s’inspire de l’alchimie entre l’eau et le Ricard

 

 

A l’origine de ce duo de carafes les Architectes JAKOB+MACFARLANE, avec une carafe pour le Ricard, et la seconde pour l’eau. Ces deux sculptures de verre à l’esthétisme brut révèlent une fois de plus l’ADN de marque créative de Ricard.

Dominique Jakob et Brendan MacFarlane expliquent leur travail:

Nous avons voulu montrer que l’eau et Ricard faisaient bloc, que leur union était forte et sans faille
Les architectes ont ainsi exprimé cette force par deux objets de verre élancés qui captent le regard par leur envergure sculpturale et leurs formes longues et aériennes. L’enveloppe givrée de la carafe à eau apparaît dans sa totale transparence, frissonnante de fraîcheur, irisée de lumière comme un fragment de glace. Quant à la carafe Ricard d’un jaune intense et profond, elle s’impose avec force et élégance dans son éclat lumineux. Ce duo semble façonné à la main, soulignant ainsi le caractère authentique et naturel de Ricard. Ces carafes, qui peuvent être réutilisées, seront proposées dans un coffret. Elles seront également visibles en France dans certains bars et restaurants haut de gamme…

Duo de Carafes RICARD par les Architectes JAKOB+MACFARLANE

Duo de Carafes RICARD par les Architectes JAKOB+MACFARLANE

 Source : deco-design.biz

Voir les commentaires

Lamps K' par ACG Design

26 Novembre 2013, 18:50pm

Publié par Grégory SANT

         Anne-Camille Gautrand, ancienne élève de l’école Camondo à Paris, est depuis 3 ans designer et lance sa collection de luminaires sous sa marque ACG.

La lumière est pour elle la seule façon de faire exister un projet quel qu’il soit. La collection LAMPS K’, comprenant 3 lampes: Kate, Katie et Kloe, est réalisée avec un dessin sobre, épuré et audacieux.

Anne-Camille nous explique: « C’est la luminosité, qui donne le ton d’une scène de cinéma ou d’une soirée entre amis, qui produit le relief du dessin, d’une architecture ou d’un objet. Elle permet de faire exister des idées. Une forte mise en avant de la structure qui met à nue la lumière. Inspirée par les éléments naturels, la structure est réalisée en bois, matériau noble qui s’inscrit fortement dans l’espace. Tout en gardant une notion de légèreté avec sa forme aérienne traversée de part en part, aussi bien par l’air que par la lumière. L’éclairage projeté dessine alors la structure déformée sur les murs et les sols, apportant au projet une notion graphique intéressante. »

Pour info, les lampes K’ sont en vente en ligne à partir de 280 euros. Combinables avec 4 couleurs de câbles et 4 types d’ampoules, Incandescente, Argentée, Diamond lights et Albatre.


Photos: © Christophe Abramowitz, dessins Anne-Camille Gautrand.

 

Source : journal-du-design.fr

Voir les commentaires

MAP Project Office le "Do It Yourself Computer kit"

26 Novembre 2013, 18:49pm

Publié par Grégory SANT

L’agence londonienne MAP Project Office a collaboré avec Kano Computing pour imaginer ce « Do It Yourself Computer Kit » utilisant un Raspberry Pi, que toute personnes peut assembler et monter en 20 minutes. Un projet passionnant proposé sur kickstarter à découvrir dans une série d’images dans la suite.

 

 

 

 

 

 

Source : fubiz.net

Voir les commentaires

PanoPal : un support de smartphone pour vos photos à 360°

26 Novembre 2013, 18:43pm

Publié par Grégory SANT

 

Prendre une photo panoramique de l’endroit où vous vous trouvez est quelque chose que nous aimons tous faire, en particulier si vous êtes dans un endroit qui est absolument magnifique et devrait être immortalisé dans une image. Le problème, c’est que si quelque chose débarque de façon inopinée dans votre photo ou si vous n’avez pas les mains les plus fermes, cela pourrait ruiner votre photo panoramique. C’est la raison pour laquelle le PanoPal a été créé. 

Le PanoPal est un appareil qui vous aide à prendre des photos panoramiques sans avoir à compter sur une main ferme. RadiantModo Studio a équipé son PanoPal d’un pied motorisé et une télécommande pour vous aider à prendre des photos panoramiques parfaites.

PanoPal est un accessoire iPhone et Android qui aide à prendre des photos panoramiques

Comme vous pouvez le voir d’après les échantillons d’images fournis par RadiantModo Studio, le PanoPal a certainement fait un bon boulot en donnant une bonne stabilité à votre appareil, tout en prenant des photos panoramiques. On pense que l’échantillon « main libre » est un peu exagéré, mais ça vous donne une idée.

Le PanoPal est compatible avec les appareils iOS et Android, et il a une autonomie de cinq heures grâce à sa batterie en Li-ion rechargeable. PanoPal cherche actuellement des fonds sur Kickstarter, alors si vous avez 35$, vous pourrez les aider à concrétiser leur projet.

Source : ubergizmo.com

Voir les commentaires

Un photomaton 3D imaginé par deux jeunes belges

25 Novembre 2013, 18:12pm

Publié par Grégory SANT

 

Début novembre, Julien Leroy et François Rocca, deux ingénieurs civils de l’UMons, décidaient d’allier leur savoir-faire en matière de nouvelles technologies au potentiel artistique de Jefta Hoekendijk, diplômé du Carré des Arts à Mons. Les trois Montois s’inscrivaient alors au Kikk Contest dans l’idée de créer un prototype lié à la 3D. 24h plus tard, l’équipe montoise mettait sur pied un photomaton 3D!

En partenariat avec Mons 2015, le KIKK Kontest est un concours de 24h non-stop, ouvert à tous, qui a eu lieu les 7 et 8 novembre au Palais des Congrès à Namur. Objectif des 14 équipes et des 54 participants engagés dans ce marathon : créer une œuvre, une installation ou une expérience multidisciplinaire portée par le potentiel infini des nouvelles technologies. « Chercheurs pour NumédiArt, l’un des instituts de l’UMons, nous avons décidé de baser nos recherches sur l’une des nouvelles technologies que nous maîtrisons plutôt bien : la 3D, très à la mode ces derniers temps », explique François Rocca, l’un des deux ingénieurs civils montois engagés dans la compétition.

« Nous avons présenté un photomaton 3D. Cette installation est basée sur les récentes recherches liées aux technologies de la troisième dimension. Avec un capteur 3D, comme la Kinect de Microsoft, nous effectuons un scanner de la figure d’une personne. Cette numérisation du visage est traitée avec un logiciel spécifique. Sur l’ordinateur, nous corrigeons et simplifions la géométrie 3D capturée. Après cette étape, nous obtenons le visage en couleurs. Une fois imprimé sur papier, il est découpé, plié et collé pour fabriquer le masque proprement dit. »

Ccette innovation a permis à l’équipe montoise de décrocher la première place, loin devant les 13 autres équipes. Les trois Montois ont remporté un prix de 5.000 euros. L’équipe a maintenant six mois pour améliorer son prototype

Source : sudinfo.be 

Voir les commentaires

Enceintes Flow et Breeze par Opalum

25 Novembre 2013, 18:10pm

Publié par Grégory SANT

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La marque danoise Opalum propose aux amoureux du design deux systèmes acoustiques originaux, mais très haut de gamme : le Flow et le Breeze.

Chaque système est composé de deux enceintes reliées à un boîtier, qui lui-même peut se connecter en Bluetooth à un smartphone, un ordinateur ou une tablette, ou en filaire avec le téléviseur ou le lecteur DVD/Blu-ray.

Bien entendu, Opalum nous explique que le son de ces systèmes extra-plats est formidable et que le rendu est d'une qualité incomparable. Soit. En attendant de pouvoir les écouter, ce qui est certain que le design de ces enceintes tranche radicalement avec le tout-venant.

Elles se déclinent d'ailleurs en deux versions : une forme carrée (Flow.1010) disponible en blanc, orange ou noir à 1 999 euros, l'autre plus allongée disponible en blanc ou noir au prix de 3 999 euros (Flow.4810).

Quant au système Breeze.1010, il est basé sur la même technologie que le Flow, à la différence près qu'il est livré avec une façade en feutre interchangeable (grise en standard) au prix de 1 499 euros. D'autres coloris sont proposés à 69 euros.

Source : itrnews.com

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 > >>