Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #technologies-multimedia

Photophone Ektra par Kodak

6 Mars 2017, 20:01pm

Publié par Grégory SANT

 

Pour une fois qu’un smartphone se démarque d’un point de vue esthétique, nous n’allons pas faire la fine bouche. D’autant que le résultat est plutôt réussi. Le design, qu’on pourrait qualifier de rétro futuriste, évoque d’emkblée un appareil photo. Et le nom du modèle, Ektra, vient le confirmer, puisque Kodak l’a maintes utilisé pour baptiser ses modèles depuis les années 40. Le renflement, en bas de l’écran n’est pas qu’esthétique. A l’usage, il apporte, sinon plus de confort, du moins une bien meilleure prise en main que ce qu’offre un smartphone lisse comme un miroir.

Aucune crainte de le laisser choir, d’autant qu’il est revêtu d’un revêtement grainé qui s’inspire de celui des anciens appareils de la marque. Autre clin d’œil, l’objectif surdimensionné rappelle ceux des compacts numériques. Mais ne nous y trompons pas, le bloc optique n’occupe que quelques millimètres de diamètre au centre de la couronne. Un bon point, parmi les boutons physiques, tous situés du même côté du téléphone, celui du bas sert de déclencheur, et une double pression permet d’activer l’appareil, y compris en mode veille.

Oui, parce qu’il affiche de bonnes performances

Avec un prix public frôlant les 500 euros à son lancement, Kodak se devait de doter son smartphone de composants garantissant un fonctionnement fluide et rapide en toutes circonstances. De ce point de vue, c’est convenable. L’Ektra intègre un processeur Helio X-20 à dix cœurs, cadencé à 2.3 GHz, et 3 Go de mémoire vive. Avec un score de 995 au test 3DMark Slingshot ES 3.1 et 4313 points au test Geekbench 4, il se classe dans la moyenne des téléphones de milieu de gamme. De quoi faire tourner sereinement les jeux les plus exigeants du moment, sans craindre les moindres ralentissements ou saccades.

 

 

 

Les caractéristiques du module photo sont aussi satisfaisantes. L’Ektra accueille un capteur principal de 21 mégapixels couplé à un objectif stabilisé ouvrant à f/2, et un second appareil de 13 mégapixels pour les autoportraits. Dernier point appréciable, Kodak a le bon goût de ne pas surcharger l’interface Android 6.0 Marshmallow. Peu d’applications tierces sont installées d’origine, et il est possible de supprimer la plupart d’entre elles.

Non, car le module photo est décevant.

Frustration, déception, colère, désillusion, amertume…les mots ne manquent pas pour qualifier notre ressenti à l’issue des tests photo. C’est bien simple, à aucun moment l’Ektra ne nous a satisfait : un comble venant d’un aussi grand nom de la photo. Certes, ce n’est pas Kodak, mais Bullit Group qui s’est chargé de la conception, mais ça n’excuse en rien une telle médiocrité !

Dès les premiers clichés, nous avons senti que quelque chose clochait. Et nous ne parlons pas de l’impossibilité d’enregistrer les images au format RAW, une limitation bien étonnante pour un smartphone qui mise tout sur la photo. D’abord, malgré la présence d’un autofocus à détection de phase, la latence au déclenchement s’est avérée trop importante, y compris en extérieur par temps couvert. Au point que nous avons raté nos premiers clichés, en abaissant trop tôt l’appareil, persuadés que la photo était déjà prise ! Pour pallier ce problème, nous avons donc pris soin de presser le déclencheur à mi-course pour verrouiller la mise au point. Plus de souci de netteté par la suite, mais à l’examen détaillé des photos, quelle déception.

Si l’on devait choisir un mot pour les définir, molles, conviendrait assez bien. Et bruitées, dès que la lumière fait défaut. Quant aux portraits, ils ffichent une teinte rougeaude et des lèvres rose bonbon. C’est d’autant plus incompréhensible que cette dominance chromatique n’est pas flagrante dans les photos de paysage ou d’architecture. Pour limitr les dégâts, la seule solution consiste à passer en Manuel. Grâce à la molette tactile, calquée sur celle des compacts hauts de gamme, la sélection des modes est aisée. On peut alors agir manuellement sur la sensibilité ISO, qu’on prendra soin de régler à sa valeur minimale. Mais pour corriger les errances colorimétriques, il faudra passer par la retouche. Dernier point navrant, les boutons tactiles du menu principal du smartphone sont situés si près de l’écran qu’il nous est arrivé plusieurs fois de quitter l’appareil en les pressant de la paume de la main !

Oui, pour l’efficacité du module de retouche Snapseed.

On s’interroge : Kodak était-il à ce point conscient de la médiocrité du module photo, qu’il aura pris soin de doter son smartphone d’un logiciel de retouche à même de corriger les imperfections ? Impossible à dire, mais il faut l’admettre, Snapseed est un excellent outil de traitement d’image, l’un des meilleurs testés à ce jour. En balayant l’écran, ou en travaillant au pinceau pour plus de précision, on ajuste la netteté, le contraste, la saturation, les tons clairs et foncés ou encore la luminosité. De quoi redonner figure humaine aux portraits, et booster les détails.

Voir les commentaires

Téléphone Nokia MWC17 : revival du 3310

28 Février 2017, 21:08pm

Publié par Grégory SANT

 

 
 
 
 

MWC 17 - Nokia : des terminaux décevants mais l'ambition d'être le 3e mondial...

Stratégie : Le Nokia actuel n'a plus rien à voir avec la marque finlandaise mythique, la preuve avec des nouveautés qui laissent assez froid. Mais le Nokia made in HMD a de grandes ambitions...

 

L'espoir fait vivre. Chez Nokia (la licence de marque exploitée par HMD), on pense véritablement avoir sa carte à jouer sur la marché des smartphones. En surfant sur la mythique marque mais avec quels produits ? Les nouveautés dévoilées ce dimanche au Mobile World Congress se partagent entre smartphones Android noyés dans la masse et un revival du 3310 à intérêt plus que limité tant au niveau de la forme que du fond.

Pourtant, Florian Seiche, président de HMD interrogé par Europe 1 s'y voit déjà : "Le marché du smartphone est tellement important et l’attachement à la marque Nokia tellement présent que beaucoup de choses sont possibles. Rien que dimanche, 1,3 million de personnes ont suivi notre conférence de presse en direct sur Internet. Et lorsque nous avons pré-lancé notre premier smartphone en Chine en janvier, les résultats ont été très encourageants. Plus d’un million de consommateurs se sont pré-enregistrés pour l’acheter en quatre jours. C’est très encourageant". 

Et de poursuivre en toute humilité : "Nous commençons tout juste, mais l’objectif est de redevenir l’un des plus grands vendeurs de smartphone. Nous souhaitons faire partie du top 3 des vendeurs de mobile dans le monde d’ici cinq ans." C'est à dire dépasser en toute simplicité le géant chinois Huawei qui a vendu près de 140 millions de terminaux l'an passé... Le tout avec une taille de start-up, des capacités de R&D limitées et dans un marché global du smartphone qui commence à s'essouffler. 

Car il faut le répéter, ce Nokia là n'a rien à voir avec le Nokia des années 2000 qui régnait sans partage sur le marché du mobile (41% de parts de marché en 2008). Après être passée entre les mains de Microsoft, la marque Nokia a été reprise par HMD via un accord de licence, une petite société montée en partie par d'anciens cadres du finlandais. Une start-up qui n'a pas la force de frappe ni la R&D de son illustre ancêtre.

Ce Nokia ressemble de près à ces dizaines de petits fabricants qui confient leur production au chinois Foxconn. La marque est belle mais HMD ne risque-t-il pas de la dévoyer avec une stratégie qui pose question. Du côté des smartphones, on l'a dit, rien de bien neuf à l'horizon. Les Nokia 3, 5 et 6 sont des terminaux moyen de gamme dotés d'écrans entre 5 et 5,5 pouces et vendus moins de 300 euros comme on en trouve des dizaines. Ils n'apportent aucune valeur ajoutée contrairement aux Lumia de la grande époque.

Et puis il y a cette nouvelle version du 3310 qui a fait tant parlé. Pour certains, il s'agissait même de l'annonce la plus attendue de cette édition 2017 du MWC. Rien que ça. Evidemment, on sait que le vintage paye actuellement, il n'y a qu'à observer le carton de la Mini NES de Nintendo. Mais peux-t-on se relancer avec ça ?

D'autant plus que selon plusieurs journalistes qui l'ont eu en main, cette nouvelle mouture est loin de posséder les qualités de son glorieux aïeux, notamment en terme de robustesse. Le 3310 peut faire la blague mais on ne voit pas bien comment il pourrait concurrencer d'autres feature phone, tout aussi autonomes et vendus 10 euros dans les pays émergents contre 50 euros pour le Nokia. Et ailleurs, qui voudrait d'un mobile 2G alors que ce réseau voix ne sera plus utilisé dans de nombreux pays ?  

Espérons donc que cette première salve de terminaux en soit qu'un apéritif car en l'état, il n'y pas de quoi bousculer le marché.  "HMD doit absolument éviter d'être uniquement perçue comme une marque vintage", résume l'analyste Ian Fogg, d'IHS Markit. "Nokia doit développer des produits haut de gamme dédiés aux marchés mâtures". "Il s'agit d'un départ permettant à HMD de délivrer rapidement des produits mais nous espérons qu'HMD s'orientera vers le premium, notamment autour des capacités photo, une fois qu'HMD aura le temps de véritablement se pencher sur la R&D", ajoute-t-il. 

Voir les commentaires

Sony Xperia Touch : un écran tactile virtuel

27 Février 2017, 19:01pm

Publié par Grégory SANT

Le MWC ne rime pas qu’avec mobile, et certains constructeurs en profitent pour présenter quelques nouveautés. C’est le cas de Sony et de son Xperia Touch.

Ce n’est pas la première fois que Sony nous montre cet étrange petit projecteur, et le MWC ne fait exception. Désormais baptisé Xperia Touch, cet appareil permet de projeter un plan de travail sur une table ou un mur. Le tout est rendu tactile grâce à différents capteurs infrarouge, ce qui permet de pouvoir directement travailler sur de nombreuses surfaces.

Des possibilités intéressantes

Comme vous pouvez le constater, l’écran d’accueil de ce projecteur SXRD (et pas laser) permet de consulter la météo, d’effectuer des recherches, de consulter son agenda voire des mémos écrit ou vidéo. Il sera parfaitement possible de consulter des sites comme YouTube et même d’utiliser des services de chat instantanés.

L’intégration du Google Play Store permet de bénéficier de l’intégralité de catalogue d’application d’Android. Il bénéficie d’une interface signée Sony, qui propose nativement des options et des jeux à destination des plus jeunes.

Disponible dès le printemps 2017 en exclusivité chez Orange, le boitier coûte hélas la somme de 1500 euros. Un tarif qui en refroidira plus d’un même si l’idée de base est effectivement intéressante.

Voir les commentaires

LG6 le téléphone à écran sans bordure

8 Février 2017, 19:45pm

Publié par Grégory SANT

 

LG vient d’envoyer des invitations à la presse pour la présentation du LG G6.

Dans quelques jours, Barcelone sera le centre du monde numérique. En effet, la capitale de la Catalogne accueillera, comme chaque année, le Mobile World Congress, un salon international consacré aux technologies mobiles.

Par ailleurs, avant le coup d’envoi du salon, LG présentera son nouveau porte-étendard, le LG G6. Les invitations pour la presse viennent d’arriver et comme on pouvait s’y attendre, celles-ci contiennent un indice.

Comme on peut le voir à l’image, l’invitation pour la présentation du LG G6 tend à confirmer la présence d’un écran borderless sur le smartphone.

Le LG G6 sera-t-il la vedette du Mobile World Congress ?

Traditionnellement, ce sont les nouveaux haut de gamme de Samsung qui attirent le plus l’attention lors du MWC. L’année dernière, le constructeur avait organisé une keynote spectaculaire pour présenter le Galaxy S7, avec un invité surprise : Mark Zuckerberg.

Mais cette année, la présentation du Galaxy S8 sera retardée et n’aura pas lieu au MWC. De ce fait, LG pourrait profiter de cette absence pour profiter d’une plus grande visibilité pour son LG G6.

En revanche, le LG G6 ne serait pas équipé du processeur pour smartphone dernier cri. Selon certaines sources, Samsung aurait réservé presque toutes les puces Snapdragon 835 afin d’en équiper ses nouveaux smartphones.

Sinon, contrairement au LG G5 présenté au MWC 2016, le LG G6 ne sera pas modulaire. Le constructeur avait imaginé un smartphone accompagné d’un écosystème de modules qui correspond à différents usages. L’idée a été acclamée par la presse mais malheureusement, les ventes n’ont pas été au rendez-vous. « Avec le G6, LG répond au feedback des utilisateurs qui ne sont pas intéressés par les téléphones modulaires », selon un porte-parole de la marque, cité par le Wall Street Journal.

Source : presse-citron.net

Voir les commentaires

L'iPhone 8 intégrera-t-il la reconnaissance faciale et gestuelle ?

19 Janvier 2017, 20:56pm

Publié par Grégory SANT

iphone 8 concept

Plusieurs rumeurs autour de l’iPhone 8 ont été confirmées par l’analyste Timothy Arcuri. Ce dernier estime que l’appareil sera bien équipé d’un écran OLED de 5,8 pouces sans bordures avec un bouton Home et Touch ID intégrés à la dalle, comme le suggèrent les dernières fuites, mais que d’autres nouveautés plutôt intéressantes viendraient s’ajouter à celles-ci.

La VR, prochaine révolution sur l’iPhone ?

apple-vr-martin-hajek

Il y a fort à parier sur l’arrivée de la VR (réalité virtuelle) ou même l’AR (réalité augmentée) sur l’iPhone 8. Cela semble se confirmer avec les propos d’Arcuri, qui affirme que le prochain smartphone pommé sera pourvu d’un système de reconnaissance faciale et gestuelle, dont le fonctionnement reposera sur un capteur laser et un capteur infrarouge, qui viendront se loger près de la caméra frontale du téléphone.

Des tels capteurs ont très probablement un lien avec l’AR et la VR, que plusieurs utilisateurs attendent sur l’iPhone de 2017, ce qui pousse l’analyste à prédire que les ventes de l’iPhone augmenteront significativement avec la prochaine mouture.

Voir les commentaires

Des télévisieurs de plus en plus fin

16 Janvier 2017, 20:27pm

Publié par Grégory SANT

Flexible mais pas entièrement pliable,  elle pèse 8 kilos ce qui en fait donc un écran se posant à peut près n'importe où.

Evidemment pour arriver à cet exploit il faut y adjoindre une barre de son (visiblement la grande mode de ce début d'année 2017) qui inclut tous les composants clés et qui permet de diffuser un son Dolby Atmos.

Le modèle 65 pouces coûte pour l'instant 10.000 dollars et le modèle 65 pouces 20.000 dollars.

Source : gameblog.fr

Voir les commentaires

Le futur iPhone sera-t-il révolutionnaire ?

27 Décembre 2016, 18:47pm

Publié par Grégory SANT

Des rumeurs se multiplient sur le prochain iPhone. Dixième anniversaire de ce smartphone star oblige, Apple aurait forcément quelque chose de révolutionnaire dans les cartons.
 

L'écran incurvé, très attendu


Après deux années marquées par de menues évolutions et un chiffre d'affaires en baisse, en 2017, les fans de la marque à la pomme s'attendent à un iPhone aux caractéristiques relevant du jamais-vu. Qu'ils soient réconfortés : à en croire les rumeurs, le nouveau smartphone aura un écran OLED incurvé. Dans le Galaxy S6 edge de Samsung, cela permet par exemple de mettre son téléphone sur la table l'écran vers le bas. Si quelqu'un appelle, l'écran s'allumera et vous le verrez. Par ailleurs, une couleur peut être attribuée aux contacts favoris. Tout un jeu d'espions !
Seul à ce jour à produire ce type d'écran, Samsung aurait déjà reçu commande de la part de la marque de Cupertino. Selon les rumeurs toujours, cette innovation serait réservée aux iPhone les plus chers. Car selon Ming-Chi Kuo, analyste chez KGI Securities et grand spécialiste d'Apple, pour la version 8, le fabricant préparerait trois modèles différents correspondants à des gammes de prix différentes.
 

Exit le bouton "Home"


Une autre rumeur, dont personne ne saurait attester la fiabilité, évoque la disparition du bouton « Home », qui aujourd'hui fait également office de lecteur d'empreintes digitales. Dans le nouvel iPhone, cette fonctionnalité serait intégrée directement à l'écran.
Les nouveaux iPhone pourraient également être dotés d'une recharge sans fil, solution technologique déjà mise en oeuvre dans l'Apple Watch. Des fuites provenant de Foxconn, le principal founisseur d'Apple, attestent d'une commande de modules de recharge par induction. Le dos de ce téléphone, enfin, pourrait à nouveau être faite de verre, après quatre ans de recours à l'aluminium.

Source : clubic.com

Voir les commentaires

Enceinte Porsche

6 Décembre 2016, 20:46pm

Publié par Grégory SANT

porsche-911-13584-1

Le bruit du moteur est un aspect important pour les amateurs de voiture de sport. Mais si vous n’avez pas de quoi vous payer un tel véhicule, peut-être que l’enceinte vous suffira.

Nous vous parlions récemment de l’Esavox Sound System, une enceinte au design pour le moins inspiré reprenant le design d’un pot d’échappement de Lamborghini Aventador. Voici venir une concurrente qui pourrait plaire à ceux qui préfèrent l’école allemande. En effet, Porsche Design propose à la vente depuis quelques semaines sa propre enceinte qui reprend elle les lignes de la double sortie d’échappement de la Porsche 911 GT3.

porsche-design-911-soundbar-780x440

Cette dernière intègre un subwoofer compatible DTS TruSurround capable de délivrer jusqu’à 200 watts. Elle se connecte soit via un câble analogique, soit via Bluetooth et propose des entrées optiques, analogiques et coaxiales.

bb8v2clg0bu8

Elle est particulièrement imposante puisqu’elle mesure 74 cm x 28 cm x 32 cm et pèse tout de même 19 kg. Il faudra tout de même vous acquitter de 3 500 dollars (contre 21 000 dollars pour le modèle Lamborghini) ce qui ne la destine clairement pas à tous. Son design devrait de toute façon diviser.

Source : journaldugeek.com

Voir les commentaires

BeoVision 14 par Bang & Olufsen

30 Novembre 2016, 19:11pm

Publié par Grégory SANT

bangofulsen_beovision4_luxe

La marque Bang & Olufsen, connue pour ses réalisations haut de gamme et d’une qualité exceptionnelle, étoffe sa gamme de téléviseurs BeoVision avec son dernier produit : la BeoVision14 TV.

Mélangeant design et performance, ce nouveau téléviseur 4K (soit une définition 4 fois supérieure à une résolution full HD) dispose d’avantages non négligeables pour convaincre une clientèle toujours plus exigeante.

S’incorporant parfaitement à un design moderne, ses formes élégantes mais discrètes sauront sublimer votre intérieur. Les matériaux qu’il utilise renforce ce côté « premium » avec du bois de chêne, du verre et de l’aluminium. Typique de la marque danoise, sa forme carrée fait de cet objet un produit vraiment unique. Si vous décidez de placer le téléviseur sur le bras articulé et motorisé, vous pouvez positionner la télévision en fonction de votre angle de vue et de votre position dans la pièce, de quoi éviter les reflets ou autres désagréments intempestifs en plus de sa glace anti-reflet qu’il embarque. Vous pouvez également la placer au sol ou au mur avec ses supports muraux.

Sous le bois, vous trouverez l’une des grandes innovations de la BeoVision 14 TV : de nouveaux speakers et un caisson de basses émettant un son d’une pureté rarement voire jamais atteinte dans le monde de l’audiovisuel grand public. De plus, vous pouvez connecter des speakers supplémentaires avec ou sans fil et la télé s’adaptera automatiquement à ces nouveaux éléments sonores. En fonction du programme que vous regardez, un large choix de variantes sonores s’offre à vous, afin de profiter au mieux de vos films préférés par exemple.

Equipée du système Android TV, la BeoVision 14 TV vous permet d’accéder depuis ce terminal à toutes vos applications importantes, internet, YouTube… Pour finir, la fonction Automatic Picture Control sentira le degré de luminosité et ajustera l’image pour ne jamais perdre de sa qualité de jour comme de nuit et le téléviseur pourra être interconnecté avec les autres produits de la marque comme les enceintes Bang & Olufsen Beolab 90.

bangofulsen_beovision_luxe

bangofulsen_beovision5_luxe

Source : luxe.net

Voir les commentaires

VOIR : comment transformer votre smartphone et microscope

18 Novembre 2016, 20:09pm

Publié par Grégory SANT

D Mokhtar Bacha a remporté le prix de l'innovation du concours "Make it happen" e l'énergie, de l'ambition et de l'enthousiasme, Mokhtar Bacha n'en manque pas. Il en déborde plutôt. A seulement 16 ans, ce lycéen de Lyon a lancé le projet "Voir" qui permet de transformer un smartphone en microscope à l'aide d'une coque ou même simplement d'un clip à fixer sur son smartphone et d'une appli mobile. Une idée surprenante qu'il a eue il y a quelques mois en lisant un article sur… le paludisme. "Le problème du paludisme c'est l'accès aux médicaments mais aussi le diagnostic. Un microscope, c'est lourd et c'est encombrant alors j'ai voulu simplifier le processus", raconte le jeune homme.

D'où le projet "Voir". Comment ça marche? "Un microscope, c'est surtout une lentille", explique Mokhtar Bacha. Il a donc fabriqué un prototype de coque pour smartphone qu'il suffit de fixer sur son appareil pour obtenir un grossissement jusqu'à 400x et prendre des photos et vidéos microscopiques en haute résolution. Il a aussi inventé un système de clip pouvant s'adapter sur n'importe quel appareil. Des outils fabriqués par imprimante 3D dont le coût n'est pas très important, pointe-t-il.

Une application mobile en cours de développement vient compléter l'ensemble. Objectif: pouvoir identifier ce qui est observé et le partager. Et pourquoi pas à l'avenir pouvoir diagnostiquer directement le paludisme à l'aide d'un échantillon de sang et de son smartphone?

Prix de l'innovation

Si Mokhtar Bacha a l'intention de poursuivre sa scolarité jusqu'au bac, il compte bien pousser plus loin son projet "Voir" via une start-up. Un long chemin attend donc encore l'entrepreneur dans l'âme pour mener à bien son plan. A qui pourrait se destiner cette invention? Le lycéen a déjà une petite idée sur la question: les gens passionnés de sciences et les chercheurs mais pas seulement. "Voir peut aussi intéresser l'éducation", estime-t-il. Dans les salles de classe par exemple.

Avec son projet "Voir", Mokhtar Bacha vient de remporter le prix Maif de l'innovation dans le concours "Make it happen" organisé par la plateforme de crowdfunding Ulule, l'espace de co-working WoMa et la plateforme d'innovation Soon Soon Soon. Créé pour encourager la création de produits innovants, le concours proposait aux porteurs de projets retenus d'élaborer leur prototype et de mener une campagne de financement participatif sur Ulule. "Voir" a ainsi collecté 5.108 euros sur un objectif de 5.000 euros.

En recevant son prix, jeudi soir, Mokhtar Bacha n'a pas manqué de remercier sa famille qui le soutient. Et il a évoqué Steve Jobs annonçant il y a dix ans que l'iPhone était une révolution. Avec le prix de l'innovation, le projet "Voir" bénéficie d'une dotation de 5.000 euros. De quoi le mettre sur les rails. Reste à savoir si, comme l'iPhone, il sera une révolution.

Source : challenges.fr

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 > >>