Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

technologies-multimedia

Un clavier virtuel multipoint par Microsoft

17 Décembre 2009, 21:01pm

Publié par Grégory SANT

Microsoft a récemment obtenu les droits sur un brevet décrivant un nouveau type de clavier virtuel. En effet, la société explique que « les claviers virtuels actuels présentent une ergonomie et des touches, qui ne sont pas assez adaptables pour l'utilisateur ». Le document précise également que ces derniers ne sont pas optimisés pour les personnes dotées de petits ou longs doigts.

Microsoft décrit ainsi une surface tactile multipoint capable de détecter non seulement une pression du doigt mais aussi de différencier cette dernière de la paume de la main de l'utilisateur. Lorsque la main d'une personne est reconnue à un endroit précis de cette surface tactile, le clavier est automatiquement réaligné afin de présenter une meilleure ergonomie.

Reste à savoir si ce brevet a été déposé par précaution ou si cette technologie sera implémentée au sein de Windows sur PC ou Microsoft Surface.

Microsoft Multi touch keyboard
Source : clubic.com

Voir les commentaires

Nexus One : le Google Phone

13 Décembre 2009, 20:19pm

Publié par Grégory SANT

C'est au tour du Wall Street Journal de confirmer les différentes informations sorties très récemment sur le Google Phone. Selon le journal, il a pour nom Nexus One. Le WSJ insiste notamment sur le fait que le géant de l'internet vendra directement son téléphone sans passer par les opérateurs. Sa commercialisation interviendra début 2010.

Un des testeurs n'a pas pu s'empêcher de publier une image de l'appareil. Pour lui, le Google Phone est un iPhone avec un écran un peu plus grand et une roulette de défilement. L'écran tactile serait de grande qualité.

En tout cas, cette annonce risque de secouer les partenaires de Google, notamment Verizon et Motorola qui ont mis le paquet sur le Droid.

Source : igeneration.fr

Voir les commentaires

Concept-phone “Conduit” par Tirshathah Hunter

7 Décembre 2009, 20:52pm

Publié par Grégory SANT

Le “Conduit” est un concept de smartphone développé par le designer Tirshathah Hunter pour le compte du Coréen Sky/Pantech. C’est en réalité un appareil multi-fonctions qui fait office de station de travail mobile comme de téléphone portable.

Ce concept se détache pour laisser apparaitre trois appareils : Une station mobile avec affichage flexible et stylet, un téléphone classique avec caméra vidéo et enfin un téléphone simple. Cer dernier nécessite l’utilisation de la commande vocale pour fonctionner (voix et messaging).

Intéressant concept, mais un peu compliqué dans l’ergonomie.

3164_0333c6547a569e73b11c51987f0e643a

3164_662118d7a68659e612eadd25c2d38975

3164_275ed61b1fa16884083de2f3c2b66f63

3106_b9da17664911ab5f0fd5a8736935f85e

Source : w3sh.com

Voir les commentaires

Les coques Chrome slider pour iPhone

4 Décembre 2009, 20:24pm

Publié par Grégory SANT

Sous leur magnifique apparence brillante, ces nouvelles coques iPhone par Incase cachent en leur intérieur un revêtement fluorescent pour le moins très original. Disponibles en 4 couleurs différentes (noir, doré, argenté ou bronze), les Chrome Slider protégeront durablement votre téléphone avec classe et esthétisme. Prix : 35 $.

incasechromeslider

Source : geekandhype.com

Voir les commentaires

Digital Yurt par Steelcase

24 Novembre 2009, 23:02pm

Publié par Grégory SANT

digital yurt
 
La Digital Yurt © Steelcase
 

 

Difficile de tenir une réunion ou une conversation privée en open-space. Bruit ambiant ou problème de confidentialité... Le "tout transparent" peut avoir des effets pervers. Pour pallier ces inconvénients, Steelcase a conçu un espace spécial inspiré des yourtes mongoles, la Digital Yurt. Les matériaux qui composent la structure permettent une isolation phonique bien appréciable et la table peut servir de paperboard rond. Huit personnes peuvent prendre place dans cette yourte dont l'éclairage, déclenché par des capteurs sensoriels, varie en fonction de l'utilisation que l'on souhaite en faire. 

 

 

 

 

 

 

 

Source : journaldunet.com

Voir les commentaires

Les futures tablettes d'Apple

21 Novembre 2009, 20:38pm

Publié par Grégory SANT


Le journal taïwanais DigiTimes indique que  les fabricants pensent qu’il y aura maintenant deux modèles de tablettes Apple: une tablette de 9,7 pouces avec écran OLED fabriqué par LG, plus la version 10,6 pouces dont nous avons déjà entendu parler.

Rien n’est confirmé, bien sur, mais cela fait un moment qu’on entend parler d’un accord de 500 millions de dollars signé entre Apple et LG pour la fourniture d’écrans.

DigiTimes indique que les panneaux OLED 9,7 pouces coûtent environ 500$ de nos jours, et que l’écran représenterait environ 30% du prix de l’appareil, ce qui nous fait une tablette coûtant entre 1500$ et 1700$ lorsqu’elle sortira au second trimestre de l’année prochaine. Les prix de l’OLED devraient baisser au cours des prochaines années. Pour la version 10,6 pouces, elle devrait se situer dans la fourchette 800$ à 1000$.

Source : gizmodo.fr

Voir les commentaires

Le nouveau périphérique de contrôle par Microsoft

21 Novembre 2009, 20:33pm

Publié par Grégory SANT

Des chercheurs affiliés aux laboratoires de recherche et de développement de Microsoft proposent une nouvelle vision de l'interface homme-ordinateur. Elle se concrétise par une surface déformable qui ajoute une coordonnée supplémentaire aux axes x et y traditionnellement employés par nos souris.

Depuis quelques années, de nouvelles interfaces physiques font leur apparition dans le domaine des nouvelles technologies. Des écrans tactiles multi-touch , présents sur l'iPhone, aux dispositifs de capture du mouvement comme ceux employés sur la Wii le projet Natal présenté à l'E3 2009 par Microsoft, nombreuses sont les innovations dans le domaine.

Le nouveau périphérique de contrôle, dévoilé par Microsoft, propose d'apporter une dimension supplémentaire aux interfaces multi-touch actuelles. Le but est de rendre palpable ce type de contrôleur en permettant à l'utilisateur la sélection tactile traditionnelle accompagnée de la possibilité d'étirer, de frotter ou d'écraser la surface qui fait office d'interface.

(Cliquer pour agrandir.) A gauche, application d'une pression sur la poche de ferrofluide. Au centre, représentation des modifications du champ magnétique générées par la présence de cette poche. A droite, modélisation tridimensionnelle de la pression initiale. © Microsoft

Concrètement, cette version tridimensionnelle des dispositifs tactiles permet la manipulation de volumes, une avancée qui autoriserait par exemple la sculpture d'objets d'une manière plus aisée qu'avec les interfaces actuelles. Car il s'agit ici d'exploiter notre sens tactile, notamment la sensation de pression sur laquelle les interfaces actuelles font l'impasse, à l'exception de dispositifs lourds et couteux employés en réalité virtuelle.

Le dispositif se compose d'une surface génératrice de champs magnétiques et qui peut détecter la présence d'un objet métallique placé au-dessus d'elle. Cet objet peut être simple mais la surface peut aussi déterminer des changements morphologiques d'une poche emplie d'un ferrofluide, c'est-à-dire un liquide contenant en suspension de la limaille de fer. Les applications peuvent ainsi largement varier.

Saisir l'impalpable

Pour lors cette interface de contrôle d'un nouveau genre, dispose de 64 bobines magnétiques recouvertes par des câbles hélicoïdaux pour une surface sensitive de 100 cm². Un des chercheurs, Stuart Taylor du centre de recherche Microsoft de l'Université de Cambridge, n'hésite pas à comparer le système avec une guitare électrique. « Si vous perturbez le champ, un courant est généré et conduit par la bobine. »

(Cliquer pour agrandir.) Schéma du système embarquant une poche de ferrofluide. © Microsoft

La prochaine étape concerne la mise au point d'un retour de force. Les chercheurs espèrent générer cette résistance physique en appliquant un courant aux bobines qui influenceraient la disposition des objets ou particules métalliques de la surface. A terme ce type de procédé permettrait de sentir littéralement la résistance d'un objet virtuel sous ses doigts. Un procédé intéressant en matière de réalité virtuelle et réalité augmentée, mais aussi pour un meilleur accès des mal-voyants au numérique.

Manipuler physiquement des objets immatériels, un rêve de science-fiction qui commence à prendre forme. Les laborantins de Microsoft n'en sont cependant qu'aux prémices et avouent eux-mêmes ne pas saisir la totalité des champs d'applications possibles à plus long terme.

A gauche le prototype capable de détecter les mouvements d'objets métalliques, on distingue clairement les 64 bobines. A droite une poche de ferrofluide, des billes métalliques et une boîte contenant des billes dont la taille ne dépasse pas les 2 mm. © Microsoft
A gauche le prototype capable de détecter les mouvements d'objets métalliques, on distingue clairement les 64 bobines. A droite une poche de ferrofluide, des billes métalliques et une boîte contenant des billes dont la taille ne dépasse pas les 2 mm. © Microsoft
Source : futura-sciences.com

Voir les commentaires

Clavier virtuel pour téléphone portable

13 Novembre 2009, 19:03pm

Publié par Grégory SANT

Image


Plusieurs technologies de clavier virtuel sont en cours de développement, et on se souvient surtout du brevet de projection de clavier déposé par Samsung. Nokia vient de déposer un nouveau brevet sur une technologie similaire nommée “Mobile device with virtual keyboard”.


Cette technologie fait appel à la caméra du téléphone portable pour non pas projeter un clavier, mais reconnaitre les mouvements de frappes. Le clavier virtuel se trouvant lui sur l'écran du téléphone. Le téléphone vient avec un support pour que l'utilisateur puisse taper à deux mains.

Voir les commentaires

Console Samsung WM par Wilson Song

6 Novembre 2009, 21:31pm

Publié par Grégory SANT

Un concept design de console portable souple par Wilson Song.

Samsung WM

Il y’a des bonnes idées. La portabilité avec le coté souple, le design élégant, la détection de mouvement des pieds…

Mais toutes ne sont pas applicables.

  • La souplesse, ça donne pas confiance en la solidité.
  • Le design pas assez gamer. Ni hardcore, ni casual.
  • La détection de mouvement pas pratique (les genoux dans la trajectoire, il faut pas jouer couché, …

Source : gamesandgeeks.com

Voir les commentaires

Quand les mobiles tissent leur Toile

5 Novembre 2009, 20:35pm

Publié par Grégory SANT

Au-delà des technologies (contrairement à l’internet, le développement des réseaux mobiles est, lui, centralisé, et peu ouvert aux contributions de type “libres”), ce que font les adolescents de leurs mobiles montre qu’il reste encore beaucoup à faire si l’on veut “libérer” (et donc, développer) les usages en la matière.

Pour bon nombre d’adultes, le mobile est encore en effet “un objet hyperpersonnel, voire une « boîte noire » intime et individuelle” dont on doit protéger les données (n° de téléphones, photos, messages SMS personnels ou professionnels) ou, au contraire, dont on cherche à percer les secrets (afin d’espionner conjoints, enfants, concurrents…).

Pour les adolescents, a contrario, les portables sont souvent “aussi peu confidentiels et intimes que le sont leurs blogs (…) Véritables espaces de mise en scène identitaire et d’exposition de soi”, ils le font d’ailleurs souvent “visiter comme un musée” de photos, sonneries, vidéos, concerts à emporter permettant de faire partager ses découvertes à la communauté : l’archivage n’a de sens que s’il peut être montré.

A rebours du cliché, le mobile ne serait plus “l’emblème de la société individualiste et atomisée : on observe en réalité des comportements collectifs et collaboratifs” permettant, à l’image de la décentralisation de la Toile, la constitution de “groupes aux frontières floues (…) : il n’y a rarement qu’un seul centre, mais plutôt une pluralité de noyaux autour desquels se produisent les évènements de la sociabilité adolescente”.

Le Gripic note ainsi que “l’on observe de moins en moins de signes d’exaspération ou de manifestation de gêne dans les scènes de vie publique”, et que les règles tacites font de plus en plus consensus. Dans le même temps, et même s’il “semble continuer d’échapper aux régulations officielles et en particulier aux lois qui criminalisent progressivement certains de ses usages, le mobile fait bien l’objet d’une pénalisation croissante, comme en témoigne la récente loi sur la prévention de la délinquance votée en avril 2007 et contenant un amendement spécial concernant le happy slapping”.

 

Source : internetactu.net

Voir les commentaires