Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Sculptures dynamiques de Theo Jansen-suite

31 Août 2009, 21:16pm

Publié par Grégory SANT

The jansen


Source : youtube.com yatzer.com

Voir les commentaires

L'HoloiPhone 2012

31 Août 2009, 21:09pm

Publié par Grégory SANT


Source : youtube.com

Voir les commentaires

L'Aerotel : un hôtel dans le vent

31 Août 2009, 21:06pm

Publié par Grégory SANT

Prévu pour être installé n'importe où dans le monde, l'Aerotel serait une structure flottante de 200 m de large reliée à un ponton par des câbles. Le bâtiment comporterait, outre les chambres d'hôtels, des cafés, des restaurants et des jardins d'hiver. © Alexander Asadov Architectural Studio

Source : linternaute.com

Voir les commentaires

Des batteries imprimables !

31 Août 2009, 21:01pm

Publié par Grégory SANT

Epaisseur : moins de un millimètre. Poids : moins de un gramme. Cette batterie ultrafine, réalisée à l'Institut Fraunhofer, a une autre particularité : elle se fabrique à l'aide de techniques d'impression, peu coûteuses. De quoi alimenter des cartes à puces, voire des cartes postales... Sa durée de vie, en revanche, est courte.

L'électronique imprimable est la spécialité du laboratoire de Reinhard Baumann, au sein du centre de recherche sur les nanosystèmes électroniques (Enas, pour Elektronische Nanosysteme), situé à Chemnitz (Allemagne) et qui dépend de l'Institut Fraunhofer.

Avec les puces RFID, les techniques d'impression et l'électronique souple ont montré toute l'étendue de leurs possibilités. Au laboratoire, les voies explorées sont parfois étonnantes, comme celle de l'écran souple, voire élastique, ou les vêtements générateurs d'électricité.

En revanche, les progrès restaient limités pour le stockage de l'électricité, les batteries étant toujours nettement plus volumineuses. Reinhard Baumann vient de franchir un pas important avec une batterie imprimable et réellement fonctionnelle, au point qu'un modèle industrialisable est prévu pour la fin de cette année.

Possibilités limitées mais prometteuses

Les chercheurs allemands la réalisent par une technique semblable à celle utilisée pour les T-shirts personnalisés. Une presse applique une encre conductrice sur un masque reposant sur le substrat. Le procédé est très peu coûteux et propice à une production en grandes quantités.

Cette batterie extrêmement fine (moins de un millimètre) est composée de plusieurs couches, dont une anode en zinc et une cathode en manganèse. Le modèle réalisé, d'environ six centimètres sur deux et pesant moins de un gramme, fournit une tension de 1,5 volt. Le communiqué – succinct – du centre de recherche allemand précise que plusieurs éléments peuvent être connectés en série pour obtenir 3, 4,5 ou 6 volts. L'ampérage n'est pas indiqué.

Quelle que soit l'intensité fournie, les applications de cette batterie miniature resteront limitées puisque, par nature, sa durée de vie est réduite. Les deux surfaces métalliques, de zinc et de manganèse, en effet, se désagrègent au fil de l'utilisation...

L'équipe lui a déjà trouvé une application possible : les cartes de vœux dont l'électronique de bord joue une musique quand on les ouvre.

 

Quelques centimètres carrés pour une épaisseur inférieure au millimètre : cette batterie peut se glisser dans de multiples dispositifs et préfigure des appareils miniatures et autonomes. © Enas

Source : futura-sciences.com

Voir les commentaires

Google Maps : l'information trafic participative temps réel

31 Août 2009, 20:58pm

Publié par Grégory SANT

Logo de Google Maps
Google va mettre à contribution les automobilistes pour enrichir l'offre d'information trafic en temps réel de son service de cartographie en ligne. Les utilisateurs de la version mobile de Google Maps seront effectivement invités à partager leur position et leur vitesse avec les serveurs de Google, permettant de cartographier le trafic sur les axes qui ne sont pas déjà couverts par les partenaires du géant de l'internet.

TomTom propose déjà en partenariat avec Vodafone en Europe et SFR en France un service similaire baptisé High Definition Traffic, reposant quant à lui sur la fréquentation des relais téléphoniques bordant les routes. L'approche de Google fournit quant à elle une cartographie plus précise mais touche une population moindre, puisqu'elle requiert l'intervention du mobinaute et un téléphone équipé d'une puce GPS.

Google promet d'ailleurs qu'aucune information personnelle ne sera conservée et que les utilisateurs de Google Maps pourront refuser de participer à l'information trafic.
Trafic participatif dans Google Maps
Les européens sont pour l'heure épargnés par ces considérations de confidentialité puisque le service n'est dans un premier temps déployé qu'aux États-Unis.

Cette cartographie enrichie sera consultable depuis le site internet mais aussi et surtout depuis l'application mobile disponible sur de nombreuses plateformes. Reste que contrairement à TomTom, Google ne propose pas de logiciel de guidage tirant automatiquement parti de ces données. À moins que le géant de l'internet n'ait prévu de se lancer prochainement dans la navigation routière...






Source : clubic.com

Voir les commentaires

Disc Grid : une sculpture dans le vent

5 Août 2009, 19:58pm

Publié par Grégory SANT

Voir les commentaires

Transformez votre Smart en voiture de rêve

5 Août 2009, 19:57pm

Publié par Grégory SANT

Voir les commentaires

Eolienne verticale compacte HelyxTM

5 Août 2009, 19:54pm

Publié par Grégory SANT

Voir les commentaires

Nouvelle C3 VisionDrive

5 Août 2009, 19:50pm

Publié par Grégory SANT

 
 
Avec sa nouvelle C3, Citroën confirme son retour au premier plan. Alors que la marque aux chevrons fête ses 90 ans en 2009, le constructeur a su se renouveler pour séduire une clientèle plus jeune. Le Visiodrive C3 en est d'ailleurs la parfaite illustration.

Nouvelle Citroën C3

Quelque chose a changé. Si Citroën a longtemps eu une image « vieillotte », avec des voitures idéales pour les pères de famille – voire les grands-pères – cela n'est plus tout à fait vrai aujourd'hui. Le premier renouvellement de la gamme, avec la C3 première du nom en tête, avait déjà fait souffler un vent de fraîcheur. Un vent qui s'est intensifié à la présentation du concept-car DS Inside et qui devient une véritable tempête au moment où Citroën dévoile sa nouvelle C3.

Nouvelle Citroën C3
Une nouvelle expérience de conduite
Avec ses lignes fluides et dynamiques, son design innovant – le pare-brise n'a pas fini de faire parler de lui – la nouvelle C3 a toutes les cartes en main pour séduire une clientèle jeune, en quête de nouvelles expériences. Car c'est bien de cela qu'il s'agit, à en croire les responsables de Citroën, qui n'hésitent d'ailleurs pas à employer un néologisme pour qualifier leur nouveau modèle : la nouvelle C3 n'est donc pas une simple voiture compacte, c'est un Visiodrive.
Nouvelle Citroën C3

A chaque fois qu'un constructeur lance un nouveau modèle, la nouvelle expérience de conduite est évoquée. Pourtant, ce poncif prend tout son sens avec la nouvelle Citroën C3. Tout tient en un seul mot : Zénith. Tel est le nom du pare-brise « révolutionnaire » dont est dotée cette nouvelle C3. Au vu de sa longueur exceptionnelle, ce pare-brise est une petite prouesse technologique. Avec une telle surface vitrée, l'intérieur de l'habitacle est littéralement inondé de lumière, si bien que les occupants de la voiture ont quasiment l'impression d'être à l'extérieur… tout en étant à l'intérieur.

Nouvelle Citroën C3
Le confort à tous les niveaux
Avec le Zénith, Citroën a carrément qualifié sa nouvelle C3 de « berline au plus grand pare-brise et au plus petit toit du marché ». Voilà de quoi offrir aux passagers un confort à toute épreuve. Un confort visuel, donc, mais aussi acoustique – le bruit atténué du moteur permet de profiter à plein du système audio high-tech –, vibratoire et olfactif. Oui, oui, olfactif, et ce, grâce à la présence d'un parfumeur d'ambiance !
Nouvelle Citroën C3

A l'intérieur, les passagers sont donc choyés. Dans le coffre, bagages et autres sacs de provision prendront place dans un volume de 300 litres. Un volume honnête sans être exceptionnel (c'est tout de même bien plus que ses concurrentes françaises, la Peugeot 207 et la Renault Clio), mais complété par divers rangements répartis dans l'habitacle.

Honnête sans être exceptionnel. Voilà qui devrait également assez bien qualifier la palette de motorisations proposées au lancement de la nouvelle C3... même si Citroën n'a pas encore dévoilé tous les moteurs qui équiperont sa petite berline.

Nouvelle Citroën C3
Citroën voit loin
Seule certitude, le constructeur automobile français va surfer sur la vague écolo. La nouvelle C3 bénéficiera dès son arrivée sur le marché d'un moteur HDI 90 FAP n'émettant que 99 g/km de CO2. La tendance verte devrait être confirmée en 2011, puisque Citroën a d'ores et déjà annoncé que sa C3 recevrait des blocs diesel nouvelle génération qui, couplés au système Stop & Start, émettront entre 90 et 95 g/km de CO2. Les versions essence ne seront pas en reste avec des moteurs 3 cylindres qui resteront aussi sous le seuil des 100 g/km.
Source : masculin.com

Voir les commentaires

Ferrari 458 Italia

5 Août 2009, 19:31pm

Publié par Grégory SANT

Ferrari présentera au prochain salon de Francfort la remplaçante de la F430, la 458 Italia, avec, selon les propres termes du constructeur italien, "la volonté de rompre avec la gamme précédente ". Elle sera d'ailleurs la première auto de la marque à pouvoir bénéficier d'une motorisation hybride !

Parlons d'abord du moteur de la version "thermique"… La 458 Italia reçoit un V8 dont la cylindrée grimpe à 4,5 l pour une puissance de 570 ch à 9000 trs/min et un couple de 540 Nm à 6000 trs/min alors que 80 % du couple est disponible à partir de 3250 tr/min ! Elle devrait littéralement "arracher" le bitume avec un rapport hallucinant de 2,42 kg/ch. La 458 Italia revendique 325 km/h en vitesse de pointe et exige 3,4 secondes pour passer de 0 à 100 km/h. De quoi faire rougir de jalousie les Audi R8 et autres Lamborghini Gallardo. Comme précisé un peu plus haut, Ferrari annonce donc qu'une version hybride, une vraie révolution pour la marque italienne, est en préparation. Une Ferrari hybride, qui aurait pu imaginer cela il y a seulement quelques années ? On pourra vraisemblablement la découvrir au salon de Los Angeles, en fin d'année.
Ferrari 458 Italia - La révolution rougeFerrari 458 Italia - La révolution rougeFerrari 458 Italia - La révolution rougeFerrari 458 Italia - La révolution rouge
Sur le plan esthétique, la 458 Italia reçoit une calandre centrale avec prises d'air latérales et de petits ailerons montés devant les radiateurs. Ces éléments technologiques offrent de surcroît une charge verticale en augmentation de la vitesse et pouvant se déformer de façon aéro-élastique dans l'optique de diminuer la résistance à travers la réduction d'entrée des radiateurs. Bienvenue dans un autre monde !

Le mot de la fin sera pour Ferrari : " Ce nouveau modèle constitue une synthèse de créativité, passion, style et innovation technologique ". Absolument !

F. Grimpret  Source : yahoo.com

Voir les commentaires

1 2 3 > >>