Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Style rétro 70's pour vos coussins

30 Août 2013, 20:19pm

Publié par Grégory SANT

Coussin cassette audio rétro

La cassette audio a beau avoir été reléguée aux oubliettes depuis l’avènement du CD (lui-même en voie de disparation avec l’avènement du MP3), elle n’en reste pas moins un objet culte pour les amateurs de musique. Elle revient même en force, mais cette fois sous forme d’objet déco : Un coussin moelleux imprimé à l’effigie de cette bonne vieille cassette audio.

 

Coussin cassette audio

 

Si vous n’êtes pas du genre mélomane, mais que l’idée d’avoir un coussin rétro inspiré d’un objet culte vous plaît, alors vous pouvez toujours opter pour cet autre coussin rétro en forme de téléviseur noir et blanc qui rappelle les modèles des années 60/70.

Coussin poste TV rétro

 

Coussin téléviseur rétro noir et blanc

Source : leblogdeco.fr

Voir les commentaires

Des chocolats stylés par La Grande Epicerie de Paris et Daniele Mercier

30 Août 2013, 20:12pm

Publié par Grégory SANT

easter_2013_kaleidoscope_la_grande_epicerie_de_paris_le_bon_marche_2b.jpg
La Grande Epicerie de Paris et le chocolatier Daniel Mercier ont collaboré ensemble  pour cette collection de chocolats au style géométrique.
easter_2013_kaleidoscope_la_grande_epicerie_de_paris_le_bon_marche_3b.jpg
Source : mocoloco.com

Voir les commentaires

Aston Martin DBC par Samir Sadikhov

30 Août 2013, 20:06pm

Publié par Grégory SANT

aston martin DBC concept by samir sadikhov

Le designer Samir sadikhov a présenté sa dernière étude de style d'une Aston Martin complètement repensé. surnommé le « concept DBC », l'Aston s'écarte du traditionnel capot allongé et du pont court et intègre une silhouette raffinée qui fait référence à la DBR1.

Source : designboom.com

Voir les commentaires

Lampe APOLLO par Dan Yeffer et Lucie Koldova

30 Août 2013, 20:02pm

Publié par Grégory SANT

Lampe design APOLLO par La Chance x Dan YEFFET & Lucie KOLDOVA

Le duo de designers Dan Yeffet et Lucie Koldova signe le design d »une superbe lampe – intitulée APOLLO – pour l’éditeur qui monte La Chance

 

 

APOLLO est une lampe design – à poser au sol ou sur un meuble – qui combine à merveille la brutalité du Marbre blanc de Carrare (le Marbre de Marquina pour l’édition noire) avec la finesse et la transparence du verre soufflé. Chaque détail de la pierre est mis en valeur par la lumière émise par la l’éclairage LED. Sa base inclinée donne l’impression que la lampe vient de se poser, tout comme la capsule spatiale américaine éponyme.

La lampe APOLLO est signée par le duo de designers international : Dan Yeffet est israélien; Lucie Koldova vient de République Tchèque. Ils se sont rencontrés en dessinant aux côtés d’Arik Levy et ont commencé à travailler ensemble en 2010. Leurs créations ont depuis été exposées dans plusieurs galeries à Paris, New-York et Prague…

Lampe design APOLLO par La Chance x Dan YEFFET & Lucie KOLDOVA

Dimensions • H 45 cm, D 43 cm.

Lampe design APOLLO par La Chance x Dan YEFFET & Lucie KOLDOVA

 Source : deco-design.biz

Voir les commentaires

Iris Van Herpen et Jólan Van der Wiel ont développés une nouvelle collection étonnante

29 Août 2013, 18:18pm

Publié par Grégory SANT

Dresses Grown with Magnets in style fashion art CategoryDresses Grown with Magnets in style fashion art Category s
La styliste néerlandaise Iris Van Herpen a collaboré avec le designer basé à Amsterdam Jólan van der Wiel pour créer une paire robes inspirée par la nature. Van der Wiel a imaginé des aimants assemblés  pour concevoir ces robes phénoménales qui sont faites par attraction et répulsion de forces magnétiques.

Dresses Grown with Magnets in style fashion art Category

Dresses Grown with Magnets in style fashion art Category

Source : design-milk.com

Voir les commentaires

i-H2GO : des jouets alimentés par des piles à combustible

29 Août 2013, 18:15pm

Publié par Grégory SANT

"La i-H2GO se positionne entre jouet high-tech et kit d'éducation"Horizon Fuel Cell Technologies a annoncé le lancement de i-H2GO, une voiture-jouet radiocommandée alimentée par des piles à combustible et contrôlée par des smartphones et des tablettes.

Le nouveau produit incorpore un système d'alimentation à hydrogène miniaturisé, une station d'approvisionnement en hydrogène avec en option la possibilité d'utiliser l'énergie solaire ou une connexion USB ; il utilise une application iOS conçue spécialement qui élimine le besoin des unités de contrôle conventionnelles des voitures radiocommandées.

La pile à combustible à hydrogène de la i-H2GO convertit l'hydrogène et l'oxygène en énergie électrique, elle est complétée par un super condensateur pour bénéficier d'une puissance à l'accélération. La station d'approvisionnement extrait l'hydrogène de l'eau en utilisant un électrolyseur PEM alimenté par un petit panneau solaire ou un port USB pouvant être branché simplement à un ordinateur portable.

 

L'application iOS à présent disponible sur iTunes offre deux choix pour la conduite interactive via un écran tactile et des contrôles d'accélérateur. L'un de ces modes de contrôle inclut une fonctionnalité « gyro », permettant aux utilisateurs de diriger en inclinant leur téléphone ou tablette à la manière d'un volant.

S'appuyant sur le succès de la série H-Racer primée d'Horizon (qui a reçu en 2006 le prix « Meilleure invention » de Time Magazine et en 2007 le prix BusinessWeek IDEA), la i-H2GO se positionne entre un jouet high-tech et un kit d'éducation à la science. Le boîtier transparent et l'éclairage à LED révèle le fonctionnement interne et les processus électrochimiques en temps réel.

"Nous sommes très enthousiasmés du lancement de la i-H2GO, qui coïncide avec le dixième anniversaire d'Horizon", a déclaré Taras Wankewycz, fondateur et responsable du marketing d'Horizon. "Ce produit non seulement illustre certains des principes à la base des systèmes des véhicules à hydrogène grandeur nature proches du lancement commercial, mais offre aussi un moyen de bien s'amuser. L'utilisation de nouveaux contrôles par smartphone et tablette constitue une alternative passionnante aux unités de contrôle RC standard et, surtout, les utilisateurs n'ont plus à se soucier d'avoir à acheter des batteries supplémentaires".

La i-H2GO peut être commandée sur la boutique en ligne Horizon. Elle est également disponible à la revente pour les distributeurs spécialisés et les revendeurs.

Source : enerzine.com

Voir les commentaires

Ferrari 458 Italia

29 Août 2013, 18:10pm

Publié par Grégory SANT

The all-new Ferrari 458 Speciale debuts at the 2013 Frankfurt Motor Show

Ferrari a préparé une version améliorée de la vénérable458 Italia pour ses débuts au salon de l'automobile de Francfort. Le cheval cabré a couvert la 458 d'améliorations avec son aérodynamique améliorée pour augmenter la puissance. Cette variante spéciale promet d'ajouter une dose supplémentaire d'excitation à une voiture de sport, déjà considérée comme l'une des meilleures par beaucoup de pilotes.Ferrari says the 458 Speciale boasts its most powerful naturally aspirated V8 ever The all-new Ferrari 458 Speciale debuts at the 2013 Frankfurt Motor ShowThe 458 Speciale runs Fiorano in 1:23.5The Speciale's Side Slip Control system gives the driver more control and confidenceThe 458 Speciale will make its debut on September 10The 458 Speciale can hit 62 mph in 3 seconds
Source : gizmag.com

Voir les commentaires

Des claviers aléatoires pour protéger vos smartphones

29 Août 2013, 18:02pm

Publié par Grégory SANT

Le code PIN, élément de protection jugé trop faible

Pour pallier un accès trop facile aux données d’un smartphone, une entreprise a mis au point une application qui devrait dérouter les potentiels voleurs.

Pour l’instant, toutes les données accessibles depuis les smartphones et tablettes n’opposent qu’un simple obstacle pour y accéder : un digicode de quatre chiffres. Cela paraît bien peu au vu du degré de confidentialité que peuvent avoir les informations qui s’y trouvent. S’il n’est pas encore possible d’augmenter la complexité des mots de passe ou de limiter le nombre de tentative pour les entrer, l’application CodeScrambler donne un moyen pour éviter que les regards indiscrets ne captent trop aisément la courte combinaison. En effet, l’application fait apparaître un clavier aléatoire sur le smartphone dont le but est de dérouter de potentiel voleur.

 

Un clavier aléatoire pour entrer le code PIN

Car en effet pour débloquer un smartphone, des personnes malintentionnées essayent généralement, préalablement au vol, de distinguer le code PIN d’un individu au moment où celui-ci le tape. Autre technique : les traces de doigts sur l’écran peuvent également indiquer les touches les plus couramment utilisées. CodeScrambler permet donc de remplacer le clavier de déblocage habituel par un clavier disposant les chiffres aléatoirement à chaque fois que l’appareil est de nouveau allumé. Seul problème de cet outil, toutefois : celui-ci est proposé par la plate-forme Cyndia store qui n’est pas officiellement reconnue par Apple. Pour y accéder, il faut donc« jailbreaker » l’appareil, c’est-à-dire avoir effectué des modifications qui permettent de contourner des restrictions mises en place par le système d’exploitation. Si cette opération n’est pas illégale, le fabricant déclare que cet acte annule la garantie de l’appareil et le rend plus susceptible d’être contaminé par des appareils malveillants.

 

Apple travaillerait sur une solution plus efficace

Apple ne propose pas encore de solution pour résoudre ce problème. Mais tout laisse à croire que l’entreprise travaillerait dans ce domaine et sera certainement en mesure de proposer un lecteur d’empreinte digitale dans une de ses futures versions. Situé en bas du smartphone ou de la tablette, il permettra de vérifier l’identité de l’utilisateur. Le rachat de la société AuthenTec en Juillet 2012, pour 356 millions de dollars (274 millions d’euros) confirme cette volonté de travailler dans ce domaine. En effet, cette dernière est spécialisée dans les logiciels de sécurité pour PCs et mobiles. Elle travaille également sur des projets de capteurs digitaux. L’enjeu des écrans d’accueil n’est pas seulement sécuritaire : il est aussi financier. On peut le constater avec l’initiative de Locket qui permet de rémunérer les utilisateurs à chaque fois qu’ils déverrouillent leurs mobiles.

Source : atelier.net

Voir les commentaires

L'histoire des inventions revisitée

28 Août 2013, 21:21pm

Publié par Grégory SANT

Un utilisateur a souvent le choix entre plusieurs

C'est l'usage qui détermine le succès d'une innovation et pas forcément son "avance" technologique. L'historien anglais David Edgerton trace l'histoire des inventions sous le prisme du cycle apparition-disparition-réapparition.

 

Il n'y a pas d'invention ni d'innovation sans usage. Le dernier mot revient donc aux clients et non pas aux scientifiques. Ce constat d'évidence ferait sans doute l'unanimité parmi les entreprises innovantes : même si une innovation améliore la vie quotidienne, ce n'est pas suffisant pour garantir sa réussite. On se souvient par exemple que les ventes de l'iPod conçu par Apple ont végété durant plusieurs années. Il a fallu attendre que l'usage de la musique dématérialisée progresse et que la plateforme de téléchargement iTunes apparaisse pour que l'iPod connaisse un succès aussi imprévisible que spectaculaire.

 

L'observation selon laquelle les usages dépendent non pas de la force d'une invention mais d'un faisceau de facteurs sociaux, voire politiques, sert de fil directeur au livre "Quoi de neuf ?" de l'historien anglais Thomas Edgerton. Ce livre est original à plus d'un titre. D'abord, il est écrit par un historien, et non pas par un consultant en innovation dont les preuves sont souvent réduites à sa pratique commerciale. Ensuite, il s'agit d'un historien anglais, plus empirique que les chercheurs français qui préfèrent les concepts aux faits, et moins emphatique que les professeurs des universités américaines dont les ouvrages ne sont jamais rien moins que révolutionnaires.

Régulièrement des techniques anciennes revoient le jour

Pierre-Louis Desprez, Kaos Consulting
Crédits photo : shutterstock.com
Un utilisateur a souvent le choix entre plusieurs techniques, l'ancienne ayant l'avantage d'être perçue comme plus robuste et souvent moins coûteuse.
Pierre-Louis Desprez, directeur général du cabinet de conseil en innovation et en marketing Kaos Consulting.

 

Enfin, sa lecture est extrêmement instructive sur l'ensemble du XXe siècle grâce aux multiples exemples qui illustrent sa thèse principale : une technique connaît un cycle en trois temps, apparition-disparition-réapparition. C'est surtout la phase dite de réapparition qui suscite la réflexion. Régulièrement des techniques anciennes revoient le jour, ne serait-ce que parce qu'elles sont connues. Ce constat devrait semer le doute chez tous ceux, dirigeants ou apôtres de la nouveauté à tout prix, qui ne jurent que par la vitesse du progrès... et finissent par s'étourdir eux-mêmes.

 

Prenons un exemple sur lequel s'arrête Edgerton : le préservatif. En 1981, 4,9 milliards de préservatifs sont produits dans le monde, contre 12 milliards au milieu des années 1990. En raison du sida, les ventes de préservatifs explosèrent, conférant à cette technique très ancienne une respectabilité comparable à celle de la pilule, alors que jusqu'au milieu des années 1980 le préservatif avait pris un sérieux "coup de vieux". Sous l'influence des clients, le préservatif a été par la suite l'objet de nombreuses innovations : moulage anatomique, lubrification spermicide, couleurs, formes, etc. C'est l'exemple typique d'une technique qui suit le cycle d'apparition-disparition-réapparition.

 

Nous avons souvent le choix entre plusieurs technologies, ancienne ou plus récente

 

Edgerton en prend de nombreux autres, comme celui du nombre de chevaux de trait qui n'a cessé d'augmenter jusqu'au milieu du XXe siècle alors que la machine à vapeur et le moteur à explosion apparus à la fin du XIXe siècle semblaient avoir réglé définitivement le sort du cheval comme force productive. D'ailleurs, la pénurie programmée des énergies fossiles ne fera peut-être qu'augmenter dans un avenir proche leur nombre dans le monde entier !

 

Pour Edgerton, le temps des usages ne suit pas celui des innovations, toujours plus rapide. Il peut même durer bien plus longtemps que prévu. Ainsi un utilisateur a souvent le choix entre plusieurs techniques, l'ancienne ayant l'avantage d'être perçue comme plus robuste et surtout moins coûteuse. C'est donc moins l'innovation qui serait le moteur de l'économie, n'en déplaise au consensus régnant sur les marchés financiers, que l'usage socio-économique. Nous sommes davantage maîtres des technologies qu'il n'y paraît, et ce malgré le tumulte médiatique autour du nouveau. Salutaire rappel en ces temps de course à l'innovation effrénée dont les calculs de retour sur investissement sont souvent une vaste blague.

Source : business.lesechos.fr

Voir les commentaires

MO-TO par Carbon 77

28 Août 2013, 21:19pm

Publié par Grégory SANT

MO-TO

MO-TOMO-TO

Source : heldth.com

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>