Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Des notes qui font avancer !

29 Juillet 2009, 21:36pm

Publié par Grégory SANT

Pour faire avancer des liquides dans des tubes microscopiques, des chercheurs ont trouvé un nouveau mode de propulsion: des notes de musique.

Détecter très vite la présence d’un virus (par exemple) grâce à un laboratoire d’analyse de la taille d’une puce : c’est l’une des promesses de la microfluidique, ce domaine de recherche qui met à profit les propriétés surprenantes des liquides ou des bulles dans des canaux et des tuyaux plus petits que des cheveux.

L’une des difficultés rencontrées par les spécialistes de ces micro-dispositifs est de mouvoir les gouttes –de les faire avancer, de les stopper- dans les tuyaux de quelques dizaines de micromètres de diamètre. Des chercheurs de l’Université du Michigan ont montré que la musique était une solution à ce problème : grâce aux ondes produites par une note, Mark Burns et ses collègues ont contrôlé le déplacement de gouttes dans un système microfluidique.


Chaque tube est relié à une cavité de résonance qui amplifie la note et l’onde acoustique produite fait pression sur l’air qui agit ensuite sur la goutte comme un piston.

Le système étant assez simple, les chercheurs espèrent à terme réduire sa taille afin que l’ensemble soit environ de la taille d’un téléphone portable. En effet, à l’heure actuelle, les laboratoires sur puce sont contrôlés par des appareils, en plus de l’ordinateur, qui sont loin d’être microscopique, souligne Burns.

Ces travaux ont été publiés dans les Proceedings of the National Academy of Sciences (semaine du 20 juillet).

Source :tempsreel.nouvelobs.com

Voir les commentaires

Des cadres TV interchangeables

29 Juillet 2009, 21:15pm

Publié par Grégory SANT

Pour pousser la déco chez soi jusque dans les moindres détails, on ne passera pas à côté de ce tout nouveau téléviseur à écran plat équipé de cadres de couleurs que l'on peut changer à volonté ! Comme les ordinateurs ou les MP 3, la télé se customise, on n'en croit pas nos yeux !

Le tout nouveau téléviseur Kaméo 19“ d‘Essentiel b, marque propre de Boulanger, propose, comment dire…, un concept innovant : le téléviseur devient un objet déco grâce à ces 4 cadres de couleurs interchangeables. Facile à poser car simplement aimanté, ce cadre veint habiller votre téléviseur pur s'accordre à votre déco.

La déco de la télé peut alors devenir saisonnière : et si on optait pour le cadre noir l'hiver, pour le vert à l'automne, le rose au printemps et le blanc en été ! La télévision peut enfin se fondre dans le décor d'autant que le format du téléviseur lui permet de s'adapter aux petites pièces : un écran de 19 pouces avec pied inclinable et finition glossy. Outre ses atouts déco, le Kaméo 19“ comporte un écran LCD et des connexions intégrées comme la TNT.

Source : deco.fr

Voir les commentaires

Lumeneo Smera: l'éco-mobilité par le SNCF

25 Juillet 2009, 11:13am

Publié par Grégory SANT

Profitant de l’ouverture du capital du concepteur de la SMERA avant son lancement commercial, la SNCF vient d’investir dans cet étrange petit quatre roues électrique, à mi-chemin entre la voiture et le scooter.

La Smera est une biplace adaptée à la conduite en ville qui peut atteindre 130 Km/h et dispose d’une autonomie de 150 Km. Elle est équipée de deux moteurs électriques Brushless et ses batteries lithium sont rechargeables sur secteur.

Par le biais de son fonds d’investissement “Eco-Mobilité Partenaires”, la compagnie de chemin de fer française, accompagnée de deux autres fonds (Objectif Gazelle 2 et XMP-BA), a pris une participation de 1,6 millions d’euros dans Lumeneo.

La vocation d’Eco-Mobilité Partenaires est d’accompagner des projets innovants liés à la mobilité durable tout en leur permettant de bénéficier de l’image, du réseau et des compétences de la SNCF. Comme le déclare Fabienne Herlaut, présidente d’Eco-Mobilité Partenaires, “cet investissement s’inscrit dans la stratégie d’éco-mobilité de la SNCF qui vise à se positionner sur différents maillons de la mobilité pour proposer des solutions innovantes aux clients”.

Pour en revenir à la Smera, les fonds ainsi levés doivent permettre d’ouvrir un show-room à Paris en septembre prochain et de lancer la production afin de débuter les livraisons fin 2009.

Source : blog.environnemental.info

Voir les commentaires

Concours "Beyound Silver" de Designboom

25 Juillet 2009, 11:09am

Publié par Grégory SANT


 
Source : designboom.com

Voir les commentaires

Un immeuble "panier"

25 Juillet 2009, 11:06am

Publié par Grégory SANT

Le siège de Longaberger Company dans l'Ohio se présente comme l'icône de la société consumériste. Il simule un panier géant pour abriter cette entreprise de produit manufacturé.


 Source : villefluctuante.com

Voir les commentaires

Bruce Sterling : “ Les objets bavards”

25 Juillet 2009, 11:00am

Publié par Grégory SANT

Pour vivre un autre futur, Bruce Sterling nous suggère la plus inattendue et la plus humaine des voies : celle de l’objet – le barrage, la casserole, la bouteille de vin, le site web. L’objet, dit-il, est un pari sur l’avenir : pourquoi inventer, acquérir, fabriquer, bricoler, utiliser des objets si nous n’avons pas d’avenir ? Oui, mais n’est-ce pas notre civilisation matérielle, celle de l’accumulation d’objets, qui nous mène dans le mur ? Absolument. Mais à la question d’un avenir humain, on ne peut répondre que dans le désordre, par un mélange de raison et de désir, d’invention et d’intérêt, d’espoir et de mémoire. Par une réinvention du système des objets, dans un sens qui à la fois étend le champ des possibles des générations futures et organise un lien moins prédateur aux ressources du présent.

Un livre moins spéculatif qu’il n’y paraît

Nous laisserons Sterling décrire sa vision, lui offrir des mots quand nécessaire. Mais pour nous préparer à le lire, regardons autour de nous et lisons les signes : ces emballages de plus en plus bavards à propos d’eux-mêmes et de ce qu’ils contiennent ; ces règles qui contraignent un nombre croissant de produits à prévoir d’emblée, avant même leur mise en production, leur recyclage ou leur élimination ; l’insistance sur la traçabilité des aliments qui alimentent nos aliments, des matériaux et des conditions sociales à partir desquels nos produits ont été produits ; les forums de discussion en ligne sur les livres, les machines, les tour operators ; l’extraordinaire succès des marchés d’occasion sur l’internet ; la coconception d’objets complexes à partir de modèles 3D qui permettent des échanges sans précédent entre partenaires industriels, entre clients et producteurs, entre citoyens et élus ; l’usage de circuits et réseaux électroniques pour réduire l’appétit en énergie des machines ou rendre possible l’achat des surplus d’électricité produits par nos quelques panneaux solaires…

L’avenir durable sera technique ou ne sera pas, affirme Bruce Sterling. Les autres voies proposées font trop peu la part du désir et du désordre : sous la frugalité, la tentation moraliste et autoritaire… Mais c’est une autre techno-société qu’il s’agit de construire, en recyclant celle d’aujourd’hui. Le système des objets tel que l’imagine Bruce Sterling se reconnaît lui-même, d’emblée, comme un récit collectif sur l’avenir, les manières de le faire advenir et celles de le faire durer. Nous ne sommes presque plus propriétaires de ces objets, nous en devenons actionnaires ou ayants-intérêt (stakeholders), en même temps que bien d’autres. Nous participons à sa réinvention constante et contribuons à son cheminement du concept au déchet – recyclé bien sûr, depuis le modèle 3D (l’idée, recyclée en variantes et autres idées) jusqu’à ses incarnations physiques (désassemblées et réintroduites dans le circuit industriel), en passant par ses traces (recyclées en expériences et connaissances).

Bref, notre relation aux objets est une relation au monde et aux autres, ce qui en soi n’a rien de neuf – mais Sterling imagine de rendre cette relation explicite, donc sujet de discussion et d’action, et spécifique, pour chaque objet. Et ça change tout.

Le monde sauvé par les designers ?

C’est donc aux designers que Bruce Sterling confie le soin de sauver le monde. L’idée peut faire sourire. Pas beaucoup plus, en même temps, que celle qui consiste à se reposer sur les organismes internationaux… Reconnaissons a minima que pour s’élever à la hauteur du défi, les uns comme les autres ont du travail ! Mais il fallait formuler le défi, c’est tout l’intérêt de ce petit ouvrage : dessiner une voie créative, excitante, paradoxale, vers un futur durable, une voie qui, parce qu’elle ressemble assez à notre monde, peut contribuer à le changer.

Vous serez tour à tour surpris, amusé, dubitatif, convaincu, choqué par Objets bavards. Lisez-le l’esprit ouvert. Levez souvent le regard et regardez autour de vous, réfléchissez à vos propres pratiques, ou à celles de vos enfants. Et connaissez votre chance : sous ses dehors spéculatifs et facétieux, vous lisez l’un des essais les plus stimulants du moment, sur la manière dont nous pouvons créer notre avenir.


Daniel Kaplan Source : internetactu.net

Voir les commentaires

Rolls Royce Phantom Coupé

25 Juillet 2009, 10:55am

Publié par Grégory SANT

2009 Rolls Royce Phantom Coupe Front Three Quarter View 2009 Rolls Royce Phantom Coupe Rear Three Quarter View  2009 Rolls Royce Phantom Coupe Top View 2009 Rolls Royce Phantom Coupe Interior View 2009 Rolls Royce Phantom Coupe Interior View
Source : automobilemag.com 

Voir les commentaires

La 3G sur TV dans les pays émergents

24 Juillet 2009, 17:49pm

Publié par Grégory SANT

Le spécialiste des solutions de télécommunications Qualcomm a présenté Kayak, un concept de dispositif destiné à rendre plus accessible l'accès à internet aux populations des pays émergents. Encore à l'état de prototype, il se présente sous la forme d'un petit boîtier à relier à une télévision qui se connecte à Internet par le biais d'une connexion sans-fil 3G.

Bien qu'il puisse également se connecter à un écran informatique standard, il présente donc la particularité de pouvoir être relié à un poste de télévision, bien plus répandu dans les pays en voie de développement que son homologue informatique. La connectivité 3G (UMTS ou CDMA) permet quant à elle de se connecter par le biais de réseaux cellulaires le plus souvent déjà en place, sans avoir à déployer d'infrastructures complexes et coûteuses comme peut le nécessiter l'ADSL. Luis Pineda, chef produit chez Qualcomm indique à ce sujet que les zones couvertes par les réseaux 3G sont très étendues dans les régions en voie de développement.

La machine s'appuie sur un chipset multi-usages Qualcomm Mobile Station Modem MSM7000 à deux cœurs qui assure les fonctions de processeur central et de connexion. Elle intègre un navigateur Opera adapté aux dernières évolutions du web pouvant s'afficher sur un écran de télévision comme sur un écran d'ordinateur.

La solution Kayak n'est pas destinée à être commercialisée telle quelle. Il s'agit d'un design de référence pouvant servir de base à d'autres fabricants, comme la société Inventec, qui a déclaré par le biais de son vice président du marketing Mark Hirsch être très intéressée. « Les marchés émergents vont être un énorme moteur de croissance pour le secteur des télécommunications dans les années à venir, » a-t-il déclaré. Les premiers essais devraient d'ailleurs démarrer en Asie du sud-est au premier trimestre 2009 à partir de machines fabriquées par Inventec. Bien qu'aucun tarif n'ai encore été révélé, on peut imaginer qu'en l'absence d'écran, il soit une alternative intéressante à l'OLPC, une machine tout-en-un qui ne répond néanmoins pas tout à fait aux mêmes usages.

Qualcomm Kayak
Source : clubic.com

Voir les commentaires

L'avion compact ICON

24 Juillet 2009, 17:47pm

Publié par Grégory SANT

Voir les commentaires

Nouvelle Jaguar XJ

24 Juillet 2009, 17:45pm

Publié par Grégory SANT

Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>