Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

McLaren MP4 Chimera par FAB design

28 Février 2013, 19:38pm

Publié par Grégory SANT

FAB CHIMERA 5 Genève 2013 : MP4 Chimera par FAB DesignLors du prochain salon de Genève le préparateur suisse FAB Design présentera sa dernière création sur base de McLaren MP4-12C, dénommée MP4 Chimera.

 

Comparée à la Terso, la MP4 Chimera représente un programme de personnalisation plus sobre. Le kit carrosserie comporte un spoiler avant en carbone et travaillé aérodynamiquement et des jupes latérales canalisant le flux d’air.

FAB CHIMERA 2 Genève 2013 : MP4 Chimera par FAB Design

On note dans la partie arrière trois nouvelles sorties appartenant à un échappement complet qui libère 15 chevaux supplémentaires par rapport à la version de production. Ils s’intègrent avec le nouveau pare-chocs arrière et son diffuseur permettant selon FAB Design de fournir un appui aérodynamique important. Quelques autre pièces de carbone complètent le kit telles que notamment la boîte à air sur le toit de la MP4-12C.

FAB CHIMERA 1 Genève 2013 : MP4 Chimera par FAB Design

La MP4 Chimera reçoit également des jantes forgées FAB Evoline en trois parties (en 20 pouces sur le train avant et 21 pouces sur l’arrière). Elles se chaussent de pneus Michelin Pilot Super Sport en 235/35 R20 et 305/25 R21.

FAB CHIMERA 6 Genève 2013 : MP4 Chimera par FAB Design

Le préparateur suisse a revu de façon légère l’intérieur de la MP4-12C avec l’intégration de nouvelles pièces en carbone de couleur orange et des surpiqures oranges. Ce n’est qu’un exemple ; sur demande, FAB Design peut créer l’intérieur conformément aux desiderata du client.

Source : leblogauto.com

Voir les commentaires

Le poisson-coffre inspire nos scientifiques

28 Février 2013, 19:32pm

Publié par Grégory SANT

© Creativemarc | Dreamstime.com

Le directeur du volet Sciences et environnement au sein de l’équipe Cousteau et de The Cousteau Society Tarik Chekchak l’affirme : « la biodiversité, c'est 3,8 milliards d’années de recherche et développement. Elle a peut-être quelque chose à nous apprendre… » Comment imiter ses bons exemples? Grâce au biomimétisme. Cette discipline consiste, face à un problème, à se demander si la nature l’a rencontré, et, le cas échéant, comment elle l’a résolu. Trois niveaux d’imitation existent : imitation de la forme, du procédé ou de l’écosystème.

Par exemple, le fabricant automobile Daimler-Chrysler désirait une voiture aérodynamique, sécuritaire, confortable et écologique. C’est dans l’océan qu’ils ont trouvé un animal dont la forme et la structure correspondaient à ces critères : le poisson-coffre. Avec ses muscles puissants et sa forme aérodynamique, ce poisson des récifs coralliens se déplace en dépensant le moins d’énergie possible. Il se protège des collisions grâce à ses écailles rigides et est très habile pour se diriger dans des endroits exigus.

Certains écosystèmes ont également des choses à nous apprendre pour mieux gérer notre propre économie. Les forêts tropicales et les récifs coralliens, par exemple, appliquent les principes suivants : utiliser les déchets comme ressources, diversifier et coopérer, optimiser plutôt que maximiser, utiliser l’énergie efficacement, ne pas épuiser ses ressources, acheter local, ne pas souiller son nid…

Aux États-Unis, une ferme urbaine applique ces principes et fait cohabiter poissons et légumes, les uns au-dessus des autres. À l’étage inférieur se trouvent des poissons. Leurs déjections, pleines d’ammoniac, sont transformées en nitrates par des bactéries, et envoyées à l’étage supérieur, où poussent tomates, salades et cresson. Les nitrates aident à la croissance des légumes, et ces derniers purifient à leur tour l’eau, renvoyée aux poissons.

Selon Tarik Chekchak, nous avons trop longtemps considéré l’humain d’un côté, son environnement de l’autre, alors qu’ils font bel et bien partie d’un tout. Résultat : nous avons mis en place des comportements mettant en danger l’équilibre de la planète. Mais grâce au biomimétisme, nous pouvons rester optimistes : en observant et en imitant les nombreuses stratégies du vivant, nous pourrions concevoir de nouveaux modes de fonctionnement. Et plus la biodiversité est riche, plus nous aurons de chances d’y trouver les ressources pour nous adapter aux changements.

Source : sciencepresse.qc.ca

Voir les commentaires

Aston Martin Bertone

28 Février 2013, 19:28pm

Publié par Grégory SANT

Bertone viendra à Genève avec une Aston Martin Rapide modifiée dans la lignée des travaux du concurrent Touring Superleggera qui s'amusait à créer des breaks de chasse sur base de coupé de prestige (Bentley Continental). En effet, voici une Aston Martin Rapide Bertone qui pourrait ennuyer la Porsche Panamera Sport Turismo.

Bertone a choisi de célébrer le centenaire d'Aston Martin qui coïncide avec les 60 ans de collaboration entre les 2 firmes en apportant à Genève un concept basé sur la Rapide. C'est, comme le laissait deviner le teasing, un shooting brake à la mécanique inchangée mais passablement retravaillée de la poupe. Ce modèle est plus qu'un concept, c'est une commande qui est donc homologuée pour un usage routier. Ce client a suivi le processus de création et donné des indications sur le style voulu et la sellerie qu'il désirait.
Bertone qui a créé un département dédié à ces réalisations uniques se sert évidemment de ce modèle pour en faire un porte-drapeau, une publicité vivante de son savoir-faire. Le dessin du nouvel arrière et l'allongement du véhicule attribuent un peu plus d'espace aux passagers (en garde au toit essentiellement) qui sont désormais assis sur des sièges repliables électriquement afin d'offrir plus d'espace de chargement si nécessaire. Un plancher déployable électriquement recouvre ensuite les sièges afin d'offrir un espace de chargement plat. Dans l'habitacle, l'aluminium se marie avec le bois clair et la sellerie cuir biton pour un raffinement ultime. Source : caradisiac.com

Voir les commentaires

"Graine de pots" par François Clerc

28 Février 2013, 19:22pm

Publié par Grégory SANT

http://zimbra.free.fr/service/home/~/?id=165022&part=2&auth=co&disp=i

Le jardinage comme activité saisonnière domestique

Graine de pot est à la fois un conditionnement et un système de culture qui réunit la graine ; la terre, un terreau de culture compressé séché et le pot, un contenant en plastique biodégradable à base d'amidon de maïs. II aborde le jardinage comme une activité saisonnière.Totalement biodégradable, sa durée de vie est d'environ neuf mois. II permet la culture de plantes annuelles variées : tomates cerises, piments, zinnias, persil, basilic...

http://zimbra.free.fr/service/home/~/?id=165022&part=3&auth=co&disp=i

Source : lexpress.fr

Voir les commentaires

Les drones se miniaturisent : Black Hornet Nano

19 Février 2013, 19:38pm

Publié par Grégory SANT

Les drones Hornets sont les nouvelles armes de larmée britanniqueÊtre dans l’armée accorde certainement avantages (et désagréments… comme celui d’être capturé, blessé ou tué) ; et ceux qui font partie de l’armée britannique et qui sont actuellement déployés en Afghanistan, viennent de recevoir un tout nouveau « jouet » sous la forme d’un minuscule drone de surveillance, capable de tenir dans la paume de votre main. Connu sous le nom de Black Hornet Nano, ce minuscule drone de surveillance (seulement 16 grammes, pour 10 cm de long) a été conçu en Scandinavie.

Côté fonctionnalités, ce minuscule hélicoptère est équipé d’une petite caméra qui permet d’espionner le terrain qu’il survole, et d’envoyer des images et des séquences vidéo vers un terminal distant. Et ne le regardez pas d’un œil méprisant, car malgré sa petite taille, il peut voler jusqu’à une altitude de 800 mètres, même avec du vent. Les 160 Black Hornet Nano déployés dans l’armée britannique, devrait leur permettre de reconnaître facilement et avec de moindres risques, des zones de combat. Côté autonomie, une charge complète lui permettrait de faire un tour en l’air pendant 30 minutes

Source : ubergizmo.com

Voir les commentaires

Une batterie révolutionnaire, imprimable, souple et bon marché

19 Février 2013, 19:34pm

Publié par Grégory SANT

Elle est bon marché, peu polluante, aussi fine que deux cheveux, souple au point qu’il est possible de la plier dans tous les sens et ultralégère : la batterie au zinc réalisée par la start-up américaine Imprint Energy cumule les avantages. En raison notamment de son faible prix, elle pourrait détrôner la technologie au lithium et provoquer l'abandon des petites piles bouton.

Avec leur taille réduite, les piles bouton au lithium-ion ont trouvé leur place dans la plupart des petits appareils électroniques, mais elles posent tout de même des contraintes de formes et notamment d'épaisseur. Depuis quelques années, les chercheurs ont trouvé le moyen, au moins au laboratoire, de remplacer ces piles bouton par des matériaux polymères souples imprimables. Ainsi, plusieurs prototypes au lithium-ion ont vu le jour.

Leur principe est le même que celui es modèles classiques : la batterie est composée de plusieurs strates ; une couche centrale enferme l’électrolyte ; de chaque côté de cette couche, on trouve les isolants ; les deux faces de la feuille forment les électrodes. Le tout ne fait souvent que quelques centimètres carrés pour une épaisseur inférieure à un millimètre. Mais ces technologies restent trop coûteuses pour être commercialisées.

En se basant sur cette technique, d’anciens étudiants de l’université de Berkeley, aux États-Unis, ont mis au point une batterie fonctionnant à partir de zinc au lieu de lithium. Il ne s’agit pas uniquement de concevoir des prototypes, puisque dès 2010, les chercheurs ont créé une société baptisée Imprint Energy afin de commercialiser leur invention.


Dans cette séquence vidéo, la société Thin Film Electronics présente un petit patch souple et fin intégrant à la fois, un capteur thermique, un écran d’affichage de la température, une petite mémoire réinscriptible. Le tout est alimenté par la batterie au zinc de la société Imprint Energy. © Thin Film Electronics

En remplaçant le lithium par du zinc, les avantages sont certains. Le lithium habituellement employé reste un matériau coûteux dont les ressources sont limitées. Il nécessite aussi d’être encapsulé car il réagit assez mal au contact de l’eau ou de l’air, ce qui n’est pas le cas du zinc. Lorsque la batterie n’est plus utilisable, le lithium est également très polluant. C’est pour ces raisons que les chercheurs se sont concentrés sur le zinc pour créer des batteries robustes et peu coûteuses. L’utilisation de ce métal n’a rien d’extraordinaire, puisque des batteries souples possédant une anode composée de zinc avaient déjà été développées par d’autres laboratoires. Toutefois, leur durée de vie était limitée. En effet, lors de l’opération de recharge, avec un électrolyte liquide, de petits cristaux de zinc s’accumulent au fil du temps : c’est ce que l’on appelle la dentrite. Cet agrégat finit même par empêcher la recharge de la batterie.

Le secret : un électrolyte solide

Pour éviter cela, les chercheurs ont employé un composant polymère solide combiné avec du zinc pour constituer l’électrolyte. Sur une face de cette dernière, on trouve une couche qui forme l’anode, conçue à partir de zinc. Sur l’autre face, il s’agit de la cathode en oxyde de métal. L’ensemble est flexible et très mince, puisque la batterie n’est pas plus épaisse que deux cheveux. Autre avantage : la batterie pourrait s'avérer très bon marché une fois industrialisée. On parle d'un coût inférieur à 25 centimes. Contrairement aux batteries souples au lithium, celle au zinc peut être utilisé sans enveloppe isolante, ce qui permet d’exploiter les atouts que lui confère sa finesse.

Cela fonctionne plutôt bien, puisque la batterie atteint sans souci les performances des batteries au lithium. En revanche, pour le moment, elle n’est capable de délivrer qu’une faible puissance, inférieure à 30 milliampères-heures (mAh). Malgré cela, la société a déjà trouvé plusieurs applications pour exploiter cette batterie. La firme s’est, en effet, associée à Thin Film Electronics, une entreprise scandinave qui a développé de son côté un minuscule patch électronique imprimé intégrant à la fois la batterie, un capteur thermique, un écran LCD et une mémoire. Le dispositif pourrait même inclure un minipanneau solaire pour la recharge.

Source : futura-sciences.com

Voir les commentaires

HTC M7

19 Février 2013, 19:32pm

Publié par Grégory SANT

HTC M7

Attendu pour cette semaine et jusqu’alors connu sous le nom de code HTC M7 alias HTC One, le tout dernier smartphone haut de gamme du constructeur taïwanais dont le design vient à peine d’être dévoilé affiche des ressemblances plus que troublantes avec les lignes de l’iPhone 5 dont on retrouve notamment les bords chanfreinés, les angles arrondis et l’aspect bicolore.

Mais ce n’est pas tout car je vous laisse deviner dans quels coloris se déclinera ce HTC M7, à savoir noir et ardoise et blanc & argent.

D’abord repérée par le site Unwired Review, cette première photo du HTC M7 ne donne que peu d’indices quand aux matériaux utilisés dans la conception de l’appareil si ce n’est les détails énoncés plus haut, toutefois, mis à part sa taille, plus grande, ce nouveau smartphone HTC ressemble trait pour trait à l’iPhone 5. Un fait d’ailleurs amusant, le HTC M7 arborant une taille d’écran de 4,7 pouces, on ne peut s’empêcher de penser au potentiel iPhone Math 4,8 pouces, largement évoqué par les rumeurs, ces dernières semaines.

Côté caractéristiques techniques, on ne peut pas reprocher à HTC de pas avoir fait de son mieux en dotant notamment son HTC M7 d’un écran de 1920 X 1080 pixels, d’un processeur Qualcomm Snapdragon cadencé à 1,7 Ghz épaulé par 2 Go de Ram ou encore d’un capteur photo 13 Megapixels.

Une similarité de design qui, en tout cas me fait un peu penser au cas la tablette Archos 97 Platinium HD, mise en lumière la semaine dernière et qui ressemble trait pour trait à l’iPad 4 Retina.

Reste désormais à savoir quel impact aura ce HTC M7 sur le marché, sachant que même si HTC semble avoir misé sur un design fédérateur, à savoir celui de l’iPhone 5, espérant ainsi faire remonter des ventes en chute libre depuis un an, c’est toutefois sur le design des téléphones HTC que repose, avant tout, le succès de la marque. La question qui se pose alors est donc de savoir comment le public va appréhender ce qui, pour moi, s’apparente à une véritable dépersonnalisation de l’image de marque d’HTC.

Source : tactiphone.com

Voir les commentaires

Le poste de communication Toucan par Thomas Klug en 1989

19 Février 2013, 19:30pm

Publié par Grégory SANT

L'ancêtre du Smartphone (Thomas Klug)

Appareill multimédia pour la transmission d'informations et la communication globale en temps réel. "Le téléphone des images", mobile et personnel, permet la saisie, le traitement et l'envoi d'image et de textes. Le TOUCAN s'articule sur un système numérique pour l'envoi de toutes les informations sur le réseau RNIS (réseau numérique à intégration de services). II peut ainsi être constamment en liaison avec un PC central, pour la gestion des données, et relié sur un micro-ordinateur portable.

Source : lexpress.fr

Voir les commentaires

Reebok ATV 19+

17 Février 2013, 19:15pm

Publié par Grégory SANT

Reebok’s new ATV 19+ runners feature 19 huge grippy lugs on the sole of each shoe

La nouvelle chaussure de course Reebok, l'ATV 19+ , partage son acronyme avec celui des véhicules tout Terrain. Comme les VTT , les chaussures disposent d'une position stable large,de gros crampons  et une suspension indépendante (à l'intérieur de chacun des crampons).

The lugs are intended to get down through loose dirt, sand, snow or whatnot, to the firmer...

Toutes les crampons extérieurs sont biseautés à un angle de 28 degrés, pour agir à l'amélioration de la stabilité...

The shoes’ less eye-popping uppers feature a ballistic mesh base layer, and synthetic leat...
The Reebok ATV 19+ is available now in three color combinations, for US$139.98 All of the outer lugs are beveled at a 28-degree angle, to act as stability-enhancing outr...A top view of the ATV 19+
Source : gizmag.com

Voir les commentaires

Les bières ont maintenant leur nuancier couleur

17 Février 2013, 19:11pm

Publié par Grégory SANT

http://www.beertone.ch/img/beertone-beer-color-chart.png

 Avec Beertone, nous nous efforçons de donner vie à une idée simple, un Guide de référence de bière basé sur la couleur de la bière.
Le nuancier débue par les plus claires jusqu'aux plus sombres. Chaque bière est présenté avec sa photo, une description et bien sûr ss données couleur : RVB, CMJN, Web, SRM (c'est l'échelle de couleurs de bière). 
Source : beertone.ch

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 > >>