Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

realite augmentee

Les gants HaptX accompagne la formation chirurgicale en réalité virtuelle

19 Mars 2019, 18:22pm

Publié par Grégory SANT

FundamentalVR intègre les gants HaptX à sa solution de formation chirurgicale en réalité virtuelle FundamentalVR intègre les gants HaptX à sa solution de formation chirurgicale en réalité virtuelle

La start-up britannique FundamentalVR, qui développe un outil de formation chirurgicale en réalité virtuelle, a annoncé le 13 mars 2019 l'intégration de la technologie HaptX à son logiciel Fundamental Surgery. HaptX est une start-up américaine à l'origine de gants avec retour haptique qui permettent à un utilisateur de ressentir des objets virtuels. Ses gants, qui sont chacun dotés de 130 actuateurs microfluidiques et d'une résistance à l'effort de 1,8 kg par doigt, sont les plus évolués du marché à l'heure actuelle.

 

Le retour haptique pour des sensations plus réalistes

Ce choix n'est donc pas surprenant pour FundamentalVR, dont l'un des arguments de vente est justement l'attention qu'elle prête au sens du toucher dans ses simulations. Elle se contentait jusqu'ici d'utiliser des bras articulés, mais va désormais combiner ces derniers (en l'occurrence un bras de 3D Systems) avec les gants HaptX pour pousser le réalisme encore plus loin.

 

C'est en quelque sorte le meilleur des deux mondes, puisque les bras procurent une résistance sur les mouvements que les gants n'ont pas et vice versa. La start-up souligne néanmoins qu'elle compte rester "agnostique" du point de vue matériel (ordinateurs, casques VR, accessoires haptiques).

 

 

Une démonstration au congrès des chirurgiens orthopédiques américains

FundamentalVR a fait la démonstration de cette intégration le 13 mars 2019 lors du congrès annuel de l'Association américaine des chirurgiens orthopédiques (AAOS). Le cas présenté simule la pose d'une prothèse totale de hanche par voie antérieure. Le système permet notamment au chirurgien de sentir la présence d'excroissances osseuses autour de la hanche et d'identifier un ligament clé par le toucher pour s'orienter dans les prochaines étapes de la procédure. Un niveau de détail calibré au millimètre près, d'après la start-up, et qui renforce la mémoire du geste.

 

FundamentalVR se focalise sur les procédures orthopédiques pour le moment et propose entre autres des formations pour l'arthroplastie totale de la hanche (par voie postérieure ou antérieure), l'arthroplastie totale du genou ou la pose d'une vis pédiculaire vertébrale. La start-up collabore par ailleurs avec la prestigieuse Mayo Clinic pour développer des modules de formation sur la chirurgie générale et viscérale.

Voir les commentaires

Un Rembrandt recréé en réalité augmentée

14 Mars 2019, 17:55pm

Publié par Grégory SANT

Rembrandt réalité augmentée

Quelle place pour les nouvelles technologies dans le domaine artistique, face aux toiles de maîtres ? Ce secteur, parfois négligé, recèle toutefois de vraies merveilles comme « Rembrandt Reality ».

C’est une simple application qui vous ouvre un portail sur le temps et l’art, à travers l’une des plus célèbres œuvres du peintre hollandais qui acquiert une nouvelle dimension grâce à la réalité augmentée.

 

« Rembrandt Reality » une création 3D et en AR

« La leçon d’anatomie du docteur Tulp » est une des pièces les plus célèbres de Rembrandt. Cpendant, pour la voir de près, il faut aller au Mauritshuis de La Haye. Heureusement, l’institution s’est associée à une compagnie d’assurance et au studio Capitola VR pour l’amener dans votre salon. Avec votre smartphone, vous pourrez voir une véritable reproduction en 3D de la peinture dans votre salon, grâce à l’usage de l’ARkit ou de l’ARcore pour la gestion d’un portail.

Pour que vous puisiez avoir une idée du résultat, cette vidéo permet de comprendre un peu mieux l’idée. Le résultat se révèle bluffant visuellement, instructif et surtout facile d’usage, une caractéristique indispensable pour intéresser à l’art mais aussi à ce genre d’application en réalité augmentée. Vous pourrez zoomer pour observer les détails de la peinture de Rembrandt, vous rapprocher et écouter un petit guide audio afin de mieux comprendre l’œuvre et le processus créatif. L’application est disponible gratuitement sur iOS et Android. Vous n’avez donc rien à perdre, qu’attendez-vous pour vous lancer dans l’art du 17e siècle ? A vous de télécharger sur Android ici et sur iOS ici.

Voir les commentaires

Des lunettes de réalité augmentée Apple

11 Mars 2019, 18:55pm

Publié par Grégory SANT

L'analyste Ming-Chi Kuo (oui, encore lui) affirme pour sa part qu'Apple lancera la production d'un premier produit dédié de réalité augmenté sur le dernier trimestre 2019 ou le début de l'année 2020.

Cette première concrétisation concernerait bien des lunettes de réalité augmentée et dont le fonctionnement sera très dépendant de l'iPhone.

On retrouve la logique d'un accessoire correspondant essentiellement à un affichage avec une puissance de traitement et des connectivités déportées dans une unité de calcul, avec une liaison du type de celle de l'Apple Watch entre les deux.

Ce choix évitera de se retrouver avec des lunettes trop massives et fatigantes à porter mais il reste à voir dans quelle mesure elles épuiseront plus rapidement la batterie de l'iPhone.

Apple aura-t-elle les moyens de lancer ses lunettes de réalité augmentée dès 2020 ? Ce timing a déjà été évoqué comme une possibilité mais il est aussi vite comme très optimiste au regard des difficultés techniques à résoudre.

Contrairement à d'autres produits lancés sans beaucoup d'applications, Apple aura tout de même l'avantage de pouvoir compter sur les nombreux développeurs de ses écosystèmes pour créer des applications pertinentes. Du moins, on l'espère.

Voir les commentaires

Un GPS à réalité augmentée par Phiar

12 Décembre 2018, 18:04pm

Publié par Grégory SANT

phiar gps réalité augmentée

Phiar développe une application de navigation GPS pour smartphone reposant sur la réalité augmentée. Les indications de directions à emprunter sont directement superposées sur les images du monde réel, ce qui permet de gagner en précision.

Les GPS sont des appareils très utiles. En quelques années, ils ont véritablement révolutionné la façon dont nous nous orientons lors des trajets en voiture en remplaçant les cartes routières. Avec l’émergence des applications GPS pour smartphones, cette technologie s’est véritablement démocratisée.

Toutefois, aussi pratiques qu’ils soient, les GPS actuels sont loin d’être parfaits. L’un de leurs principaux points faibles est le manque de précision. La façon dont la route est représentée sur l’écran peut prêter à confusion, à tel point qu’il n’est pas rare de rater une sortie ou de se tromper de virage.

Afin de remédier à ce problème, le groupe Phiar développe une application GPS exploitant la réalité augmentée. Sur l’écran du smartphone, les indications directionnelles sont directement superposées aux images du monde réel filmées par la caméra. Ainsi, l’affichage est bien plus lisible et le risque de se tromper est réduit au minimum.

Phiar va permettre aux GPS de gagner en précision grâce à la réalité augmentée

 

 

 

Un autre avantage est que la caméra va permettre d’enregistrer un maximum de 30 minutes de vidéo. Ainsi, en cas d’accident ou d’accrochage, les images pourront faire office de preuve. Cette application GPS pourra donc aussi servir de Dash Cam.

En parallèle, les images filmées par la caméra permettront de mettre à jour les données cartographiques en temps réel. Pour Phiar, ceci permettra également de développer une carte actualisée en permanence qui pourrait attirer de nombreux partenaires commerciaux.

Bien entendu, la création d’un tel dispositif représente de nombreux défis à relever. En effet, le logiciel doit être suffisamment abouti pour que les éléments virtuels s’affichent au bon endroit en temps réel même lorsque le véhicule est lancé à pleine vitesse. Pour atteindre son objectif, Phiar vient de lever 3 millions de dollars. Le lancement de l’application est prévu pour le milieu de l’année 2019.

Pour rappel, Phiar n’est pas le seul à tenter d’exploiter la réalité augmentée pour la navigation GPS. D’autres entreprises, comme Apple et Nvidia ou encore la startup WayRay créent de leur côté des pare-brise en réalité augmentée faisant directement office de tableau de bord et d’écran GPS pour les voitures. L’industrie automobile est donc vouée à devenir l’un des principaux secteurs d’application de la réalité augmentée.

Voir les commentaires

L'armée américaine va s'équiper de la technologie Hololens pour ses casques

5 Décembre 2018, 17:49pm

Publié par Grégory SANT

Voir les commentaires

Google dépose un brevet de rollers pour la réalité augmentée

22 Novembre 2018, 18:10pm

Publié par Grégory SANT

Google s’intéresse de plus en plus à la réalité virtuelle comme le prouve le dernier brevet qu’il a déposé. Celui-ci décrit en effet le projet de la firme de Mountain View de développer des chaussures de marche VR motorisées. Les cybershoes permettraient à l’utilisateur de marcher normalement dans une zone virtuelle sans avoir à heurter quoi que ce soit au passage.

Les moteurs et les roues auront ainsi pour rôle d’empêcher l’utilisateur d’aller dans le monde réel. Par exemple, si l’utilisateur se rapproche d’un mur ou d’un meuble, les moteurs et les roues omnidirectionnelles s’activeront et vont le ramener à sa place, sans qu’il ne le remarque. En outre, le brevet fait également référence à une marche sans fin. C’est-à-dire que même dans une pièce minuscule, les chaussures offriront à l’utilisateur l’impression de parcourir une longue distance dans l’environnement virtuel.

Pour Ars Technica, bien qu’il s’agisse d’une grande innovation, se promener sur des patins à roulettes les yeux bandés peut être dangereux. Il a fait remarquer que même avec des roues omnidirectionnelles, si l’utilisateur n’arrive pas à rester en équilibre, il pourra tomber surtout lorsqu’il joue à des jeux d’actions 3D comme Fallout 4.

Pour Ars Technica, bien qu’il s’agisse d’une grande innovation, se promener sur des patins à roulettes les yeux bandés peut être dangereux. Il a fait remarquer que même avec des roues omnidirectionnelles, si l’utilisateur n’arrive pas à rester en équilibre, il pourra tomber surtout lorsqu’il joue à des jeux d’actions 3D comme Fallout 4.

Cela dit, si Google arrive à développer ces chaussures VR, le monde de la réalité virtuelle franchira un nouveau cap. Mais comme il s’agit d’un brevet, il convient de ne pas trop s’emballer et voir si la société de Mountain View l’utilisera ou non, rien n’est moins sûr…  

Voir les commentaires

Forte chute des ventes de casques de réalité virtuelle et réalité augmentée

21 Juin 2018, 17:15pm

Publié par Grégory SANT

La hype autour des casques de réalité virtuelle et de réalité augmentée est-elle passée ? Le cabinet IDC révèle que les ventes de ce type de produits ont été en baisse de 30,5 % au premier trimestre, pour 1,2 million d’exemplaires. L’explication est peut-être liée à la façon dont les produits sont vendus. En 2017, beaucoup de casques ont été offerts avec l’achat d’un smartphone haut de gamme. IDC note que cette pratique semble avoir disparu cette année (pour l’instant du moins), ce qui joue beaucoup sur les ventes. Mais le cabinet s’attend tout de même à ce que le marché connaisse une croissance en 2018 avec 8,9 millions de ventes, ce qui représenterait une hausse de 6 % par rapport à 2017. Les prévisions pour 2022 sont beaucoup plus importantes : 65,9 millions de ventes.

Pourquoi cette prévision positive ? Trois raisons sont évoquées. La première est que de plus en plus de constructeurs s’intéressent aux casques de réalité augmentée et de réalité virtuelle. La deuxième est que les technologies évoluent, ce qui permet d’avoir des modèles plus légers et sans câbles aujourd’hui. Enfin, la troisième n’est autre que le prix qui devient « correct » pour des casques de bonne qualité.

Selon les prévisions d’IDC, les casques les plus populaires cette année seront ceux avec de la réalité virtuelle qui doivent être connectés par un câble et sont équipés d’un écran. En 2022, la catégorie la plus populaire serait les casques de réalité virtuelle avec un écran et sans câble parce que la technologie aura bien évolué.

 

Voir les commentaires

Une chanteuse virtuelle fait une tournée mondiale

19 Juin 2018, 18:46pm

Publié par Grégory SANT

 

Elle s’appelle IA, a l’allure d’une héroïne de manga et chante de la J-Pop (pop japonaise). Rien d’exceptionnel, si ce n’est qu’IA est une chanteuse virtuelle. Sa voix est programmée sur un Elle s’appelle IA, a l’allure d’une héroïne de manga et chante de la J-Pop (pop japonaise). Rien d’exceptionnel, si ce n’est qu’IA est une chanteuse virtuelle. Sa voix est programmée sur un logiciel et un algorithme d’intelligence artificielle lui permettra bientôt d’interagir avec le public. logiciel et un algorithme d’intelligence artificielle lui permettra bientôt d’interagir avec le public.

 

Voir les commentaires

Essayage virtuel de lunettes chez Sensee

18 Juin 2018, 18:54pm

Publié par Grégory SANT

 
Les lunettes Sensee débarquent au centre commercial Euralille à Lille (Nord) ce lundi 18 juin 2018.
Les lunettes Sensee débarquent au centre commercial Euralille à Lille (Nord) ce lundi 18 juin 2018. (©Illustration/Amandine Vachez – Lille Actu)

Ça bouge du côté du centre commercial Euralille à Lille (Nord). Sensee, la marque de lunettes 100 % made in France à petits prix, étend son maillage régional et arrive dans la capitale des Flandres avec un nouveau concept de distribution ce lundi 18 juin 2018.

La marque de lunettes jusqu’ici présente à Paris, Marseille, Lyon et Toulouse ainsi que dans deux corners Fnac (Paris et Bordeaux), ouvre pour la première fois un pop-up store de 25 m2 au 1er étage d’Euralille.

Pour sa première installation dans un centre commercial, Sensee a décidé d’innover en proposant une
expérience inédite. Sensee, dont l’ADN est digital, continue à déployer des technologies innovantes pour offrir une expérience client ludique et omnicanale.

Essayage virtuel

A Euralille, les visiteurs pourront ainsi découvrir des solutions d’essayage virtuel.

Sur le corner, un grand écran équipé de la solution Acep Try Live détecte le visage du visiteur à 3 mètres de distance. Cette solution de réalité augmentée doit permettre au visiteur de tester virtuellement les montures avant de les essayer sur le corner avec le conseil des équipes Sensee.

 

Tester cette solution sur le pop-up nous permet de démontrer la pertinence de notre stratégie. Nous sommes Digital Native mais pas Digital only, nous sommes convaincus que le digital facilite l’essayage et que les canaux physiques et digitaux ne sont pas concurrents mais bien complémentaires pour offrir une expérience unique au client », lance Angélique Lenain, directrice générale de

« Diviser le prix de l’optique par 2 »

Lancée en 2011, Sensee s’est donné pour mission de diviser par deux le prix de l’optique en France tout en proposant des collections entièrement fabriquées en France, dans le massif du Jura, dans la vallée d’Oyonnax. 

Angélique Lenain enchaîne :

Nous voulons concilier le développement de l’artisanat haut de gamme Made in France, prix accessibles et rentabilité d’un business. Chez Sensee, nous considérons que c’est notre responsabilité d’entrepreneurs de trouver une nouvelle équation gagnante. Gagnante pour tous : le producteur, le consommateur, sa mutuelle, notre marque, nos salariés. »

Voir les commentaires

Clo3D : la modélisation 3D dynamique de vêtements

12 Juin 2018, 18:38pm

Publié par Grégory SANT

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 > >>