Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Impression 3d de sucre avec Modernist Cuisine

14 Septembre 2016, 19:41pm

Publié par Grégory SANT

Alors qu’il y a un an, Modernist Cuisine imprimait en 3D une réplique du Château de Versailles en sucre, le cabinet d’ingénieur Guru a à son tour utilisé ce matériau afin de réaliser des créations aussi gourmandes qu’originales. Cette entreprise basée à Hong Kong s’est associée à un étudiant récemment diplômé du MIT, Victor Leung, afin d’imprimer en 3D des structures à partir de sucre.

Enseigner la robotique et l’impression 3D

Ce dernier a d’ailleurs proposé un atelier de démonstration auprès de jeunes étudiants afin de faire naître des vocations artistiques et architecturales en plus de les initier à la fabrication additive.

Dans le cadre d’un programme de recherche dédié à l’impression 3D de verre au sein du MIT, Victor Leung a souhaité élaborer un matériau de substitution qui ressemblerait à s’y méprendre à du verre. Il s’est donc tourné tout simplement vers du sucre caramélisé.

Victor Leung a imprimé en 3D des sculptures à partir de sucre fondu

Pour ce faire, il a eu recours à une machine du fabricant MakeBlock qu’il a montée seul. À présent, il enseigne dans les écoles de Hong-Kong les bases de la robotique, de la programmation et de la mécanique afin d’assembler soi-même son imprimante 3D.

S’agissant de sucre pur, Victor ne recommande pas de manger ces œuvres (malheureusement !). Toutefois, le projet a été l’occasion d’initier de jeunes élèves à l’impression 3D et pourquoi pas de faire naître des vocations parmi les apprentis makers.

Il a initié à des étudiants à créer leur propre imprimante 3D et faire leurs sculptures

Des créations identiques au verre

Victor Leung explique que le sucre est parfaitement adapté pour ses œuvres dans la mesure où le matériau présente des propriétés physiques proches du verre notamment dans l’aspect, la viscosité, et l’extrusion.

L’extrudeur comporte un four capable de cristalliser le sucre fondu. Victor Leung a aussi ajouté à son imprimante 3D un réservoir pour stocker le sucre ainsi qu’une buse pour chauffer le matériau à une température de 150°.

The sweetest CNC Machine a été montée entièrement à la main

Depuis, l’ingénieur a fabriqué avec un groupe d’étudiants cinq imprimantes 3D de ce genre, il souhaite maintenant innover et élaborer une imprimante similaire avec un extrudeur allégé et une meilleure qualité de finition pour des surfaces encore plus lisses.

Source : 3dnatives.com

Commenter cet article