Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Faraday FUTURE FF91

4 Janvier 2017, 20:07pm

Publié par Grégory SANT

 
  • FF 91 Faraday Future 2
  • FF 91 Faraday Future 1
  • FF 91 Faraday Future 10
  • FF 91 Faraday Future 4

Le CES 2017 aura été marqué par de nombreuses annonces dans le domaine automobile : connectivité, voitures autonomes et voitures électriques ont été au rendez-vous. Parmi celles-ci, la start-up Faraday Future a dévoilé son premier modèle, la FF 91.

Faraday Future s'est fixé un objectif ambitieux : celui de concurrencer directement le leader des voitures autonomes, l'entreprise californienne d'Elon Musk Tesla. La FF 91 est là pour ce faire, et elle avance des arguments intéressants.

La FF 91 : un concentré de technologie à l'autonomie record


Faraday Future a dévoilé, mardi 3 janvier 2017 lors du CES 2017, sa première voiture largement anticipée. Il s'agit du premier modèle que le constructeur pense produire en masse, bien que les livraisons ne devraient pas avoir lieu avant 2018. Pour le prix, il n'a pas été communiqué, mais selon Gizmochina, il pourrait être entre 150 000 et 200 000 dollars, ce qui en ferait une voiture haut de gamme. Les réservations sont ouvertes pour la somme de 5 000 dollars (entièrement remboursable).

Quel que soit le prix final, la Faraday Future FF 91 montre un design ultra-futuriste et avance l'accélération la plus rapide de l'industrie, dépassant même celle de la Tesla Model S P100D Ludicrous. La FF 91 serait capable d'atteindre les 100 km/h en seulement 2,3 secondes, contre 2,5 secondes pour la Model S, selon la vidéo montrée lors de la conférence de presse.

Mais c'est au niveau de l'autonomie que Faraday Future marque un gros point : avec une batterie de 110 kWh, la FF 91 serait en mesure de rouler près de 600 kilomètres (selon le standard EPA). Tesla n'a, pour l'instant, atteint qu'une autonomie de 500 kilomètres pour la Model S P100.

Niveau connectivité, les acheteurs seront servis : écrans à gogo, wi-fi et internet très haut débit, reconnaissance faciale, capteurs permettant d'adapter la conduite et l'habitacle en fonction des conditions météo, caméras… Et bien évidemment, une conduite autonome grâce à un radar et un lidar (télédétection par laser).

Source : clubic.com

Commenter cet article