Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Turbiwatt : la micro-hydrolienne pour basses et très basses chutes

12 Novembre 2015, 19:01pm

Publié par Grégory SANT

Écluses, canaux, bases de loisirs, déversoirs d’étangs, mais aussi stations de traitement des eaux, (potables ou usées), moulins… Autant de sites désormais éligibles à une production hydroélectrique performante et rentable.

Start-up de la micro-hydroélectricité et finaliste du Prix de l’innovation du Salon des maires dans la catégorie Environnement/Énergie, Turbiwatt a mis au point un concept de microturbines pour les basses et très basses chutes à partir de 1,20 m et 90 litres/seconde (3 gammes de turbines différentes).

Sur cette ressource, délaissée jusqu’à ce jour faute de technologie rentable, Turbiwatt n’a pas de concurrent. Le champ d’exploitation se révèle considérable « Tous les jours, nous découvrons de nouvelles applications potentielles » a déclaré Didier Greggory, président-directeur général de Turbiwatt.

Si les collectivités territoriales et les grands opérateurs de l’eau sont directement intéressés, ils ne sont pas les seuls : les industriels utilisateurs d’eau (papeterie, chimie, agroalimentaire, pisciculture, brasserie, mines, etc.) le sont également.

La rentabilité de l’exploitation est assurée par les faibles coûts à l’achat des micro-turbines permis par une conception très simple et une fabrication standardisée. Selon leur puissance, le coût des turbines s’échelonne de 1 200 € à 2 950 € du kW nominal. À titre d’exemple, une turbine Lion de 36 kVA produira plus de 300 000 kWh par an, soit l’équivalent de 3 000 m2 de panneaux solaires pour un investissement (hors génie civil) 20 fois plus faible.

Fin 2015, une vingtaine de moulins et micro-centrales seront équipés de turbines Turbiwatt, premier marché visé car d’accès direct pour une entreprise qui amorce la phase de commercialisation.

Les retours d’expérience témoignent de l’efficacité du dispositif « En service depuis près de quatre ans, ma turbine Turbiwatt de 6 kW assure efficacement le chauffage de mon moulin. C’est une solution simple et fiable qui m’apporte entière satisfaction. » a souligné Robert Lion, propriétaire d’un moulin, ex-directeur général de la Caisse des dépôts et consignations, et fervent défenseur des énergies renouvelables.

Une production qui favorise l’autonomie énergétique des territoires

Dans la perspective d’une diminution de la part des énergies fossiles dans l’approvisionnement énergétique et afin d’assurer leur sécurité énergétique, les territoires s’orientent vers une production locale d’énergie.

Les solutions autonomes proposées par Turbiwatt permettent un maillage fin et souple du territoire en rendant exploitables de très nombreuses chutes d’eau jusqu’alors délaissées. Elles permettent aussi bien de consommer localement l’électricité produite en évitant les déperditions dues au transport, que de la restituer intégralement au réseau.

Source : enerzine.com

Commenter cet article