Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Naissance du premier store photovoltaïque

18 Février 2009, 20:36pm

Publié par Grégory SANT

Dickson ©
Imaginez... Elle protège de l'ombre, produit de l'électricité, s'enroule sur elle-même, donc ne génère aucun impact architectural... Le cocorico est de rigueur ! Présentée en avant-première à l'occasion du Salon R+T de Stuttgart, la première toile de store photovoltaïque a en effet vu le jour. Une production 100% française signée Dickson, fabricant de textiles techniques et de plein air, en partenariat avec Somfy, spécialisé dans les moteurs et automatismes pour l'animation des ouvertures de la maison.
2005 : le département Recherche et Développement de Dickson commence à travailler sur l'idée de créer un store générant une énergie renouvelable et surtout facilement intégrable aux bâtiments existants. Il s'allie avec l'Ecole Nationale Supérieure des Arts et Industries textiles (ENSAIT) et, deux ans plus tard, les premières esquisses sont rendues. En tout, dix personnes sont mobilisées sur ce projet phare. Le prototype est mis au point en 2008, avec l'aide de Somfy et dévoilé... à la fin de la semaine dernière à Stuttgart.Des cellules photovoltaïques à couche mince par pulvérisation de silicium

schéma store photovoltaïque
 
Dickson ©


Son principe ? Des cellules photovoltaïques légères (900g/m2) et ultrafines (<1mm) sont intégrées directement à la toile de store. De type silicium amorphe (ASI), elles sont également souples, ce qui permet l'enroulement du store. L'équipement est complété par le moteur d'enroulement, un onduleur pour réinjecter l'énergie au réseau, la commande et enfin le système de transmission. Elément également important, une centrale météo permet d'optimiser la production d'énergie et d'allonger la durée de vie des cellules : le moteur qui y est relié "actionne le store lors d'éclaircies, explique Dickson, et l'enroule lors d'épisodes de vent (ceci lorsque la température est supérieure à 2°C, pour éviter l'actionnement par conditions givrantes)." A noter que la durée de vie des cellules photovoltaïques utilisées par Dickson est annoncée de 20 ans.

Un rendement estimé à 40Wc/m2

Côté rendement, l'estimation de production du store, fondée sur un ensoleillement de 1000w/m2, est de 40 Wc/m2 (Watt crête par m2, soit 4%). Sa commercialisation est programmée pour 2010, Dickson tablant sur un prix de vente public "bien sûr plus élevé que celui d'un store classique", environ deux fois le prix d'un store classique moyen de gamme. "Le levier principal sera composé, selon les pays, d'une incitation fiscale et d'un prix de revente avantageux du kw/h produit à l'opérateur national", note le fabricant qui estime ainsi un retour sur investissement dès sept ans.

A l'heure du Grenelle de l'environnement et où, on le sait, l'enjeu de la réhabilitation du parc existant occupe une place primordiale, ce type d'innovation arrive à point nommé... Rendez-vous est pris pour 2010.

Source : batiactu.com

Commenter cet article