Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Concept-car Subaru Viziv GT Vision Gran Turismo

21 Novembre 2014, 17:37pm

Publié par Grégory SANT

subaru-viziv-gt-vision-gran-turismo-01

Après Citroën, Mercedes, BMW, Volkswagen, Mitsubishi, Nissan ou encore Aston Martin et Toyota, c’est au tour de Subaru de lever le voile sur son concept Subaru Viziv GT Vision Gran Turismo dédié au fameux jeu de simulation du même nom.

subaru-viziv-gt-vision-gran-turismo-04

Dessinée par Tomoyuki Kato qui s’est inspiré d’un poisson, le katsuobushi (bonite séchée), une spécialité nippone qui serait la nourriture la plus solide sur terre et dont la découpe, spécifique, se rapproche du travail du designer façonnant sa maquette. Affichant un style agressif avec sa longue ligne de toit intégrant l’aileron arrière, le bête serait dotée d’une technologie hybride rechargeable revendiquant une puissance de près de 600 chevaux !

 

 

subaru-viziv-gt-vision-gran-turismo-02

Source : supercharged.fr

Voir les commentaires

Campagne "Fiction meets Fiction" par Lego

21 Novembre 2014, 17:33pm

Publié par Grégory SANT

lego-fiction-meets-fiction-01

Mettant en scène Spider Bond, Homerine ou encore Batkid, un très gros coup de coeur pour cette excellente série de visuels imaginés par le directeur artistique Alexandre Tissier basé à Buenos Aires pour la nouvelle campagne « Fiction meets Fiction » de Lego.

lego-fiction-meets-fiction-09

Source : trendsnow.net

Voir les commentaires

Le MagLev japonais dépasse les 500km/h

21 Novembre 2014, 17:28pm

Publié par Grégory SANT

 

Maglev

En matière de transport en commun et d'innovation, les Japonais ont quelques années d'avance sur le reste du monde, le train à sustentation électromagnétique en est la preuve. Celui-ci est capable d'atteindre des vitesses extrêmement élevé. Aujourd'hui, le Pays du Soleil Levant teste son dernier modèle. 

La Central Japan Railway Company – l’équivalent japonais de notre SNCF – teste actuellement un nouveau train à lévitation électromagnétique pouvant évoluer à 500 km/h – là où notre TGV atteint péniblement les 320 km/h -.

Comme son nom l’indique, ce genre de train s’affranchit de la plupart des frottements en « flottant » au-dessus de son guide en aluminium – qui n’est ici pas techniquement un rail -. D’autres pays, comme la Chine par exemple, utilisent la technologie Maglev.

Les premiers passagers ont embarqué sur le circuit de test du train Shinkansen de la Préfecture Yamanashi. Selon la BBC, durant les huit jours de test, la Central Japan Railway Company fera voyager 2 400 passagers. Et d’ici 2027, si tout se déroule selon le planning, des trains de ce genre relieront Tokyo à Nagoya en seulement 40 minutes.


Voir les commentaires

Des cellules solaires organiques performantes

21 Novembre 2014, 17:25pm

Publié par Grégory SANT

Des chercheurs de l'Université de l'État de Caroline du Nord et de l'Université des Sciences et Technologies de Hong Kong ont trouvé que l'agrégation à température contrôlée d'une nouvelle famille de polymères semi-conducteurs était la clé pour créer des cellules solaires organiques hautement efficaces pouvant être produites en masse et à moindre coût.

Leur découverte ouvre également la voie à l'expérimentation de différents mélanges de produits chimiques qui composent les couches actives des cellules.

Les cellules solaires polymères constituent un mélange finement contrôlé d'un donneur de polymère et d'un accepteur de fullerène.

La cellule est réalisée par addition d'un solvant - aux polymères et fullerènes - jusqu'à ce que le mélange devienne suffisamment liquide pour s'étaler en couche mince sur une surface. Lorsque le solvant s'évapore, les couches minces se solidifient avec le matériau donneur dont les minuscules blocs sont hautement ordonnés et restent reliés aux autres molécules du donneur. Actuellement les cellules solaires organiques les plus efficaces sont fabriquées en utilisant une des deux seuls fullerènes.

Le physicien Harald Ade et le chercheur postdoctoral Wei Ma avaient déjà étudié la morphologie des cellules solaires. Ils avaient constaté que la taille des amas dans la couche donneuse et l'agrégation - ou l'interaction entre les molécules voisines dans les couches - étaient les principaux moteurs du rendement de l'énergie solaire des cellules.

Dans un article publié dans Nature Communications, les chercheurs montrent que la taille et l'agrégation dans ces dispositifs sont fortement dépendants de la température. Ils montrent également que l'efficacité pourrait atteindre jusqu'à 10,8% - par opposition aux 9,8% actuel - grâce à la substitution de nombreux fullerènes. De plus, cette performance pourrait être obtenue dans des dispositifs à films épais.

"Une fois que nous avons vu comment la température affectait l'agrégation et la morphologie des cellules solaires, cela a permis une plus grande liberté pour jouer avec différentes compositions chimiques dans la couche active", a expliqué le Pr. Ade. "L'équipe du Pr. He Yan a démontré une efficacité de 10% avec des différents mélanges, dans des films plus épais. Ainsi, ces cellules solaires pourraient être compatibles avec les méthodes de production de masse (coulée sous pression et roll-to-roll) plus coûteuses et actuellement en usage."

"Nous espérons que ces résultats permettront d'expérimenter différents polymères : un mélange de fullerènes, augmentant encore plus l'efficacité des cellules solaires, tout en réduisant leurs coûts de production et conduisant enfin à une source alternative commercialement viable de l'énergie."

source : enerzine.com

Voir les commentaires

Amazon Dash connecte vos placards à votre supermarché

19 Novembre 2014, 20:28pm

Publié par Grégory SANT

Objet connecté Amazon Dash

Amazon continue ses efforts pour offrir aux consommateurs un monde où il ne serait pas nécessaire de sortir de chez soi pour faire du shopping. Cela avait débuté avec l’annonce des drones-livreurs à domicile, mais Amazon ne s’est pas arrêtée en si bon chemin : le géant de Seattle vient de dévoiler son tout nouvel objet connecté Dash, un outil révolutionnaire qui permettra aux consommateurs d’éviter l’épreuve du supermarché !

Scanner connecté Amazon Dash

Amazon Dash est un objet connecté équipé d’un scanner LED qui permet de flasher les codes barres des produits de la maison (alimentaire, hygiène, produits ménagers par exemple) et de les ajouter automatiquement au panier Amazon. Cet objet connecté peut également ajouter des produits non « scannables » tels que les fruits et légumes, à la shopping list électronique. Il est également possible de commander des produits que l’on n’a pas chez soi, simplement en énonçant leur nom oralement.

Amazon Dash et Amazon fresh pour l’instant uniquement aux Etats-Unis

Camion livraison shopping connecté Amazon Fresh

Amazon Dash, connecté au supermarché en ligne « Amazon Fresh », est uniquement disponible aux Etats-Unis, et sur invitation pour le moment (San Francisco, Californie du sud et Seattle). Le service de courses en ligne Amazon Fresh est accessible dans ces villes moyennant 299$ par an.

 

Source : objet-connectes.fr

Voir les commentaires

CARL : le premier robot barman

19 Novembre 2014, 20:24pm

Publié par Grégory SANT

Ben Shaefer, un ingénieur allemand, a conçu ce robot humanoïde à partir de pièces qu’il a récupérées sur d’anciens robots de la marque Kuka. Ce robot baptisé Carl est  capable de préparer des cocktails en versant des doses d’alcool dans des shakers et en faisant les mélanges. Ensuite, les employés du Robots and Lounge de la ville d’Ilmenau, en Allemagne, servent les boissons aux clients.

Source : syrobo.org

Voir les commentaires

Dangerous Popsicles : des sucettes réalisées avec l'impression 3D

19 Novembre 2014, 20:08pm

Publié par Grégory SANT

http://www.monunivers3d.com/wp-content/uploads/2014/11/sucettes-impression3D-620x250.jpgC’est à la réalisation de sucettes un peu particulières que s’est attelée l’équipe de Bold or Italics. Ces derniers ont eu l’idée de reprendre le concept du designer et artiste Li Wei, qui est d’associer des formes perçues comme dangereuses à un produit d’ordinaire apprécié, afin de susciter une réponse émotionnelle chez le consommateur et de voir si les idées préconçues influencent le ressenti, notamment en terme d’expérience et de goût. Ainsi est né le projet de « Dangerous Popsicles », des sucettes glacées ressemblant à diverses choses sympathiques comme des cactus ou des virus tels que le VIH ou l’e-coli.Les sucettes, constituées de sucre, d’eau et de colorant, ne sont pas à proprement parlé imprimées en 3D. La technologie d’impression 3D n’a servi qu’à réaliser les modèles détaillés des cactus et des virus, via une imprimante 3D Objet Connex500 de chez Stratasys. Les modèles ont ensuite été utilisés pour créer les moules en silicone nécessaires à la confection des bonbons gelés, d’où leur aspect relativement symétrique, qui est un pré-requis facilitant la conception des moules. Le fruit de la modélisation de l’équipe Bold or Italics est disponible au format .stl à cette adresse, pour qui voudrait se faire des presse-papiers originaux par exemple.

sucettes-impression3D

sucettes-impression3D-3

sucettes-impression3D-2

 

sucettes-impression3D-4

Source : monunivers3d.com

 

Voir les commentaires

Les biorobots arrivent

19 Novembre 2014, 20:02pm

Publié par Grégory SANT

cafard-robot-avec-un-recepteur-audio

 
   

Pourriez-vous un jour confier votre vie à un cafard robot ? En effet, certains scientifiques pensent que ces biorobots pourraient être très utiles lors de catastrophes naturelles.

Des chercheurs du laboratoire iBionicS de l’Université de Caroline du Nord ont transformé de vrais cafards en mini robots parfaitement opérationnels pour des missions de reconnaissance et sauvetage.

Ce cafard cyborg, également appelé roboroach, est équipé d’un dispositif sonore ultra sensible pouvant capter des sons, y compris ceux atténués dans les décombres de bâtiments effondrés par exemple. Grâce à sa taille minuscule, il pourra parfaitement se faufiler dans les moindres recoins et ne pas rester coincé entre les gravas.

Source : humanoides.fr

Un cafard robot qui pourrait vous sauver la vie

Cependant, comment garantir que le cafard reste bien dans la zone à inspecter et n’adopte pas un comportement de fuite dès qu’un stimulus l’incite à détaler ? Les chercheurs ont fait de nombreux essais sur le guidage des cafards. En les équipant d’un récepteur et d’un émetteur sans fil placés sur leurs antennes et leurs cerques, ils ont réussi à les maintenir dans la zone désirée en leur envoyant des petits chocs électriques.

Ces biorobots sont équipé d’un des deux système audio mis au point. Soit d’un microphone de haute résolution pouvant capter les sons dans n’importe quelle direction et de les transmettre à l’équipe de sauvetage, soit d’un dispositif à trois microphones servant à localiser avec précision la source du son.

 

 

L’objectif est d’utiliser les biorobots pour différencier les sons importants, comme les personnes appelant à l’aide, des sons inutiles comme celui d’un tuyau qui fuit. Une fois que nous avons identifié les sons qui nous intéressent, nous pouvons utiliser les biorobots équipés de microphones pour détecter l’endroit d’où viennent ces sons, a expliqué le Dr. Alper Bozkurt, professeur de génie électrique et informatique à l’Université de Caroline du Nord.


L’équipe a développé des algorithmes permettant de géospacialiser le son en fonction des informations captées par les cafards.

 

 

Pour ceux qui auraient du mal à le croire, ces robots ne sont pas un concept farfelu mais existent bel et bien. Des simulations de cartographie d’une zone sinistrée ont déjà eu lieu et les résultats étaient très concluants. L’équipe doit procéder maintenant à des tests en conditions réelles. Nous ne pouvons que leur souhaiter que cela arrive le plus tard possible

Voir les commentaires

"Slash2" 23.6" LED TV series

17 Novembre 2014, 21:26pm

Publié par Grégory SANT

Voir les commentaires

Concept-car Trion Nemesis

17 Novembre 2014, 21:22pm

Publié par Grégory SANT

trion-nemesis-01

Reprenant le nom de la déesse grecque de la vengeance – un signe – la Trion Nemesis serait propulsée par un bloc d’un V8 de 9,0 litres biturbo associé à une boîte séquentielle à huit rapports développant une puissance de 2.027 chevaux pour un 0 à 96 km/h abattu en 2,8 secondes et une vitesse de pointe de 450 km/h. Exclusive, la belle ne sera produite qu’à 50 exemplaires … affaire à suivre de près !

trion-nemesis-04

trion-nemesis-05trion-nemesis-06

Source : supercharged.fr

Voir les commentaires