Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Fleye: un drone sphérique totalement inoffensif

15 Juin 2015, 17:58pm

Publié par Grégory SANT

Il y a quelques jours nous parlions de l’accident dont a été victime le chanteur Enrique Iglesias, lorsque ce dernier a tenté d’attraper un drone en vol, durant un concert au Mexique. Le chanteur aurait évité cet incident avec le drone Fleye, inventé par deux liégeois…

Deux Liégeois dévoilent un drone sphérique

Laurent Eschenauer, l’un des jeunes Liégeois ayant mis au point ce drone d’un nouveau genre, a dévoilé « Nous nous sommes toujours dit que c’était un merveilleux outil pour les photos et les vidéos aériennes. Mais par contre, ce sont des engins qui présentent certains risques. Je n’oserais jamais faire voler un drone à côté de mes enfants, sachant que ces couteaux de dix centimètres tournent à 6.000 tours par minute ». C’est donc en partant de ce constat que les deux passionnés de drone, ont décidé de créer le drone Fleye.

Le drone Fleye est un appareil sphérique, comme un ballon, les hélices sont donc à l’intérieur d’une structure, ce qui rend le drone inoffensif puisque les hélices ne peuvent plus frapper un objet ou une personne. Les deux inventeurs ont commencé à travailler sur ce projet en 2013 et dès 2014, un premier prototype de Fleye a vu le jour. Désormais l’appareil a été amélioré et les deux Liegeois espèrent commencer la commercialisation de leur drone dès le début de l’année 2016.

Si vous voulez en savoir plus sur ce projet qui est en très bonne voie, vous pouvez aller visiter la page de la société sur internet, à l’adresse suivante : http://gofleye.com.

Voir les commentaires

Un bouclier magnétique pour les vaisseaux spatiaux

15 Juin 2015, 17:52pm

Publié par Grégory SANT

Une collaboration européenne, emmenée par l'INFN (Instituto Nazionale di Fisica Nucleare, Italie) et impliquant le CEA, étudie les solutions technologiques pour concevoir des aimants supraconducteurs susceptibles d'équiper les futurs vaisseaux spatiaux.

Son but est de parvenir à déterminer les pistes existantes et développements à mener pour fabriquer un « bouclier magnétique » protégeant les astronautes des rayonnements cosmiques lors de voyages spatiaux de longue durée. Baptisé Space Radiation Superconducting Shield (SR2S), et financé par l'Union Européenne, ce projet fera l'objet d'une réunion d'experts au centre CEA de Saclay le 17 juin.


Réunissant les partenaires du projet SR2S et des spécialistes du domaine de l'espace, de la santé, des rayonnements ou du magnétisme, cet atelier sera l'occasion pour la collaboration de présenter les progrès réalisés dans le cadre de leurs travaux, débutés en janvier 2013. Les participants bénéficieront également des contributions de scientifiques et d'entreprises travaillant dans le domaine de la supraconductivité appliquée au domaine spatial, avec un accent particulier sur les aimants supraconducteurs.

L'enjeu : permettre les vols spatiaux de longue durée

L'objectif du projet SR2S consiste, dans un premier temps, à évaluer les différentes technologies nécessaires pour protéger les spationautes des rayons cosmiques au cours des prochains vols spatiaux. L'investigation technique et scientifique est axée sur la faisabilité d'un blindage magnétique supraconducteur, et compare les différentes configurations magnétiques possibles. Les chercheurs analysent les avantages et les défis – en termes de développement, de fabrication, de coûts – posés par chacune de ces configurations. Le projet comprend également le développement de nouvelles « technologies clés génériques », qui pourraient servir à d'autres secteurs industriels.

Le succès de ce projet ouvrirait la voie au développement d'un « bouclier » magnétique, dont le lancement est envisagé dans les deux prochaines décennies.

Roberto Battiston, président de l'Agence spatiale italienne et coordinateur du projet, présidera l'événement du 17 juin au centre CEA de Saclay. Pour lui, « cet atelier est une excellente occasion de présenter les résultats en recherche et développement du projet SR2S à d'éminents universitaires et scientifiques. SR2S a fourni des prototypes de technologies innovantes pour la protection des astronautes pour des missions spatiales de longue durée et ceux-ci seront mis en évidence lors du workshop ».

« Je suis convaincu que l'événement SR2S de Saclay sera très fructueux. Nous animerons une discussion sur les défis de la supraconductivité pour les applications spatiales par les meilleurs experts mondiaux dans ce domaine. Il sera également l'occasion pour les partenaires de SR2S de présenter leurs progrès dans la conception de cet aimant supraconducteur révolutionnaire pour la protection active des astronautes » a déclaré l'organisateur de l'atelier, le docteur Bertrand Baudouy (CEA).

Organisée à Neurospin (centre CEA de Saclay, Essonne), bâtiment abritant l'un des plus puissants aimants pour la recherche en neuroscience, le thème de la journée de travail des scientifiques sera : « Superconducting Magnet Technology for Space ».

Le défi des voyages spatiaux de longue durée : la protection des spationautes

Voyager sur une longue durée dans l'espace profond ou sur la surface de planètes non protégées par une atmosphère et / ou magnétosphère épaisse représente un défi qui reste, aujourd'hui, non résolu. L'exposition à long terme aux rayons cosmiques galactiques et à des particules énergétiques solaires augmente significativement le risque d'apparition de différents types de cancers. Des moyens de protection sont donc nécessaires pour planifier de façon réaliste des missions d'exploration vers Mars, les astéroïdes proches de la Terre ou pour coloniser la surface lunaire. Basé sur la fourniture d'un « écran magnétique » déviant les particules des rayonnements cosmiques, le bouclier en conception dans le cadre du projet SR2S nécessite des aimants supraconducteurs pour la protection contre les rayonnements dans l'espace ; des technologies supraconductrices pour protéger les aimants, et cryogéniques pour les refroidir, ceci sans affecter le reste du vaisseau (équipements et équipages), et productibles à échelle industrielle ; une étude détaillée de la simulation de dose de rayonnement lors de missions dans l'espace profond.

Source : enerzine.com

Voir les commentaires

Rouleaux à pâtisserie avec motifs par Zuzia Kozerska

15 Juin 2015, 17:50pm

Publié par Grégory SANT

Il y a tout pile un an, nous vous présentions les génialissimes rouleaux à pâtisserie en bois gravé au laser de Zuzia Kozerska, pour retrouver l’article, cliquez ici.

Le succès a été tel, que Zuzia a travaillé dur pour créer des rouleaux avec de nouveaux motifs, encore plus complexes que précédemment. Ces nouvelles pièces vont permettre de gaufrer vos pâtes à gateau d’un motif labyrinthe, floral, nid d’abeilles, fantôme…

Pour en savoir plus sur Zuzia Kozerska, pour découvrir tous les rouleaux et passer commande, cliquez là.

source

Voir les commentaires

Parc d'attraction indoor de Kokpunkten

15 Juin 2015, 17:47pm

Publié par Grégory SANT

C’est le retour du beau temps et de la chaleur ! Rien de mieux que d’aller piquer une tête à la piscine ou mieux encore dans un parc aquatique.
Pas n’importe quel parc aquatique mais celui de Kokpunkten situé en Suède à Västerås à 100 km de Stockholm.
C’est un parc qui a la particularité d’être indoor contrairement à la plupart des autres parcs. Dans un cadre un peu futuriste, vous allez pouvoir profiter de longs toboggans qui vont feront tourner la tête et tout ça dans une ambiance de boîte de nuit. Sensations garanties!
Comptez 15 à 25 Euros l’entrée.

Source : w3sh.com

Voir les commentaires

Une puce transforme votre smartphone en scanner 3D

14 Juin 2015, 20:50pm

Publié par Grégory SANT

Dans un des épisodes de "Mission impossible" on pouvait voir l'un des agents secrets utiliser son smartphone pour prendre en photo 3D une statuette à la valeur inestimable. L'agent envoyait alors l'image obtenue à une imprimante 3D distante qui en réalisait une réplique parfaitement ressemblante.

Ce scénario ne relèvera bientôt plus du cinéma, si l'on en croit le Professeur Ali Hajimiri, du California Institute of Technology, le célèbre Caltech. Avec son équipe, il a conçu une puce nanophotonique baptisée NCI (Nanophotonic Coherent Imager). Mesurant moins d’un millimètre carré de surface, elle permet de numériser des objets en 3D avec une grande précision et elle est assez minuscule pour pouvoir être intégrée dans un smartphone.

"Contrairement aux capteurs photo classiques, qui ne délivrent aucune information concernant la distance entre l’objet et l’appareil, dans la puce NCI, chaque pixel devient un interféromètre indépendant, capable de détecter la phase et la fréquence du signal en plus de son intensité", explique le professeur Hajimiri. Pour parvenir à ce résultat, cette puce incorpore plusieurs Lidar qui projettent des rayons laser sur l’objet visé en utilisant le phénomène de cohérence optique qui utilise la polarisation des ondes lumineuses.

Au niveau de la puce, la réflexion lumineuse engendrée par les Lidar est captée par de minuscules détecteurs, appelés coupleurs qui font office de pixels. La lumière réfléchie est ensuite convertie en signal électrique intégrant des informations sur la distance et l’intensité pour chaque pixel, ce qui permet de reconstruire une image en trois dimensions de l'objet ainsi photographié…

Source : rtflash.fr

Voir les commentaires

Google lance son laboratoire Sidewalk Labs

14 Juin 2015, 20:48pm

Publié par Grégory SANT

Google part dans toutes les directions ces dernières années (santé, automobile, télécommunication, domotique, intelligence artificielle, etc.). Son ambition de changer le monde est universelle, cette fois le laboratoire Google X travaille sur un projet d’urbanisme, visant à mieux gérer nos villes.

Google s’empare de la question de la vie urbaine

Google a désormais envie de plancher sur la gestion des métropoles. Le géant américain vient de créer un programme spécial baptisé Sidewalk Labs, dont la tâche sera d’améliorer la gestion des villes sur des défis aussi importants, que réaliser des économies, améliorer les transports, l’écologie, la consommation d’énergie, etc.

Le PDG de Google, Larry Page lui-même, a tenu à intervenir pour présenter son programme Sidewalk Labs, en déclarant : « On peut probablement penser à une tonne de manières dont on aimerait améliorer sa ville : des logements plus confortables, de meilleurs transports publics, moins de pollution, davantage de parcs et d’espaces verts, des pistes cyclables plus sûres, un trajet pour le travail plus court… ». Il a ensuite expliqué : « Sidewalk Labs se concentrera sur l’amélioration de la vie urbaine pour tous, en développant et en servant d’incubateur pour des technologies urbaines pour s’attaquer à des problèmes comme le coût de la vie, l’efficacité des transports et la consommation d’énergie ».

Les 2/3 de la population mondiale seront concentrés dans les villes en 2050

Quand on sait que d’ici 2050, les deux tiers de la population mondiale seront concentrés dans les villes, selon les Nations Unies, on comprend tout de suite mieux pourquoi Google veut s’immiscer dans la question de la vie urbaine. Pour le moment on sait très peu de choses sur le laboratoire Sidewalk Labs, on sait simplement qu’il sera dirigé par Dan Doctoroff. Larry Page n’a pas avancé de chiffre concernant le budget de ce laboratoire, mais a dit qu’il serait modeste pour le moment.

Après avoir voulu organiser internet et l’information, il semble que le prochain défi de Google est de mieux organiser nos vies.

Source : presse-citron.net

Voir les commentaires

SRT Tomahawk Vision Gran Turimo

14 Juin 2015, 20:43pm

Publié par Grégory SANT

SRT Tomahawk est un concept qui vient s’ajouter à liste des supercars virtuelles conçues pour le jeu Gran Turismo 6. Développée par le groupe Fiat Chrysler, il s’agit d’une sportive à l’allure sensuelle et futuriste taillée pour la course.

La SRT Tomahawk Vision Gran Turimo se décline en trois versions, chacune étant propulsée par un moteur V 10 relié aux roues arrière. Un système pneumatique se charge d’envoyer toute la puissance aux roues avant. La première baptisée S, est une supercar qui développe 1007 chevaux et se destine à la course de rue. La deuxième dénommée GTS-R (en hommage à la Viper GTS-R) est conçue pour la compétition avec ses 1450 chevaux. La dernière, quant à elle, est la version la plus évoluée avec ses 2590 chevaux. Baptisée X, sa vitesse de pointe est de 650km/h. Mis à part ses lignes fluides et soignées, la supercar se distingue par ses sorties d’échappement au nombre de 5.

Enfin, l’étude de style a été imaginée par le designer Paul Hoste. Si le concept offre un aperçu des sportives du futur, la voiture est toutefois pensée pour 2035. En attendant, cette surpercar virtuelle sera prochainement disponible dans le jeu vidéo Gran Turismo6.

Source : tomsguide.fr

Voir les commentaires

Memo Bottle par Jesse Leeworthy et Jonathan Byrt

14 Juin 2015, 20:39pm

Publié par Grégory SANT

Initié sous la forme d’un projet Kickstarter par Jesse Leeworthy et Jonathan Byrt , clin d’oeil pour la « Memo Bottle« , une intéressante idée de gourde déclinée dans les formats A4, A5 et « lettre » afin de faciliter leur rangement dans un sac ou une serviette.

Source : trendsnow.net

Voir les commentaires

Concept TX54 par Timex

13 Juin 2015, 19:23pm

Publié par Grégory SANT

Afin de fêter ses 150 ans la société Timex, à organisé un concours de design en partenariat avec le site américain Core77 afin de trouver le prochain concept qui révolutionnera l’univers de l’horlogerie.

Imaginé par les designers Napoleon Merana, Steffen Schubert et David Takacs, c’est le concept Timex TX54 qui a remporté le concours. Cette montre de dernière génération ne se porte non pas au poignet, mais au bout d’un ongle.

Placé sur l’ongle du pouce, le dispositif est transparent lorsqu’il est inactif et révèle des couleurs relativement discrètes lorsque l’utilisateur a besoin de lire l’heure.

Un concept original a réserver uniquement à ceux qui ne se rongent pas les ongles !

Source : luxuo.fr

Voir les commentaires

Créations de Jon hall

13 Juin 2015, 19:21pm

Publié par Grégory SANT


Source : conceptships.fr

Voir les commentaires